S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Taïwan, Chine : Investir

drapeau Taïwan, Chine Taïwan, Chine : Investir

Dans cette page : Les IDE en chiffres | Pourquoi choisir d'investir à Taïwan, Chine | La protection des investisseurs étrangers | Les procédures relatives à l'investissement étranger | Les terrains et les immeubles | L'aide à l'investissement | Les opportunités d'investissement | Les secteurs où les opportunités d'investissement sont moindres | Trouver de l'aide pour des informations complémentaires

 

Les IDE en chiffres

Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2023 de la CNUCED, les flux d'IDE vers Taïwan ont atteint 10,1 milliards USD en 2022, soit une hausse de 88,1 % par rapport à l'année précédente. À la fin de la même période, le stock d'IDE s'élevait à environ 1137,2 milliards USD, soit environ 18 % du PIB de l'île. Selon les statistiques du MOEA, de janvier à décembre 2023, 2 310 projets d'investissements directs étrangers ont été approuvés, pour un montant total de 11,25 milliards USD. Cela représente une baisse de 9,98% du nombre de projets et une diminution de 15,4% des IDE par rapport à la même période en 2022. Plus précisément, les investissements entrants en provenance de la Chine continentale ont été approuvés dans 30 cas pour un montant total de 29,69 millions d'USD au cours de la même période, ce qui représente une diminution de 34,78 % du nombre de cas et de 23,34 % de l'IDE par rapport à 2022. De juillet 2009 à décembre 2023, 1 586 dossiers ont été approuvés, pour un investissement total de 2,59 milliards d'USD. Taïwan est la 18e économie en termes d'investissements sortants en 2022, avec des sorties d'IDE totalisant 16,2 milliards USD (+43,5% en glissement annuel). Entre 2020 et 2023, seuls 5 % du total des projets d'investissements directs étrangers (IDE) sortants de Taïwan ont été dirigés vers la Chine, ce qui représente un net recul par rapport aux 42 % observés entre 2012 et 2015, et aux 23 % entre 2016 et 2019, comme l'indique fDi Markets. Parallèlement, les entreprises taïwanaises ont augmenté leurs investissements en Inde et au Vietnam, qui représentaient ensemble près d'un quart du total des projets d'IDE sortants au cours de la même période.

Taïwan est une destination attrayante pour les investissements directs étrangers, car son économie bénéficie d'un dynamisme économique régional, d'une population au pouvoir d'achat élevé, d'une situation stratégique et de l'importance de la haute technologie. Les obstacles structurels à l'environnement d'investissement de Taïwan comprennent une réglementation excessive ou incohérente, l'influence exercée sur le marché par les entreprises nationales et les entreprises d'État dans les secteurs des services publics, de l'énergie, de la poste, des transports, de la finance et de l'immobilier, ainsi que des restrictions à la propriété étrangère dans des secteurs considérés comme sensibles. Les entités étrangères ont le droit de créer des entités, de posséder des entreprises commerciales et de participer à toutes les formes d'activités rémunératrices à Taïwan, au même titre que les entreprises locales, sauf disposition contraire dans les réglementations pertinentes. Notamment, Taïwan impose des contraintes en matière de propriété étrangère dans des secteurs spécifiques, comme une limite de 60 % sur la propriété étrangère des entreprises de télécommunications sans fil et à ligne fixe, qui comprend un plafond d'investissement étranger direct de 49 % dans le secteur. Taïwan bénéficie d'un environnement commercial prospère : le pays se classe au 6e rang du classement mondial de la compétitivité, au 4e rang sur 184 pays de l'indice 2023 de la liberté économique et au 20e rang mondial du classement IMD World Talent Ranking 2023.

