S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Suede : Cadre juridique

drapeau Suede Suede : Cadre juridique

Dans cette page : Le contrat d'affaires | La propriété intellectuelle | Le fonctionnement de la justice | La résolution internationale des conflits

 

Le contrat d'affaires

Observations générales
La Suède fait partie de la Convention de Rome (1980) qui détaille les règles juridiques régissant la formation des contrats de vente internationale de marchandises, les obligations de l'acheteur et du vendeur, les recours en cas de rupture du contrat et d'autres aspects du contrat.
Lois applicables
La vente de marchandises est stipulée par la Loi Applicable sur la Vente de Marchandises, intégrée à la Convention de La Haye (1955). La Suède fait partie de la Convention de Vienne. La Convention de Rome (sur la loi applicable aux obligations contractuelles) permet à la Suède de conserver ses règles nationales de conflit de lois relatives au transport de marchandises par mer.
Incoterms recommandés
Il est préférable de choisir un incoterm FOB ou CIF. Eviter l’EXW, si vous ne voulez pas vous occuper du transport sur le territoire suédois qui peut s’avérer compliqué.

www.konkurrensverket.se/en

La langue du contrat
Suédois
Les autres lois nationales utilisables dans les contrats
Les parties signataires d'un contrat peuvent choisir la loi qui s'applique à tout ou une partie de ce contrat ainsi que la cour compétente en cas de litige. Si les parties n'ont pas choisi explicitement une loi applicable, le contrat est régi par la loi du pays avec lequel il présente les liens les plus étroits, selon le principe de proximité (lieu de la résidence habituelle ou de l'administration centrale du prestataire, lieu du principal établissement ou de l'établissement qui assure la prestation, etc.).

Retour vers le haut

La propriété intellectuelle

Les organismes nationaux compétents
L'organisme responsable de la protection de la propriété intellectuelle en Suède est le Swedish Patent and Registration Office.
Les organismes régionaux compétents
Protection des brevets : l'Office européen des brevets
Pour les brevets, les marques, dessins et modèles : Office de la propriété intellectuelle de l'Union européenne
Les accords internationaux
Membre de l'OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle)
Signataire de la Convention de Paris sur la protection de la propriété intellectuelle
Signataire des ADPIC - Aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce
 

La législation nationale et les accords internationaux

 
Types de droits et textes de loi Période de la validité de la protection Les accords signés
Brevets
 
Brevet Patent Act
20 ans Le Traité de coopération en matière de brevets (PCT)
Marques
 
MarqueTrademarks Act
5 ans Traité sur le droit des marques
Protocole relatif à l'Arrangement de Madrid concernant l'enregistrement international des marques
Droits de reproduction
 
The Swedish Copyright Legislation
70 ans après la mort de l'auteur Convention de Berne pour la protection des oeuvres littéraires et artistiques
Convention pour la protection des producteurs de phonogrammes contre la reproduction non autorisée de leurs phonogrammes
Convention de Rome pour la protection des artistes interprètes ou exécutants, des producteurs de phonogrammes et des organismes de radiodiffusion
Traité de l’OMPI sur le droit d’auteur
Traité de l’OMPI sur les interprétations et exécutions et les phonogrammes (WPPT)
Modèles industriels
 
Dessins et modèles industriels
20 ans avec les frais de renouvellement annuels  

Retour vers le haut

Le fonctionnement de la justice

L'équité de la justice

L'équité de traitement pour les étrangers
Les ressortissants étrangers peuvent bénéficier d'un procès impartial.
La langue de la justice
Suédois : langue judiciaire, l'anglais est couramment utilisé.
Le recours à un interprète
Oui
Les similarités du droit
Le système légal est basé sur un système de droit civil influencé par le droit coutumier. La principale loi est la Constitution de 1974. La Suède appartenant à l'Union Européenne, son droit national se doit de se plier aux conditions de la législation communautaire.
 

