S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Tanzanie : Contexte politico-économique

drapeau Tanzanie Tanzanie : Contexte politico-économique

Dans cette page : Les indicateurs économiques | Les chiffres du commerce international | Les sources d'information économique générale | Le contexte politique | Réponse du pays au COVID-19

 

Les indicateurs économiques

La Tanzanie a réalisé des progrès remarquables en matière de croissance économique au cours des deux dernières décennies, avec un taux de croissance annuel moyen du PIB dépassant les 5%, grâce à un niveau élevé d'exportations de ressources naturelles, au développement du secteur tertiaire (télécommunications, transport, finance, tourisme), et à la mise en place d'un programme de libéralisation. Fitch prévoit que la croissance du PIB réel atteindra 5,0 % en 2023 et 5,5 % en 2024, contre 4,7 % en 2022, grâce à une activité accrue dans les secteurs de l'agriculture, de l'exploitation minière et du tourisme, ainsi qu'à des investissements dans les infrastructures. À long terme, la croissance bénéficiera en outre du développement des gisements de gaz offshore et de la production de GNL.

Au cours du premier semestre 2023, les pressions extérieures se sont intensifiées en raison de la réduction des entrées de devises, de l'augmentation de la facture des importations, de l'amortissement de la dette et de la gestion rigoureuse du taux de change, ce qui a entraîné des pénuries de devises et une prime supérieure à 10 % du taux de change officiel. Le gouvernement prévoit que le budget de l'exercice 24 atteindra son objectif de 2,8 % du PIB, en baisse par rapport aux 4,3 % de l'exercice 23, grâce à des mesures de mobilisation des recettes et de contrôle des dépenses. Toutefois, Fitch prévoit que le déficit de l'exercice 24 dépassera légèrement l'objectif, atteignant 3,1 % du PIB. Le ratio dette/PIB de l'administration centrale reste modéré (45 % du PIB au cours de l'exercice 23), avec une augmentation modérée prévue à 46,4 % au cours de l'exercice 25. La part importante de la dette concessionnelle soutient la viabilité de la dette, avec près de deux tiers de la dette publique libellée en devises étrangères, dont 70 % de dette concessionnelle, à la fin de l'exercice 23. L'inflation devrait rester dans la fourchette cible de 3 % à 5 % de la Banque de Tanzanie (BoT) en 2023-2024, grâce à la baisse de l'inflation des denrées alimentaires due aux subventions aux engrais. Toutefois, l'augmentation proposée des salaires du secteur public au cours de l'exercice 24 pourrait exercer une pression à la hausse sur l'inflation. L'accord triennal de la Tanzanie au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), avec un accès total de 795,58 millions de DTS (équivalant à environ 1 046,4 millions d'USD), a été approuvé le 18 juillet 2022. Cet accord vise à soutenir la reprise économique, à maintenir la stabilité macro-financière et à favoriser une croissance durable et inclusive. Les réformes clés se concentrent sur le renforcement de l'espace budgétaire pour les dépenses sociales essentielles et les investissements publics productifs, l'amélioration du cadre de la politique monétaire et de la surveillance du secteur financier, et l'avancement des réformes structurelles. Les priorités de la Tanzanie comprennent le renforcement des filets de sécurité sociale et l'amélioration de la transparence, de la gestion des ressources publiques et de l'administration. Le gouvernement a adopté un plan de développement ambitieux (Tanzania Development Vision 2025) axé sur le soutien au secteur privé, à l'industrialisation et à la création d'emplois. Il vise à améliorer le climat des affaires en modernisant les infrastructures, en facilitant l'accès au financement et en améliorant le niveau d'éducation. Zanzibar a également dévoilé un plan quinquennal de 2 milliards USD pour se diversifier par rapport à l'industrie du tourisme (Focus Economics).

Le taux de pauvreté, qui atteignait 60 % en 2007, est estimé à 26,4 % selon les dernières estimations de la Banque mondiale. La pauvreté et l'inégalité des revenus restent élevées malgré une forte croissance économique. Le pays connaît également un taux élevé de VIH/sida et de nombreuses personnes n'ont pas accès aux services de base (eau, électricité et soins de santé). En outre, la qualité des soins de santé primaires a été affectée par une série de facteurs, notamment une pénurie et une mauvaise répartition du personnel de santé, un accès insuffisant aux médicaments essentiels et des infrastructures déficientes. Selon les données de la Banque mondiale, le taux de chômage était de 2,6 % en 2022 (dernières données disponibles), tandis que le PIB par habitant du pays (PPA) était estimé à 3 099 USD.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 77,0784,0385,9792,41101,07
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 4,75,26,16,26,8
PIB par habitant (USD) 1.2531.3271.3181.3761.461
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 42,342,641,940,338,8
Taux d'inflation (%) n/a4,04,04,04,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) -4,13-4,33-3,58-3,37-3,33
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -5,4-5,2-4,2-3,6-3,3