 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 6.0535.41610.189
Stocks d'IDE (millions USD) 110.746127.065137.254
Nombre d'investissements greenfield* 728173
Value of Greenfield Investments (million USD) 3.0614.6492.648

Source : UNCTAD, Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

LES STOCKS D'IDE PAR PAYS ET SECTEUR D'ACTIVITÉ

Les pays investisseurs 2020, en %
Chine 64,0
Japon 10,0
Luxembourg 6,0
Hong Kong 6,0
Pays-Bas 4,0
Les secteurs investis 2020, en %
Finance et assurance 30,0
Industrie manufacturière 18,0
Services professionnels. scientifiques et techniques 14,0
Commerce de gros et de détail 12,0
Fourniture d'électricité et de gaz 12,0
Immobilier 5,0

Source : Commission des investissements de Taïwan, Dernières données disponibles.

 
Les formes de sociétés préférées par les investisseurs
Société à responsabilité limitée publique.
Les formes d'établissements préférés par les investisseurs
Joint venture dans le cas d'un partenariat.
Les principaux investisseurs
Pour une liste des entreprises étrangères qui ont investi à Taiwan, reportez-vous à la section « Success Stories » du portail Invest Taiwan.
Les sources statistiques
Statistiques nationales

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir à Taïwan, Chine

Les points forts

Les avantages de l'IDE à Taiwan comprennent:

  •     Le pays a une économie très orientée vers l'international et la balance commerciale est largement excédentaire
  •     Une situation géographique stratégique: le pays est une porte d'entrée vers la Chine et les marchés de l'ASEAN
  •     Taïwan a une base industrielle importante (étant par exemple le 4e producteur d'électronique au monde) et une forte capacité de R&D (soutenue par les dépenses publiques)
  •     Solide situation financière extérieure
  •     Soutien à la R&D par les dépenses publiques
  •     La main-d'œuvre est abondante, qualifiée et abordable
  •     Les marchés financiers sont en plein essor et présentent de nombreuses opportunités pour les investisseurs étrangers.
  •     Dans l'ensemble, l'environnement des affaires est très positif et Taiwan, classée à la 15e place du rapport Doing Business 2020 de la Banque mondiale, est une bonne indication de ses atouts.
Les points faibles

Avec une économie orientée à l’export, Taiwan est évidemment dépendant de la conjoncture mondiale et est particulièrement vulnérable face à l’évolution des échanges commerciaux avec la Chine, principal partenaire commercial. Les autres points faibles de son économie sont :

  • Un manque de voie directe de communication avec la Chine continentale ;
  • Une taille du marché intérieur réduite, ce qui limite considérablement les opportunités locales ;
  • Une propriété intellectuelle qui y est faiblement protégée ;
  • Un manque de diversité de l’économie (faible compétitivité du secteur des services par exemple) et des retards en termes d’infrastructures par rapport aux autres économies asiatiques avancées.
  • Retards des projets d'infrastructure par rapport aux autres économies asiatiques avancées.
Les mesures mises en place par le gouvernement
Taiwan accueille et promeut activement les investissements directs étrangers. Les autorités locales offrent des incitations à l'investissement et un soutien aux investisseurs étrangers sous la forme d'incitations fiscales, d'exemptions tarifaires, de prêts à faible taux d'intérêt, de subventions à la R&D et d'autres conditions favorables.

Les réglementations actuelles offrent des incitations fiscales préférentielles aux professionnels étrangers employés à Taïwan et visent à améliorer l'environnement général de recrutement et d'attrait de professionnels d'autres pays (Foreign Talent Retention Act). Un réseau de parcs scientifiques et industriels, de zones franches d'exportation et de zones franches a été développé. En outre, en 2019, Taïwan a lancé un programme d'incitation à la relocalisation pour inciter les entreprises taïwanaises opérant en Chine continentale à retourner à Taïwan, recevant des réponses positives des fabricants de TIC.

L'agence nationale Invest Taiwan est chargée de promouvoir les investissements et agit en tant que fournisseur de services à guichet unique. Pour les investissements de plus de 500 millions NTD (environ 17 millions USD), les autorités affecteront un chef de projet dédié au processus d'investissement.

