S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Myanmar : Le contexte économique

drapeau Myanmar Myanmar : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Au cours de la dernière décennie, le Myanmar a connu un processus de libéralisation économique et politique sans précédent, qui a conduit les États-Unis à lever les sanctions imposées au pays depuis près de vingt ans. Néanmoins, le gouvernement élu a été renversé par un coup d'État militaire en février 2021, ce qui a incité le gouvernement américain à autoriser de nouvelles sanctions, ajoutant de l'incertitude aux futures performances économiques du pays. Vers la fin de l'année 2023, le conflit s'est intensifié dans de vastes régions du Myanmar, entraînant des déplacements de population, des pénuries de main-d'œuvre et une augmentation des dépenses logistiques. La Banque mondiale a estimé le taux de croissance pour 2023 à 4 %, après une contraction de 12 % l'année précédente. L'agriculture a continué à faire face à des défis en raison des dépenses élevées en intrants, des conflits, des contraintes commerciales et des inondations. La croissance du PIB réel devrait ralentir à 1 % au cours de l'exercice 23/24 et à 2 % au cours de l'exercice suivant, principalement en raison des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et des effets de l'incertitude découlant du conflit sur la consommation, l'investissement et les activités productives.

Au cours de l'exercice 2022/23, le déficit budgétaire s'est creusé pour atteindre 6,4 % du PIB, principalement en raison d'une contraction des recettes qui a compensé une légère diminution des dépenses. Les dépenses en biens et services ont diminué de près de 2 % du PIB, partiellement compensées par une augmentation des dépenses en capital. Environ 70 % des besoins bruts de financement public (environ 4,8 % du PIB) ont été couverts par la Banque centrale du Myanmar (CBM), principalement à partir de sources nationales. Malgré les efforts déployés, la dette publique totale est restée supérieure à 60 % du PIB. L'impact des déficits budgétaires sur le ratio dette/PIB a été largement compensé par une inflation plus rapide. L'inflation globale a atteint 28,6 % (en glissement annuel) en juin 2023, ne se modérant que légèrement par rapport au pic de 35 % atteint en décembre 2022, sous l'effet de la hausse des prix des denrées alimentaires et des transports reflétant la dépréciation du taux de change et l'intensification des conflits (données de la Banque mondiale). Les autorités ont introduit des mesures de contrôle des prix et des restrictions à l'exportation pour répondre à la forte augmentation des prix des denrées alimentaires. Fin février 2024, l'écart entre le taux du marché parallèle et le taux de référence officiel s'était creusé pour atteindre environ 60-70 %, avec des pénuries persistantes de dollars américains à des taux inférieurs à la valeur du marché. En décembre, la Banque centrale du Myanmar (CBM) a partiellement assoupli les restrictions sur les devises étrangères.

La Banque mondiale a estimé le taux de chômage à 2,9 % en 2023 ; cependant, le salaire de nombreux travailleurs ne leur permet pas de subvenir aux besoins quotidiens de leur famille. Les revenus des ménages restent affectés par les chocs consécutifs. Selon l'enquête sur le bien-être des ménages du Myanmar menée par l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI), 40 % des ménages interrogés ont fait état d'une baisse de revenu au cours du premier semestre 2023 par rapport à l'année précédente, tandis que 25 % seulement ont fait état d'une augmentation. L'IFPRI indique que les revenus réels médians ont diminué de 10,2 % au cours de la même période. Une nouvelle loi sur la conscription nationale, qui oblige les citoyens de différents groupes d'âge à effectuer un service militaire de deux ans en fonction de leur statut professionnel, a introduit une incertitude supplémentaire, susceptible d'entraîner des flux migratoires vers l'extérieur. En outre, des conflits armés ont perturbé des échanges commerciaux cruciaux.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 66,1674,8679,2783,5887,96
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 2,02,62,62,52,6
PIB par habitant (USD) 1.2281.3811.4541.5251.598
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 60,057,559,361,263,0
Taux d'inflation (%) n/a14,27,87,87,8
Balance des transactions courantes (milliards USD) -2,84-1,18-1,21-1,50-1,27
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -4,3-1,6-1,5-1,8-1,4

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Kyat birman (MMK) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 125,91140,36152,33159,60150,45

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 46,5 18,6 35,0
Valeur ajoutée (en % du PIB) 20,3 41,1 38,6
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) -3,0 8,6 1,6

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 24.691.81824.188.08822.951.469

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 66,16%66,47%64,51%
Taux d'activité des hommes 81,69%81,39%80,01%
Taux d'activité des femmes 51,83%52,68%50,17%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
55,2/100
Rang mondial :
135
Rang régional :
30

Liberté Economique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
6/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
140/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Nouvelles du Myanmar
Irrawaddy News
Mizzima News
Les ressources utiles
Ministère de la Planification et des Finances
Ministère de l'investissement et des relations commerciales extérieures
Banque Centrale de Myanmar
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2023