S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Serbie : Contexte politico-économique

drapeau Serbie Serbie : Contexte politico-économique

Dans cette page : Les indicateurs économiques | Les chiffres du commerce international | Les sources d'information économique générale | Le contexte politique | Réponse du pays au COVID-19

 

Les indicateurs économiques

Pour les dernières prévisions sur les impacts économiques causés par la pandémie de coronavirus, veuillez consulter la plate-forme de suivi des politiques du FMI Policy Responses to COVID-19 pour les réponses économiques clés des gouvernements.

L'économie de la Serbie a connu une croissance rapide entre 2001 et 2008, bien que la crise financière mondiale ait durement frappé l'économie du pays, montrant ses faiblesses structurelles et la nécessité d'une transition complète vers une économie de marché. Bien qu'il soit devenu négatif en 2020 à la suite de la crise du COVID-19, le PIB de la Serbie a renoué avec la croissance en 2021 : principalement tirée par la consommation privée et l'investissement, l'économie a augmenté d'environ 6,5 % (FMI). Après avoir dépassé son niveau de production d'avant la pandémie en 2021, le PIB devrait retrouver son taux d'expansion d'avant la crise d'environ 4,5 % en 2022 et 2023, bien que des risques contraires à la prévision persistent (notamment de nouvelles vagues de contagion, goulot d'étranglement et hausse de l'inflation).

Le solide train de mesures économiques prises par les autorités pour atténuer les effets négatifs de la pandémie a temporairement fait grimper la dette publique, mais elle est restée parmi les plus faibles d'Europe. En 2021, le ratio dette/PIB était estimé à 59,9 % (contre un niveau de 52,8 % avant la crise) ; même si on s'attend à ce qu'il suive une tendance à la baisse cette année et la prochaine (à 58,2 % et 55,5 %, respectivement). Le solde public était négatif de 7,2 % en 2021, malgré la suppression progressive de la plupart des mesures de soutien à la crise, partiellement contrebalancée par un nouveau train de mesures substantiel adopté en avril, qui comprenait des subventions salariales à toutes les entreprises, des paiements uniques aux citoyens et des mesures spécifiques de soutien aux secteurs les plus touchés. Le FMI voit le déficit se réduire progressivement à 3,5% du PIB en 2022 et 1,6% l'année suivante. L'inflation s'est fortement accélérée en 2021, reflétant principalement le fort rebond des prix du pétrole et de l'alimentation, atteignant 3 %. Elle devrait décélérer légèrement (à 2,7 % cette année et 2,5 % en 2023 – FMI). Pendant ce temps, les négociations pour l'adhésion à l'UE se poursuivent : en 2021, la Serbie a rempli les critères pour ouvrir deux nouvelles séries de chapitres dans les pourparlers d'adhésion à l'UE (y compris l'agenda vert et la connectivité durable), bien que la normalisation des relations avec le Kosovo soit lente et que avec la Croatie et la Bosnie-Herzégovine sont compliqués. Les principaux défis auxquels la Serbie est confrontée sont : la stagnation des revenus des ménages, un besoin de création d'emplois dans le secteur privé et une réforme structurelle des entreprises publiques ainsi que des réformes stratégiques dans le secteur public. Un système judiciaire inefficace, un niveau élevé de corruption et une population vieillissante représentent d'autres défis auxquels le pays devra faire face à long terme.

Le taux de chômage de la Serbie, relativement faible par rapport à ses voisins des Balkans, reste nettement supérieur à la moyenne européenne. Malgré l'impact économique négatif de la pandémie de COVID-19, le chômage est tombé à 9,3 % en 2021, principalement en raison de la baisse de la participation au marché du travail. Le taux devrait rester stable en 2022 avant de baisser légèrement à 9 % en 2022 (FMI). Le niveau de vie de la population serbe reste nettement inférieur à la moyenne de l'UE et le secteur informel du pays est important. Cependant, les autorités bénéficient du soutien de l'UE et des institutions financières internationales pour moderniser les infrastructures et soutenir les investissements dans le monde des affaires. Eurostat estime que le nombre de personnes menacées de pauvreté a encore diminué pour atteindre 29,8 % en 2020 (il était de 39,5 % il y a cinq ans).