Source : FMI - World Economic Outlook Database , Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

Les principaux secteurs économiques

La Tanzanie possède de vastes ressources naturelles, avec d'importantes réserves d'or, de diamant, de fer, de charbon, de nickel, de tanzanite, d'uranium, d'étain, de phosphates, de pierres précieuses et de gaz naturel. Même si seulement 15,2 % des terres sont arables, l'agriculture est l'épine dorsale de l'économie tanzanienne : elle emploie environ deux tiers de la main-d'œuvre et représente 24,6 % du PIB du pays, bien que la contribution du secteur à l'économie ait diminué progressivement (Banque mondiale, dernières données disponibles). Les principales cultures de la Tanzanie sont le tabac, le café, les noix de cajou, le thé, les clous de girofle, le coton et le sisal. En raison de la diversité de ses zones climatiques et géographiques, la Tanzanie possède l'une des plus grandes variétés de cultures d'Afrique. L'élevage, en particulier de bovins et d'ovins, est une autre composante importante du secteur primaire. L'agriculture est également l'une des principales sources d'exportation, mais sa valeur réelle a diminué de 85 % au cours des 30 dernières années.

L'industrie représente 27,7 % du PIB et emploie environ 8 % de la population active. L'industrie manufacturière représente plus de la moitié du secteur secondaire, suivie par les industries de transformation (environ 40 %) et les industries d'assemblage (moins de 5 %). Le secteur manufacturier est largement axé sur la transformation des produits agricoles et représente, selon les estimations, 8 % du PIB. La Tanzanie est riche en minéraux tels que l'or, les diamants, la tanzanite et d'autres pierres précieuses. Le secteur minier contribue de manière significative à l'économie du pays, représentant environ 4 % du PIB. Le secteur de la construction a progressivement contribué à l'économie nationale, avec l'augmentation des projets d'infrastructure et immobiliers. La Tanzanie dispose d'un vaste potentiel en matière d'énergie hydroélectrique et de gaz naturel, qui peut être utilisé pour produire de l'électricité. Le secteur de l'énergie est en pleine croissance et le gouvernement investit dans des projets visant à augmenter la production énergétique du pays. Selon les dernières données du Bureau national des statistiques, au cours des trois premiers trimestres de 2023, la production industrielle a diminué de 5 % à prix constants par rapport à la même période de l'année précédente.

Les services représentent 30,7 % du PIB et emploient 26 % de la main-d'œuvre totale. Les transports et l'entreposage, les activités financières et d'assurance, ainsi que l'information et la communication sont les secteurs qui connaissent la croissance la plus rapide. Le tourisme est une autre composante importante du secteur tertiaire, car la Tanzanie possède l'une des faunes les plus riches et les plus diversifiées d'Afrique. Il représente environ 10 % du PIB et 10 % de l'emploi. Le tourisme et le commerce ont été particulièrement touchés par la pandémie de Covid-19 ; néanmoins, la Tanzanie a accueilli plus de 1,8 million de touristes entre 2021 et 2023, générant des recettes d'environ 3,37 milliards USD (chiffres officiels du gouvernement). En outre, le Tanzania National Business Council (TNBC) prévoit que la part du tourisme dans le PIB du pays atteindra 19,5 % en 2025/26. En mars 2024, la Tanzanie compte un total de 48 banques agréées, dont 35 banques commerciales, 5 banques communautaires, 4 banques de microfinance, 2 banques hypothécaires et 2 banques de développement. Leur actif total combiné a bondi de 17,3 % pour atteindre 46 159,5 milliards de TZS en 2022, contre 39 346,3 milliards de TZS en 2021 (données Invest Tanzania).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 64,3 7,2 28,5
Valeur ajoutée (en % du PIB) 24,3 27,7 30,6
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 3,3 4,3 5,5

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Schilling de Tanzanie (TZS) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 221,98229,97241,18239,64241,57

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
61,3/100
Rang mondial :
93
Rang régional :
8