Les différents codes juridiques

 
Réglementation comptable Loi de comptes annuels (1995)
Loi de comptabilité (1999)
Droits des contrats et de propriété Loi sur la compétitivité
Droit du consommateur Loi sur la commercialisation
Droit des entreprises Loi sur l'identification des entités légales (1974)
Code de gouvernement d'entreprise
Loi sur la compétitivité
Droit des investissements Loi sur la Sveriges Riksbank (Loi sur la Banque nationale suédoise)

Loi sur le fonds d'investissement suédois

Droit du travail Loi sur les litiges en matière de travail
Loi sur l'environnement de travail
 
La consultation des lois on-line
Lois
Lexadin
Legal research on the web Sweden
Les autres ressources utiles
Système légal
Informations légales
Les guides
LexMundi, Un guide pour faire des affaires en Suède
 

Les différentes juridictions

 
Tribunaux régionaux, cours d'appel, cour suprême Droit privé, droit pénal
Courts administratives
Droit public
Tribunaux spéciaux Droit du travail, droit commercial
 
 

La profession juridique

Avocat
En Suède, tous les avocats sont privés (les bureaux d’avocats publics ont été supprimés). Contrairement à de nombreux systèmes juridiques étrangers, la Suède autorise les citoyens à plaider personnellement devant un tribunal. Il n’existe donc pas d’obligation de se faire représenter ou de recourir aux services d’un avocat dans notre pays. La Suède ne connaît pas non plus de monopole des avocats, imposant à un fondé de pouvoir ou à un conseiller juridique d’avoir la qualité d’avocat.
Greffier
Le greffier est un employé de l’État travaillant au sein d’un greffe. Il instruit notamment les dossiers d’exécution et ceux relatifs aux créances privées et publiques en souffrance. Par ailleurs, l’État se fait fréquemment représenter par un greffier au tribunal en cas de négociations de faillites, de passations de marchés et d’apurement de dettes.
Juge
La plupart des juges travaillent dans l’une des deux organisations juridictionnelles générales. La première, celle des tribunaux généraux, comprend un grand nombre de tribunaux de grande instance, six cours d’appel ainsi que la Cour suprême. La seconde se compose des tribunaux administratifs généraux et comporte un nombre élevé de cours administratives, quatre cours d’appel administratives et une Cour suprême administrative.
Procureur
Les procureurs jouent un rôle très important au sein du système juridique et de la procédure pénale. Ce sont eux qui enquêtent sur les délits, décident de la mise en accusation et plaident devant le tribunal. Les procureurs bénéficient en principe d’une indépendance identique à celle des juges et statuent personnellement sur les mises en accusation.
 
 

Retour vers le haut

La résolution internationale des conflits

L'arbitrage
L’arbitrage est une solution pour résoudre les conflits. Elle consiste à faire intervenir un arbitre qui devra prendre la décision finale.
La loi d'arbitrage
The Swedish Arbitration Act
La conformité aux règles internationales d'arbitrage
Membre de la Convention de New York pour la reconnaissance et l’exécution des sentences arbitrales étrangères.
Membre du Protocole de Genève relatif aux clauses d'arbitrage.
Membre de la Convention de Genève pour l'exécution des sentences arbitrales étrangères.
La nomination des arbitres
L'arbitre judiciaire doit avoir l'âge légal et être un juge professionnel du système juridique. Un ou plusieurs arbitre peuvent être nommés pour résoudre un cas. L'arbitre peut utiliser la juridiction de son choix. Un arbitre peut être désigné par d'autres arbitres.
La procédure d'arbitrage
L'organisme le plus important est l'Institut d'Arbitrage de la Chambre de Commerce de Stockholm. Celui-ci administre annuellement environ 100 dossiers, dont 25% sont des arbitrages nationaux et internationaux sur la base d’un Règlement élaboré par ses soins, qui est entré en vigueur le 1er avril 1999.
Au moment de la présentation de la requête, le demandeur doit exposer sommairement les données du litige et payer les frais de dossier; s’il y a des irrégularités, l’Institut peut aussi décider d’interrompre la procédure. Le défendeur, après communication par l’Institut de l’existence d’une requête d’arbitrage qui le concerne, expose ses arguments. S’il n’y a pas d’accord entre les parties sur le sujet, l’Institut se charge de constituer le Tribunal Arbitral et de décider du lieu de l’arbitrage.
La durée moyenne de la procédure arbitrale était de 211 jours en 1998.
Les frais d'enregistrement s'élèvent à 1 000 Euros. Pour un litige de 100.000 Euros, les honoraires versés au Président du Tribunal d’Arbitrage (en cas d'arbitre unique) sont compris entre 4 000 et 8 500 Euros, sachant qu'en cas de pluralité d'arbitres, chaque co-arbitre a droit à 60% des honoraires versés au Président du Tribunal d’Arbitrage. Les frais administratifs sont de 3 000 Euros. Lorsque le litige est décidé par un seul arbitre, le coût total se situe entre 8 000 et 12 500 Euros.
La Cour permanente d'arbitrage
L'Institut d'arbitrage de la Chambre de Commerce de Stockholm (secteurs couverts : Tous)

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022