 
Indicateurs de croissance 20202021 (e)2022 (e)2023 (e)2024 (e)
PIB (milliards USD) 53,3463,0762,7268,6875,63
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) -0,97,43,52,73,5
PIB par habitant (USD) 7991011
Solde des finances publiques (en % du PIB) -5,9-4,3-2,6-1,1-0,5
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 58,757,954,450,347,3
Taux d'inflation (%) 1,64,111,58,34,2
Taux de chômage (% de la population active) 10,110,19,99,79,5
Balance des transactions courantes (milliards USD) -2,20-2,77-5,24-4,78-3,79
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -4,1-4,4-8,4-7,0-5,0

Source : FMI - World Economic Outlook Database , Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

Les principaux secteurs économiques

La Serbie compte 3,16 millions d'habitants actifs sur 6,9 millions d'habitants. Le secteur agricole représente 6,5 % du PIB du pays (sa part a diminué ces dernières années), employant près de 15,6 % de la main-d'œuvre (Banque mondiale, dernières données disponibles). La Serbie compte 3,4 millions d'hectares de terres agricoles. Le climat continental avec des hivers froids et des étés chauds et humides est idéal pour la production intensive de fruits. La production de fruits se compose principalement de pommes, de raisins, de prunes, de pêches, de poires et de baies. Récemment, la Serbie a largement utilisé la transformation des fruits pour obtenir des produits tels que des eaux-de-vie, des confitures, des jus, des compotes. Les principales cultures sont le maïs et le blé, ainsi que l'orge, l'avoine et le seigle.

La Serbie dispose d'importantes quantités de charbon, de plomb, de zinc, de cuivre et d'or, mais le manque d'investissements, qui affecte le secteur minier depuis plusieurs années, empêche l'économie du pays de bénéficier de cette richesse. Le secteur industriel a également besoin de modernisation et d'investissements étrangers. Il contribue à 24,8% du PIB du pays et emploie 27,4% de la population active. Les principales industries du pays comprennent l'automobile, la transformation des aliments, les produits chimiques, les métaux de base, les meubles, les produits pharmaceutiques, les machines, le sucre, les pneus et les vêtements. Le secteur manufacturier est estimé à 13,2% du PIB. Selon l'institut national de statistique, la production industrielle de la Serbie a augmenté de 6,3 % d'une année sur l'autre en 2021.

Les services constituent le principal secteur d'activité et représentent 51,5% du PIB de la Serbie, employant 57% de la main-d'œuvre. L'industrie informatique est l'une des plus dynamiques, tout comme le secteur touristique qui représentait 6,9% du PIB avant la pandémie. Cependant, suite à la pandémie de Covid-19 et aux restrictions de voyage, le secteur du tourisme serbe n'a enregistré que 871 239 touristes étrangers en 2021 : bien qu'il marque une augmentation de 95 % par rapport à l'année précédente, ce chiffre est encore la moitié de ceux enregistrés avant la pandémie. (Office statistique de la République de Serbie). Concernant le secteur bancaire, les banques étrangères représentent 86% du marché, tandis que les banques publiques et les banques privées nationales représentent 7% chacune (EBF).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 15,6 27,4 57,0
Valeur ajoutée (en % du PIB) 6,5 24,8 51,5
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 4,2 -0,8 -1,8

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché (mot clé).

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Dinar serbe (RSD) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 11,3511,1210,6710,9610,86

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
67,2/100
Rang mondial :
54
Rang régional :
30

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
6.04/10
Rang mondial :
54/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Retour vers le haut

Les chiffres du commerce international

La Serbie s'ouvre progressivement au commerce international, qui représente 104,9% du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). L'accord de stabilisation et d'association entre l'UE et la Serbie et la croissance constante des flux d'investissements directs étrangers ont entraîné une augmentation constante du volume du commerce extérieur. Les négociations de la Serbie avec l'OMC sont à un stade avancé. Les principales exportations du pays sont les conducteurs électriques isolés (7,2%), les pneus (3,5%), le maïs et le maïs (3,4%) et les moteurs et générateurs électriques (2,5%) ; tandis que les importations sont dominées par les médicaments (4,1%), les huiles de pétrole (3,2%), les gaz de pétrole (1,9%), les téléphones et les véhicules à moteur (1,8% chacun).

Les principaux clients du pays sont l'Allemagne (12,9%), l'Italie (8,4%), la Bosnie-Herzégovine (7,1%) et la Roumanie (6,5%). Ses principaux fournisseurs sont l'Allemagne (13,6%), la Chine (12,5%), l'Italie (8,4%) et la Russie (6%). La Serbie est le plus grand partenaire commercial des Balkans occidentaux de l'Union européenne.