Retour vers le haut

La protection des investisseurs étrangers

Les conventions bilatérales d'investissement signées par Taïwan, Chine
Pour voir la liste des traités d'investissement signés par Taiwan, consultez le Navigateur des accords internationaux d'investissement de la CNUCED.
Les controverses enregistrées auprès de la CNUCED
Reportez-vous au Navigateur de règlement des différends relatifs aux investissements de la CNUCED.
Les organismes offrant leur assistance en cas de désaccord
ICCWBO , Cour internationale d'arbitrage, Chambre de commerce internationale
ICSID , Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements
Membre de l'Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA)
Taiwan n'est pas signataire de la convention MIGA.
 
Comparaison internationale de la protection des investisseurs Taïwan, Chine East Asia & Pacific Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 9,0 5,9 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 5,0 5,2 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 7,0 6,7 9,0 5,0

Source : The World Bank - Doing Business, Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
Les entités étrangères ont le droit de créer et de posséder des entreprises commerciales et de se livrer à toutes les formes d’activité rémunératrice en tant qu’entreprises locales. Cependant, Taïwan maintient une liste négative des industries fermées aux investissements étrangers pour des raisons liées à la sécurité nationale et à la protection de l'environnement (par exemple, les services publics, la distribution d'électricité, le gaz naturel, les services postaux, les télécommunications, les médias et le transport aérien et maritime).
La réglementation concernant les prises de participation
Une participation majoritaire dans le capital d'une société taïwanaise est légale. Cependant, la limite de propriété étrangère des entreprises de télécommunications sans fil et fixes est de 60%, y compris une limite d'investissement étranger direct de 49%. Un plafond de participation étrangère de moins de 50% s'applique aux entreprises de services au sol aéroportuaires, aux entreprises de restauration aérienne, aux entreprises de transport aérien (compagnies aériennes) et aux entreprises de l'aviation générale (hélicoptères commerciaux et avions à réaction d'affaires), avec une limite distincte de 25% pour tout investisseur étranger unique. Les investissements étrangers dans les services de navigation marchande sous pavillon taïwanais sont limités à 50% pour les compagnies maritimes taïwanaises exploitant des routes internationales. En outre, il existe une limite de propriété étrangère de 49,99% pour les services de télédiffusion par satellite et de distribution par canalisation de gaz naturel, et une limite de 49% pour les services ferroviaires à grande vitesse.
Des restrictions spécifiques s'appliquent aux investisseurs chinois.
Les obligations de déclaration
La Commission des investissements examine les demandes d'IDE, de fusions et d'acquisitions. Les investisseurs étrangers doivent soumettre un formulaire de demande contenant le plan de financement, le plan de fonctionnement de l'entreprise, l'enregistrement de l'entité et les documents attestant la remise des fonds d'investissement. Si un investissement échoue à l'examen, un investisseur peut présenter une nouvelle demande une fois que la raison du refus a été supprimée.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Commission d'investissement (MOEAIC)
Demande d'autorisation spécifique
Tous les investissements sont soumis à un examen préalable, le délai d'approbation allant généralement de deux à quatre jours pour les petits investissements (moins de 500 millions TWD) à 20 à 30 jours pour les investissements étrangers impliquant des fusions et acquisitions transfrontalières ou d'autres situations particulières. Le processus de sélection peut également inclure une évaluation de l’impact des investissements proposés sur le paysage concurrentiel d’un secteur et la protection des droits des actionnaires et des employés locaux.

Retour vers le haut

Les terrains et les immeubles

Les solutions temporaires
Consultez InstantOffices, CoWorker, MatchOffice, etc.
La possibilité d'acheter un terrain ou un bâtiment industriel ou commercial
Taiwan garantit les droits fonciers aux étrangers sur une base de réciprocité (les citoyens taïwanais doivent jouir des mêmes droits dans le pays d'origine de l'investisseur). Cependant, la loi foncière de Taiwan stipule que les forêts, les pêcheries, les terrains de chasse, les champs de sel, les gisements minéraux, les sources d’eau et les terres situées dans des zones fortifiées et militaires et celles adjacentes aux frontières nationales ne peuvent être cédées ou louées à des étrangers.
Les risques d'appropriation
L'expropriation ne peut être justifiée que pour l'intérêt public et une juste compensation doit être accordée dans un délai raisonnable.
Aucune entreprise à capitaux étrangers n'a jamais été nationalisée ou expropriée à Taiwan. En vertu de la loi taïwanaise, aucune entreprise avec 45% ou plus d'investissements étrangers ne peut être nationalisée pendant une période de 20 ans après la création de l'entreprise.