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Retour vers le haut

Les chiffres du commerce international

La Tanzanie est relativement ouverte au commerce extérieur, les échanges représentant 35 % de son PIB selon les dernières données disponibles de la Banque mondiale. La politique commerciale du pays vise à créer des industries locales compétitives et à diversifier son secteur d'exportation afin de stimuler la croissance économique. La Tanzanie est membre de plusieurs accords commerciaux régionaux et internationaux, dont la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE), le Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA) et la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). Le pays a également mis en œuvre des mesures visant à faciliter le commerce international, notamment le système de guichet unique pour les documents commerciaux et la création de comités de facilitation du commerce. En 2022, l'or était le premier poste d'exportation, constituant 41,5 % du total, suivi par les noix de coco (3,4 %), les minerais de cuivre (2,8 %) et les légumes (2,7 %). Du côté des importations, les huiles de pétrole (23,3 %), les tracteurs (2,5 %) et les médicaments (2,3 %) figuraient parmi les principales importations, selon les données de Comtrade.

Selon les données de Comtrade, la Chine (25,2 %), les Émirats arabes unis (15,9 %), l'Inde (12,5 %), l'Arabie saoudite (3,9 %) et l'Afrique du Sud (3,5 %) étaient les principaux fournisseurs de la Tanzanie en 2022. La même année, l'Inde (17,3 %), l'Afrique du Sud (13,6 %), les Émirats arabes unis (11,2 %), le Kenya (5,6 %) et la Suisse (5,3 %) sont les principales destinations des exportations. La Tanzanie maintient de faibles droits de douane (avec un taux tarifaire pondéré de 8,9 %) et peu de restrictions commerciales, ce qui la rend accessible au commerce international. Cependant, des barrières commerciales, principalement de nature logistique et non tarifaire, persistent. Par exemple, la congestion du port de Dar es Salaam, principal point d'entrée et de sortie des marchandises, constitue un défi important en raison d'investissements inadéquats dans les infrastructures. Les routes et les chemins de fer mal entretenus entravent également le commerce, malgré les initiatives du gouvernement visant à améliorer les infrastructures. L'obtention de permis de construire, l'enregistrement des terrains et le paiement des taxes posent également des problèmes.

La Tanzanie est confrontée à un déficit commercial chronique en raison d'un modèle de croissance à forte intensité de capital qui dépend fortement des importations de pétrole et de biens d'équipement. En 2022, les exportations de marchandises se sont élevées à 6,8 milliards d'USD, tandis que les importations ont atteint 14,2 milliards d'USD, ce qui a entraîné un déficit commercial. Les exportations de services s'élèvent à 4,7 milliards d'USD et les importations à 2,4 milliards d'USD. La Banque mondiale a estimé le déficit commercial du pays à 4,2 % du PIB en 2022. Les données de la Banque de Tanzanie indiquent une augmentation de 16,6 % des exportations de biens et de services pour atteindre 13 976 millions USD en 2023, principalement grâce aux recettes du tourisme, à l'or et aux exportations traditionnelles. Les exportations de biens non traditionnels ont augmenté de 4,3 % pour atteindre 6 320,4 millions USD, avec une croissance significative des exportations d'or. Les recettes des services ont augmenté en raison de la croissance des recettes des voyages et des transports. Les importations de biens et services ont diminué en 2023, principalement en raison d'une baisse de la facture d'importation des produits pétroliers blancs.

 
Indicateurs du commerce extérieur 20192020202120222023
Importations de biens (millions USD) 9.4528.43910.02414.21913.817
Exportations de biens (millions USD) 5.0056.0616.3916.8257.292
Importations de services (millions USD) 1.7821.3191.6072.4652.333
Exportations de services (millions USD) 4.2812.1843.1184.7626.268
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) -1,4-7,69,623,7n/a
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 19,0-8,65,210,2n/a
Importations de biens et services (en % du PIB) 17,014,515,819,6n/a
Exportations des biens et services (en % du PIB) 16,013,514,115,4n/a
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -3.415-1.517n/an/an/a
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -917-626n/an/an/a
Commerce extérieur (en % du PIB) 33,028,029,935,0n/a

Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce ; Banque Mondiale , dernières données disponibles

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2023
Inde 21,4%
Afrique du Sud 15,4%
Emirats Arabes Unis 9,4%
Suisse 6,4%
Chine 5,9%
Voir plus de pays 41,5%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2023
Chine 27,5%
Inde 12,9%
Emirats Arabes Unis 9,4%
Arabie saoudite 6,1%
Japon 4,3%
Voir plus de pays 39,8%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Principaux produits échangés

