S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Qatar : Contexte politico-économique

drapeau Qatar Qatar : Contexte politico-économique

Dans cette page : Les indicateurs économiques | Les chiffres du commerce international | Les sources d'information économique générale | Le contexte politique | Réponse du pays au COVID-19

 

Les indicateurs économiques

L'économie de l'émirat est fortement concentrée sur l'industrie du gaz, qui représente deux tiers de son PIB et près de 80 % de ses recettes d'exportation. Les efforts déployés depuis une décennie par le Qatar pour diversifier son économie ont porté leurs fruits avec l'organisation réussie de la Coupe du monde de football de 2022. Après une croissance robuste en 2022 (4,9 % du PIB), alimentée par les prix élevés du gaz naturel et la Coupe du monde susmentionnée, l'économie qatarie a continué de croître en 2023, bien qu'à un rythme plus lent (1,6 % selon les dernières estimations du FMI). Une normalisation de la croissance à court terme est prévue, les secteurs hors hydrocarbures étant tirés par les investissements dans les projets publics, le projet d'expansion du GNL de North Field et les avantages subséquents dans la logistique, la fabrication et le commerce. À moyen terme, la croissance devrait se situer en moyenne autour de 5,5 %, soutenue par l'expansion substantielle de la production de GNL et par les premiers progrès de la réforme dans le cadre de la troisième stratégie de développement national (NDS3) à venir.

L'excédent budgétaire du gouvernement central a augmenté pour atteindre environ 10 % du PIB en 2022. Des excédents budgétaires substantiels ont persisté jusqu'au troisième trimestre 2023, soutenant un excédent projeté de 7,5 % du PIB pour l'année. Dans le même temps, les recettes hors hydrocarbures ont augmenté en raison de la hausse des bénéfices des entreprises, sous l'effet de l'augmentation des arrivées de touristes. Le ratio dette/PIB a légèrement diminué en 2023 (à 41,4 %, contre 42,4 % un an plus tôt) et devrait suivre une tendance à la baisse sur l'horizon de prévision, pour atteindre 46,3 % en 2025 (FMI). Avec la baisse des prix mondiaux des produits de base et la normalisation de la demande intérieure, l'inflation globale est passée sous la barre des 3 % en 2023 et devrait se maintenir autour de 2 % à moyen terme. L'Autorité d'investissement du Qatar (QIA) détient des actifs totaux estimés à environ 200 % du PIB. Ses investissements à l'étranger englobent divers secteurs, notamment le sport, le divertissement, les médias, les ports, l'immobilier, la vente au détail et les aéroports. Cette stratégie permet à l'émirat d'utiliser son excédent extérieur, de rehausser le prestige du pays et de générer des revenus d'investissement supplémentaires. Les banques affichent une capitalisation, une liquidité et une rentabilité solides, avec un ratio d'adéquation des fonds propres de 19 % et un rendement des capitaux propres de 14,6 % au T2/2023.

Le Qatar est dans l'ensemble un pays riche et politiquement stable (il avait le cinquième revenu par habitant le plus élevé au monde en 2022 selon la Banque mondiale, en PPA, avec 114 648 USD). On estime que 85 % des habitants sont des expatriés, dont les droits sont limités, malgré les progrès réalisés grâce aux récentes réformes. Selon la Banque mondiale, le taux de chômage est quasiment nul, représentant 0,1 % de la population active totale en 2022.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 236,26234,22244,69251,90269,00
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 4,21,62,02,05,9
PIB par habitant (USD) 80.57378.69681.40083.38288.598
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 42,539,437,336,135,0
Taux d'inflation (%) 5,03,12,62,42,2
Balance des transactions courantes (milliards USD) 63,1243,8738,0833,1630,98
Balance des transactions courantes (en % du PIB) 26,718,715,613,211,5

Source : FMI - World Economic Outlook Database , Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

Les principaux secteurs économiques

Le secteur agricole du Qatar est presque inexistant en raison du climat du pays et du manque de terres arables. On estime qu'il ne représente que 0,3 % du PIB et qu'il emploie 1 % de la main-d'œuvre (Banque mondiale, dernières données disponibles). Bien que le Qatar connaisse un climat sec, il a adopté et mis en œuvre des technologies durables et intelligentes, telles que les systèmes d'irrigation automatisés, l'hydroponie et l'aquaponie, afin d'améliorer à la fois la qualité et la quantité des fruits et légumes. Le pays est autosuffisant en volailles fraîches et en produits laitiers.