Retour vers le haut

L'aide à l'investissement

Les formes d'aide
Les incitations à l'IDE peuvent prendre la forme d'exonération fiscale, de crédit d'impôt, de report d'impôt, de prêts à faible taux d'intérêt, d'incitations à la location de terrains, de subventions à la R&D, etc.
Les domaines privilégiés
Les autorités taïwanaises ont promu le programme de développement « 5 + 2 industries innovantes » ciblant des industries telles que les machines intelligentes, la biomédecine, l'Internet des objets (IoT), l'énergie verte et la défense nationale, ainsi que l'agriculture de pointe, l'économie circulaire et les semi-conducteurs.
Les zones géographiques privilégiés
Les incitations ont tendance à se concentrer sur les investissements dans le secteur manufacturier, les technologies de pointe, la construction publique, la biotechnologie et la R&D. Pour plus d'informations, consultez la section « Industries clés pour la promotion des investissements » sur le portail invest Taiwan.
Les zones franches
Il existe sept zones de libre-échange / port franc: Anping, Kaohsiung, Keelung, Suao, Taichung, Taipei et l'aéroport international de Taoyuan.
Taïwan compte également plus de 70 groupes industriels consacrées à la fabrication de produits comme Hsin Chu, Tainam. De plus amples informations peuvent être obtenues sur le Système d'information géographique économique (en chinois).
Organismes d'aides publiques et de financement
Consultez la section « Système d'aide à l'investissement » sur le site Internet d'Invest Taiwan. De plus amples informations sont disponibles ici.
 
 

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les secteurs économiques clés
Secteurs de la finance, du commerce de gros et de détail et de l'électronique.
Les secteurs à fort potentiel
Secteurs de la technologie de pointe, du numérique, de la fabrication traditionnelle et des services.
Les programmes de privatisation
Il n’y a aucun programme de privatisation en cours. En 2020, il y a 17 entreprises publiques dont les participations des autorités centrales dépassent 50%. Les autorités taïwanaises conservent le contrôle de certaines entreprises anciennement d'État qui ont été privatisées (souvent par le biais de la nomination des conseils d'administration), notamment: Chunghwa Telecom, China Steel, China Airlines, Taiwan Fertilizer, Taiwan Salt, CSBC Corporation (construction navale), Yang Ming Transport maritime et huit banques publiques.
En août 2017, les autorités taïwanaises ont identifié CPC Corporation, Taipower Company et Taiwan Sugar comme leurs prochains objectifs de privatisation; cependant, il n'existe actuellement aucun calendrier pour la privatisation des entreprises publiques existantes.
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info , Appels d'offres à Taïwan
Banque asiatique de développement , Appels d'offres en Asie
DgMarket , Appels d'offres dans le monde

Retour vers le haut

Les secteurs où les opportunités d'investissement sont moindres

Les secteurs monopolistiques
Certaines des 17 entreprises publiques existantes sont de grande taille et exercent une influence significative dans leurs industries, en particulier les monopoles tels que Taiwan Power (Taipower) et Taiwan Water. En outre, CPC Corporation (anciennement China Petroleum Corporation) contrôle plus de 70% du marché de détail de l’essence à Taiwan.

Retour vers le haut

Trouver de l'aide pour des informations complémentaires

Les agences d'aide à l'investissement
Invest Taiwan (Ministère des affaires économiques)

Les autres ressources utiles
Ministère des affaires économiques
Conseil de développement du commerce extérieur de Taiwan
Les guides de l'investisseur
Guide Doing Business in Taiwan (Thomson Reuters, en anglais)
Doing Business in Taiwan (Banque mondiale, en anglais)
Faire des affaires à Taïwan - UHY (en anglais)
 
 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024