6,8 Mds USD de produits exportés en 2022
Or, y.c. l'or platiné, sous formes brutes ou...Or, y.c. l'or platiné, sous formes brutes ou mi-ouvrées, ou en poudre 41,5%
Noix de coco, noix du brésil et noix de cajou, fra...Noix de coco, noix du brésil et noix de cajou, fraîches ou sèches, même sans leurs coques ou décortiquées 3,4%
Minerais de cuivre et leurs concentrésMinerais de cuivre et leurs concentrés 2,8%
Légumes à cosse secs, écossés, même décortiqués ou...Légumes à cosse secs, écossés, même décortiqués ou cassés 2,7%
RizRiz 2,7%
Voir plus de produits 46,8%
15,7 Mds USD de produits importés en 2022
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 23,3%
Tracteurs (à l'excl. des chariots-tracteurs du n°...Tracteurs (à l'excl. des chariots-tracteurs du n° 8709) 2,5%
Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002,...Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002, 3005 ou 3006) constitués par des produits mélangés ou non-mélangés, préparés à des fins thérapeutiques ou prophylactiques, présentés sous forme de doses [y.c. ceux destinés à être administrés par voie percutanée] ou conditionnés pour la vente au détail 2,3%
Sang humain; sang animal préparé en vue d’usages...Sang humain; sang animal préparé en vue d’usages thérapeutiques, prophylactiques ou de diagnostic; antisérums, autres fractions du sang et produits immunologiques, même modifiés ou obtenus par voie biotechnologique; vaccins, toxines, cultures de micro-organismes (à l’exclusion des levures) et produits similaires 2,3%
Produits laminés plats, en fer ou en aciers...Produits laminés plats, en fer ou en aciers non-alliés, d'une largeur >= 600 mm, laminés à chaud, non-plaqués ni revêtus 2,1%
Voir plus de produits 67,4%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 
 

Principaux services échangés

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

Return to top

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère des finances et de la planification
Ministère de l'investissement, de l'industrie et du commerce
Ministère de l’énergie
Ministère des ressources naturelles et du tourisme
L'office de statistique
Bureau national des statistiques
La banque centrale
Banque centrale de Tanzanie
Les places boursières
Bourse de Dar es Salaam
Les moteurs de recherche
Les portails économiques

Retour vers le haut

Le contexte politique

Chefs de gouvernement
Président: Samia Suluhu Hassan (Depuis le 19 mars 2021)
Premier Ministre: Kassim Majaliwa (Depuis le 25 novembre 2015)
Les prochaines élections
Elections générales: Octobre 2025
Les principaux partis politiques
Les principaux partis représentés au Parlement sont


- Chama Cha Mapinduzi (Parti de la révolution) : Nationalisme africain, conservatisme social, c'est le parti dominant au pouvoir, avec 365 sièges sur 395
- Parti pour la démocratie et le progrès (Chadema) : centre-droit, deuxième parti politique par ordre d'importance
- Alliance pour le changement et la transparence (ACT-Wazalendo) : parti de gauche, c'est le troisième parti politique
- Front civique uni (CUF) : centre, libéral.

La nature de l'Etat
République présidentielle.
Le pouvoir exécutif
Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement. Le président de la Tanzanie est à la fois le chef de l'État et le chef du pouvoir exécutif. Le président est élu tous les cinq ans lors d'une élection nationale au cours de laquelle il doit obtenir plus de 50 % des voix. Le cabinet se compose du président, du premier ministre, du vice-président et des ministres nommés par le président parmi les membres de l'Assemblée nationale. Le président a également le droit de nommer 10 membres non élus du Parlement, qui peuvent devenir membres du cabinet.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est dévolu au Parlement ; toutefois, le Président exerce le pouvoir de sanctionner les projets de loi afin d'achever le processus de promulgation avant qu'ils ne deviennent des lois. L'Assemblée nationale et le Président constituent le Parlement. L'Assemblée nationale, ou Bunge, est composée de 393 membres dont le mandat est de 5 ans : 264 élus dans des circonscriptions uninominales au scrutin uninominal à un tour, 113 élus sur des listes réservées aux femmes au scrutin proportionnel de liste, 5 élus indirectement par la Chambre des représentants de Zanzibar, le procureur général et 10 membres nommés par le président. L'Assemblée nationale traite des questions relatives à l'Union et aux pays tiers qui ne relèvent pas de la compétence du gouvernement de Zanzibar. La Chambre des représentants de Zanzibar est le corps législatif unicaméral des îles de Zanzibar.
 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
124/180
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
5/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Retour vers le haut

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 pandemic (fiscal, monetary and macroeconomic) undertaken by the government of Tanzania please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024