L'économie du Qatar repose sur les secteurs du pétrole et du gaz naturel : les réserves prouvées de gaz naturel représentent 11 % du total mondial et sont les troisièmes plus importantes au monde, tandis que les réserves prouvées de pétrole dépassent 25,2 milliards de barils, ce qui signifie que la production pourrait se poursuivre pendant plus de 50 ans aux niveaux actuels. L'industrie du gaz naturel liquéfié (GNL) du Qatar a attiré des dizaines de milliards de dollars d'investissements étrangers et a fait du Qatar le deuxième exportateur mondial de ce produit de base (après les États-Unis). Le Qatar étant le principal moteur économique du pays et la principale source de revenus du gouvernement, il est très dépendant du secteur du pétrole et du gaz. C'est pourquoi, après la chute des prix des matières premières ces dernières années, il a tenté de diversifier son économie, en se concentrant principalement sur l'industrie manufacturière et la construction, ce qui a permis au PIB non pétrolier d'augmenter régulièrement pour atteindre un peu plus de la moitié du PIB total. Le secteur de la construction, en particulier, était en plein essor en raison de la préparation de la Coupe du monde de football de la FIFA 2022. Dans l'ensemble, le secteur industriel contribue à 65,4 % du PIB et à 40 % de l'emploi, tandis que l'industrie manufacturière représente 9 % du PIB (Banque mondiale).

Le secteur des services, qui repose principalement sur les services financiers, est estimé à 38,5 % du PIB et emploie 59 % de la population active (Banque mondiale). Selon les données officielles, environ 8 % du PIB du pays en 2022 provenait du secteur financier (19 milliards USD). Le tourisme est également un secteur économique important : la "Qatar Tourism Strategy 2030" s'est fixé pour objectif d'attirer plus de 6 millions de visiteurs internationaux par an d'ici à 2030. Le pays a connu un pic touristique de 5 ans avec 4 millions de visiteurs en 2023. La contribution du secteur du transport et de l'entreposage au PIB du Qatar en 2022 s'élevait à 9,9 milliards USD.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 1,2 54,0 44,8
Valeur ajoutée (en % du PIB) 0,3 65,6 38,3
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 7,7 2,5 6,8

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Riyal du Qatar (QAR) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 0,370,380,390,380,38

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
72/100
Rang mondial :
31
Rang régional :
3

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
7.20/10
Rang mondial :
28/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Retour vers le haut

Les chiffres du commerce international

La politique commerciale du Qatar est essentiellement axée sur la création d'une économie moderne et libérale. Cela se traduit par la promotion des investissements (nationaux et étrangers), par des programmes de diversification des échanges aux niveaux régional et international et par l'adhésion à plusieurs organisations, telles que l'OMC. Le commerce représente 100 % du PIB du pays (Banque mondiale, dernières données disponibles). Les combustibles minéraux, les huiles et les produits de distillation représentaient plus de 87,2 % des exportations du pays en 2022 (principalement le gaz naturel, suivi du pétrole brut et d'autres produits pétroliers), tandis que les produits chimiques représentaient 6,1 %. En termes de catégories de produits, les machines et matériels de transport constituent le principal poste d'importation (35,2% du total), devant les articles manufacturés divers (22%), les produits manufacturés (14%), et les denrées alimentaires et animaux vivants (11,3% - données PSA).

En 2022, l'Asie est devenue la première destination des exportations du Qatar, avec 66,2 % du total des exportations, et la première source des importations du Qatar, avec 39,5 % du total des importations. Après l'Asie, l'Union européenne représentait 22,7 % des exportations et 27,1 % des importations, tandis que le CCG représentait 6,8 % des exportations et 5,4 % des importations (données PSA). Au niveau national, les principaux partenaires à l'exportation étaient la Chine (15,9 %), l'Inde (11,6 %), le Japon (10,9 %) et la Corée du Sud (9,6 %). Les principaux fournisseurs du Qatar sont la Chine (16,2 %), les États-Unis (14,6 %), l'Inde (6,2 %), l'Italie (5,7 %) et l'Allemagne (5 %). Le Qatar a très peu de barrières commerciales et des droits de douane relativement faibles. Il a signé un certain nombre d'accords de libre-échange, tant au niveau bilatéral que dans le cadre du Conseil de coopération du Golfe.

Bénéficiant d'importantes recettes pétrolières et gazières, la balance commerciale du Qatar est structurellement positive. En 2022, les exportations du pays ont augmenté de 50 %, pour atteindre 130,9 milliards USD, grâce aux prix élevés des hydrocarbures. En revanche, les importations se sont élevées à 33,4 milliards de dollars (+19,6%). Comme de nombreux pays de la région, le Qatar reste un importateur net de services : les importations ont atteint 41 milliards USD en 2022, tandis que les exportations se sont élevées à 30,7 milliards USD. L'excédent commercial a été estimé à 36,9 % du PIB par la Banque mondiale (le troisième plus élevé au monde). Selon les données de l'Autorité de planification et de statistique du Qatar, au cours des trois premiers trimestres de 2023, le pays a exporté pour 270,9 milliards QAR de marchandises contre 84 milliards QAR d'importations.