La Serbie a un déficit commercial structurel qui s'élevait à 8,3% du PIB en 2020, selon la Banque mondiale. Une grande partie du déficit est due aux importations liées aux investissements. Les exportations de marchandises sont restées stables à 19,5 milliards USD en 2020, de même que les importations qui se sont établies à 26,2 milliards USD. La même année, la Serbie a exporté pour 7 milliards USD de services et importé pour 5,7 milliards USD. Selon les chiffres de l'office statistique serbe, en 2021, les exportations du pays ont augmenté de 31 % pour atteindre 25,563 milliards USD, tandis que les importations ont augmenté de 29 % pour atteindre 33,797 milliards USD. En conséquence, le déficit du commerce extérieur de la Serbie a augmenté de 18 % sur l'année pour atteindre 8,233 milliards USD en 2021.

 
Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 19.23021.94725.88226.73026.233
Exportations de biens (millions USD) 14.85216.99619.22719.63019.498
Importations de services (millions USD) 4.0824.7995.9096.5695.758
Exportations de services (millions USD) 5.0665.9407.1267.7457.042
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 7,011,110,810,7-3,5
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 12,08,27,57,7-5,9
Importations de biens et services (en % du PIB) 53,357,159,161,056,9
Exportations des biens et services (en % du PIB) 48,550,550,451,048,0
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -3.450-4.533-5.983-6.289-5.967
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -2.447-3.435-4.813-5.159-4.734
Commerce extérieur (en % du PIB) 101,9107,5109,5112,1104,9

Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce ; Banque Mondiale , dernières données disponibles

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2021
Allemagne 12,7%
Italie 8,5%
Bosnie-Herzégovine 7,2%
Roumanie 5,5%
Hongrie 5,0%
Voir plus de pays 61,0%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2021
Allemagne 13,2%
Chine 12,3%
Italie 8,1%
Russie 5,3%
Turquie 5,0%
Voir plus de pays 56,1%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Principaux produits échangés

25,6 Mds USD de produits exportés en 2021
Fils, câbles isolés, y.c. les câbles coaxiaux, à...Fils, câbles isolés, y.c. les câbles coaxiaux, à usages électriques, et autres conducteurs isolés pour l'électricité, même laqués ou oxydés anodiquement, munis ou non de pièces de connexion; câbles de fibres optiques, constitués de fibres gainées individuellement, même comportant des conducteurs électriques ou munis de pièces de connexion 7,0%
Minerais de cuivre et leurs concentrésMinerais de cuivre et leurs concentrés 3,3%
Pneumatiques neufs, en caoutchoucPneumatiques neufs, en caoutchouc 3,3%
Fruits, non-cuits ou cuits à l'eau ou à la vapeur,...Fruits, non-cuits ou cuits à l'eau ou à la vapeur, congelés, même additionnés de sucre ou d'autres édulcorants 2,7%
MaïsMaïs 2,4%
Voir plus de produits 81,3%
33,8 Mds USD de produits importés en 2021
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 4,0%
Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002,...Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002, 3005 ou 3006) constitués par des produits mélangés ou non-mélangés, préparés à des fins thérapeutiques ou prophylactiques, présentés sous forme de doses [y.c. ceux destinés à être administrés par voie percutanée] ou conditionnés pour la vente au détail 3,2%
Voitures de tourisme et autres véhicules...Voitures de tourisme et autres véhicules automobiles principalement conçus pour le transport de personnes (autres que les véhicules pour le transport de >= 10 personnes, chauffeur compris, du n° 8702); voitures du type 'break' et voitures de course 1,9%
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeuxGaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux 1,8%
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 1,7%
Voir plus de produits 87,4%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 
 

Principaux services échangés

7,4 Mds USD de services exportés en 2019
26,97%
21,65%
20,93%
19,37%
3,80%
3,26%
2,16%
0,72%
0,51%
0,50%
0,14%
6,4 Mds USD de services importés en 2019
28,08%
25,37%
22,10%
8,19%
4,73%
3,09%
2,76%
1,79%
1,77%
1,25%
0,87%

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

Return to top

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère des Finances
Ministère de l'Economie
L'office de statistique
Offce statistique de Serbie
La banque centrale
Banque Nationale de Serbie
Les places boursières
Bourse de Belgrade
Les moteurs de recherche
Cruiser
Serbian Cafe
Les portails économiques
Ekonomist
Portail d'information économique sur la Serbie