 
Indicateurs du commerce extérieur 20192020202120222023
Importations de biens (millions USD) 29.17825.83527.98533.47930.928
Exportations de biens (millions USD) 72.93551.50487.203130.96497.365
Importations de services (millions USD) 35.41634.69834.34041.00041.199
Exportations de services (millions USD) 19.11119.42918.34630.72830.173
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 1,9-8,9n/an/an/a
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) -2,2-1,5n/an/an/a
Importations de biens et services (en % du PIB) 37,940,934,1n/an/a
Exportations des biens et services (en % du PIB) 52,249,158,9n/an/a
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 41.58127.13760.33997.445n/a
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 25.27611.86944.34587.173n/a
Commerce extérieur (en % du PIB) 90,090,093,0n/an/a

Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce ; Banque Mondiale , dernières données disponibles

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Chine 15,9%
Inde 11,6%
Corée du sud 10,9%
Japon 9,6%
Royaume Uni 6,5%
Voir plus de pays 45,5%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Chine 16,2%
Etats-Unis 14,6%
Inde 6,2%
Allemagne 5,0%
Turquie 4,3%
Voir plus de pays 53,6%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Principaux produits échangés

131,0 Mds USD de produits exportés en 2022
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeuxGaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux 65,2%
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 14,3%
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 7,8%
Engrais minéraux ou chimiques azotés (à l'excl....Engrais minéraux ou chimiques azotés (à l'excl. des produits présentés soit en tablettes ou formes simil., soit en emballages d'un poids brut <= 10 kg) 2,7%
Polymères de l'éthylène, sous formes primairesPolymères de l'éthylène, sous formes primaires 2,2%
Voir plus de produits 7,8%
33,5 Mds USD de produits importés en 2022
Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres...Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 5,9%
Voitures de tourisme et autres véhicules...Voitures de tourisme et autres véhicules automobiles principalement conçus pour le transport de personnes (autres que les véhicules pour le transport de >= 10 personnes, chauffeur compris, du n° 8702); voitures du type 'break' et voitures de course 4,0%
Postes téléphoniques d'usagers, y.c. les tél...Postes téléphoniques d'usagers, y.c. les téléphones pour réseaux cellulaires et pour autres réseaux sans fil; autres appareils pour la transmission ou la réception de la voix, d'images ou d'autres données, y.c. les appareils pour la communication dans un réseau filaire ou sans fil [tel qu'un réseau local ou étendu]; leurs parties (à l'excl. des ceux du n° 8443, 8525, 8527 ou 8528) 3,1%
Articles de bijouterie ou de joaillerie et leurs...Articles de bijouterie ou de joaillerie et leurs parties, en métaux précieux ou en plaqués ou doublés de métaux précieux (sauf > 100 ans) 2,2%
Machines automatiques de traitement de...Machines automatiques de traitement de l'information et leurs unités; lecteurs magnétiques ou optiques, machines de mise d'informations sur support sous forme codée et machines de traitement de ces informations, n.d.a. 1,9%
Voir plus de produits 82,9%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 
 

Principaux services échangés

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

Return to top

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère de l'Intérieur
Ministère des Affaires étrangères
Ministère des Finances
Ministère de l'Economie et du Commerce
Ministère de la Justice
L'office de statistique
Autorité des statistiques et de planification du Qatar
La banque centrale
Banque Centrale du Qatar
Les places boursières
Bourse du Qatar
Les moteurs de recherche
Arabo.com
Google Qatar
Les portails économiques
Arabian Business (ce qui signifie en français Entreprises arabes)
Portail économique arabe

Retour vers le haut

Le contexte politique

Chefs de gouvernement
Emir du Qatar : Tamim ben Hamad Al Thani (depuis le 25 juin 2013)
Premier ministre : Khalid bin Khalifa bin Abdul Aziz Al Thani (depuis le 28 janvier 2020)
Les prochaines élections
Les travaux pour la tenue de la première élection législative du pays ont été inaugurés en octobre 2019. Des élections générales ont été organisées pour la première fois au Qatar le 2 octobre 2021, suite à une annonce de l'émir du Qatar le 22 août. Au total, 284 candidats se sont présentés pour les 30 sièges à pourvoir, dont 29 femmes. Le taux de participation a été de 63,5 %.
Prochaines élections : 2025
Les principaux partis politiques
Les citoyens qataris jouissent de droits politiques limités et la formation de partis politiques est interdite dans le pays. Les seules élections sont celles d'un conseil municipal consultatif, et tous les candidats aux élections municipales se présentent en tant qu'indépendants. Les élections législatives pour le conseil consultatif n'ont pas encore eu lieu.
La nature de l'Etat
Monarchie absolue
Le pouvoir exécutif
Le chef de l'État est l'émir, un titre héréditaire. Bien que le pays soit formellement une monarchie constitutionnelle, l'émir exerce le pouvoir exécutif et a le mandat d'approuver ou de rejeter la législation après consultation d'un conseil consultatif.
L'émir nomme également le Premier ministre et approuve la formation du Conseil des ministres sur recommandation du Premier ministre.
Le pouvoir législatif
Le système juridique du Qatar est un mélange de droit civil et de droit islamique (charia). Le Conseil consultatif (ou Majlis al-Shura) peut rédiger et approuver des lois, mais le dernier mot revient à l'émir. Le Conseil compte 45 membres, dont 30 sont élus au scrutin direct, général et secret, et 15 sont nommés par l'émir. Le Conseil des ministres peut également proposer des projets de lois et de décrets au Conseil consultatif.
La charia s'applique aux lois relatives au droit de la famille, à l'héritage et à plusieurs actes criminels.
 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
128/180
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
6/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Retour vers le haut

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 pandemic (fiscal, monetary and macroeconomic) undertaken by the government of the Quatar, please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024