Retour vers le haut

Le contexte politique

Chefs de gouvernement
Président: Aleksandar VUCIC (depuis le 31 mai 2017)
Premier ministre: Ana BRNABIC (depuis le 29 juin 2017)
Les prochaines élections
Présidentielle: avril 2022
Assemblée nationale: avril 2022
Les principaux partis politiques
La Serbie a un système politique mutlipartiste au sein duquel le Parti Progressiste Serbe (SNS) est majoritaire. Parmi les principaux partis, on trouve :

- Parti Progressiste Serbe (SNS): populiste de centre-droit et de droite, dirigé par Aleksandar Vucic
- Parti Socialiste de Serbie (SPS): de gauche, nationaliste, populiste, dirigé par Ivica Dacic
- Parti Social-démocrate de Serbie (SDP): social-démocratie, populisme
- Parti des Retraités Unis de Serbie (PUPS): centre gauche, intérêts des retraités, dirigé par Milan Krkobabić
- Parti Radical Serbe (SRS): populiste de droite, nationaliste serbe
- Serbie Unie (JS): conservateur, populisme
- Parti démocrate (DS): centre, libéralisme social, pro-Europe
- Parti de la Serbie moderne (SMS): libéralisme, social-démocratie
- Alliance des Hongrois de Voïvodine (VMSZ): représente la minorité hongroise en Serbie

La nature de l'Etat
République basée sur une démocratie parlementaire monocamérale.
Le pouvoir exécutif
Le pouvoir exécutif est détenu par le Premier ministre et le cabinet (Conseil des ministres). Le Premier ministre et les membres du gouvernement sont élus par l'Assemblée nationale. Le président de la République a peu de pouvoir exécutif et est principalement un poste cérémoniel. Le président est élu pour un mandat de 5 ans au suffrage universel direct et peut être élu deux fois. Il dispose de pouvoirs exceptionnels en cas d'état d'urgence et peut dissoudre l'Assemblée nationale.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est détenu par le Parlement monocaméral, connu sous le nom d'Assemblée nationale, qui se compose de 250 députés élus pour un mandat de 4 ans au suffrage universel direct. Ses décisions sont prises à la majorité des voix des membres de la session à laquelle la majorité des députés sont présents. En cas de modification de la Constitution, une majorité des deux tiers est nécessaire.
 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
93/180
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
4/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Retour vers le haut

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19

To find out about the latest status of the COVID-19 pandemic evolution and the most up-to-date statistics on the COVID-19 disease in Serbia, please visit official governmental portal covid19.rs with the official data. For the reports from the Serbian Institute of Public Health, click here.
For the international outlook you can consult the latest
situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.

 

Mesures sanitaires

To find out about the latest public health situation in Serbia and the current sanitary measures in vigour, please consult the list of the decisions taken by the national government (in Serbian). Updates on the containment measures can be retrieved on the official governmental website.

Restrictions de voyage
The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.

The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.
Restrictions import & export

Serbia introduced an export ban on medicaments, as well as a ban for certain basic life products (wheat flour, sugar, oil, hygiene products, etc.).
For the information on all the measures applicable to movement of goods during the period of sanitary emergency due to the COVID-19 outbreak (including eventual restrictions on imports and exports, if applicable), please consult the portal of the Serbian Customs Authority.
For a general overview of trade restrictions due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Serbia on the
International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.

Plan de relance économique

To know about the economic measures taken by the Serbian government to address the impact of the COVID-19 pandemic on the national economy, please visit the dedicated page on the website of the Ministry of Economy (in Serbian). The National Bank of Serbia introduced a 3-months moratorium on all repayments under bank loans and financial leasing agreements. An overview of the measures is available on the guide by Deloitte and on the website of AmCham Serbia.

For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) taken by the Serbian government to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Serbia in the IMF’s Policy Tracker platform.

Plan de soutien aux entreprises

For the information on the local business support scheme and taxation measures established by the Serbian government to help businesses to deal with the economic impacts of the COVID-19 epidemic on their activity, please consult the website of the Ministry of Economy (in Serbian) and the dedicated page on the portal of the Serbian Development Agency (in Serbian). The instructions on the implementation of the regulation on fiscal benefits and direct benefits to private sector companies is available here (in Serbian). For details in English refer to the website of Wolf Theiss.
For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak refer to the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

Plan de soutien aux exportateurs

The Export Insurance and Financing Agency (AOFI) granted a moratorium on all claims in order to overcome the negative effects on Serbia's export-oriented businesses due to the COVID-19 pandemic.

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022