S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Mozambique : Contexte politico-économique

drapeau Mozambique Mozambique : Contexte politico-économique

Dans cette page : Les indicateurs économiques | Les chiffres du commerce international | Les sources d'information économique générale | Le contexte politique | Réponse du pays au COVID-19

 

Les indicateurs économiques

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'économie du Mozambique a enregistré des taux de croissance moyens supérieurs à 7% du PIB sur la période 2000-2016, soutenus par les investissements étrangers, la croissance rapide du secteur minier et l'augmentation des réserves de charbon et d'hydrocarbures. Cependant, l'économie a ralenti, impactée par une crise de la dette souveraine, le passage de cyclones tropicaux et, plus récemment, la pandémie de Covid-19. Pour la première fois depuis trente ans, le PIB s'est contracté de -1,2% en 2020 (FMI). Soutenue par une croissance robuste de l'agriculture et de l'exploitation minière, ainsi que par une reprise des services avec l'assouplissement des restrictions liées au Covid, la croissance économique a repris modestement en 2021, atteignant 2,5 %. Elle devrait remonter à 5,3 % en 2022 et accélérer encore à 12,6 % en 2023, dopé par le démarrage de la production de gaz naturel liquéfié (GNL) sur le site offshore de Coral South (IMF). Cependant, une détérioration de la situation sécuritaire dans la province gazière de Cabo Delgado, une reprise de l'épidémie et la survenue de catastrophes naturelles constituent des risques pour le développpement économique du pays.

Alors que le Mozambique poursuivait toujours ses efforts de reconstruction après le passage de deux cyclones, l'économie s'est fortement contractée en raison de la pandémie de coronavirus. Le gouvernement a mis en place des mesures d'urgence telles que l'augmentation des dépenses de santé, le renforcement de la protection sociale des plus vulnérables et le soutien aux micro-, petites et moyennes entreprises (FMI), et il a bénéficié d'un financement d'urgence du FMI. Cette réponse rapide et efficace a permis à l'économie de se redresser en 2021. Cependant, le déficit public s'est creusé en raison de l'augmentation des dépenses liées à la situation sécuritaire et humanitaire dans le nord du pays, au Covid et à cause d'une réforme des rémunérations du secteur public (FMI). Le déficit s'élevait à -6,2 % du PIB en 2021 et devrait diminuer à -4,5 % du PIB en 2022 (Coface). L'équilibre budgétaire primaire devrait être atteint en 2026, après l'augmentation des revenus du GNL (FMI). La dette publique, déjà très élevée, a encore augmenté pour atteindre 133,6% du PIB en 2021 (FMI). Elle devrait diminuer lentement pour atteindre 127,6 % du PIB en 2022 et 115,3 % du PIB en 2023 (FMI), mais toujours à des niveaux inquiétants. Des progrès ont été accomplis dans la restructuration de la dette, mais le Mozambique reste un pays surendetté. L'inflation est passée d'environ 3,1 % en 2020 à 6,2 % en 2021, en raison de facteurs saisonniers, des contraintes de la chaîne d'approvisionnement et de la hausse des prix internationaux des denrées alimentaires et du carburant (FMI). Le resserrement de la politique monétaire a permis de maintenir l'inflation dans les limites de l'objectif de la banque centrale de moins de 10 %. Selon les estimations du FMI, l'inflation devrait atteindre 6,4 % en 2022 avant de redescendre à 5,5 % en 2023. Bien que les réserves de change et de metical se soient stabilisées, l'important déficit du compte courant expose le pays aux chocs externes. Les priorités du gouvernement sont l'assainissement budgétaire et la réduction de la dette. Le budget 2022 prévoit des réductions de dépenses et les autorités espèrent améliorer les recettes fiscales. Un projet de création d'un fonds souverain alimenté par les revenus des hydrocarbures pourrait permettre d'améliorer la gestion des ressources du pays. Le pays est en pourparlers avec le FMI pour une facilité de crédit élargie afin d'alléger les charges inhérentes à son financement.

Le taux de chômage était estimé à 3,4% en 2020 selon la Banque mondiale (estimation modélisée de l'OIT). Or, selon la Banque africaine de développement, le taux de chômage était de 25 % en 2018, et chez les jeunes il atteignait 30 %. Les inégalités sociales s'accroissent et une grande partie de la population vit dans la pauvreté (plus de 63% selon la BAD), notamment en milieu rural. La province septentrionale de Cabo Delgado, où plus de 800 000 personnes ont été déplacées en raison du terrorisme, a été particulièrement touchée par une insécurité alimentaire accrue (FMI).

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 15,39e14,0315,8316,7619,36
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 2,3-1,2e2,55,312,6
PIB par habitant (USD) 507449492506569
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 105,4e128,5133,6127,6115,3
Taux d'inflation (%) 2,83,1e5,78,57,7
Balance des transactions courantes (milliards USD) -3,02-3,81e-5,38-3,85-7,28
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -19,6-27,2e-34,0-23,0-37,6

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Note : (e) Donnée estimée

Les principaux secteurs économiques

Le Mozambique est riche en ressources naturelles et produit une grande variété de produits agricoles. Il bénéficie d'immenses gisements de gaz offshore découverts en 2010, qui pourraient faire du pays l'un des principaux producteurs de GNL en Afrique subsaharienne. Il possède également d'importantes réserves de charbon et un potentiel hydroélectrique important. Enfin, il possède les plus grandes réserves de tantalite au monde. Le Mozambique est le 13e producteur de manioc et le 18e producteur d'oléagineux au monde (FAO, 2020). Bien que l'agriculture emploie 70 % de la population active du pays, elle ne représente que 25,6 % du PIB (Banque mondiale, 2020). La plupart de la production agricole provient d'exploitations familiales, mais le secteur est particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles telles que les sécheresses et les inondations. Les principales cultures du pays sont le maïs, le manioc, les haricots, le riz et une variété de légumes et d'oléagineux.

Les ressources naturelles du Mozambique comprennent du gaz et du charbon récemment découverts, du minerai de fer de haute qualité, de l'or, de la bauxite, du graphite, du marbre et de la tantalite, un minéral rare. Le secteur manufacturier est encore faible et dominé par la production de la fonderie d'aluminium Mozal. Globalement, le secteur industriel contribue à 21,8% du PIB du pays et emploie 9% de la population active.

Le secteur des services représente 41,5 % du PIB et emploie un cinquième de la main d'oeuvre disponible (21 % du PIB). Le tourisme est la principale industrie, même si ses performances sont encore bien en deçà de son potentiel. Outre l'expansion des services financiers, le secteur tertiaire compte un nombre croissant de micro-entreprises de détail.
La pandémie de COVID-19 a provoqué d'importantes perturbations, affectant principalement les secteurs des services, des transports, de l'agriculture, de l'industrie et des communications (FMI).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 70,2 8,6 21,2
Valeur ajoutée (en % du PIB) 26,0 22,9 39,9
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 2,6 -6,3 -2,4

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché (mot clé).

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Metical mozambiquais (MZM) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 6,436,566,436,527,32

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
51,6/100
Rang mondial :
153
Rang régional :
36

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Retour vers le haut

Les chiffres du commerce international

Le Mozambique est ouvert au commerce extérieur, qui représente plus de 116 % du PIB du pays (Banque mondiale, 2019). Il est membre de l'OMC et de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) et il a signé des accords commerciaux avec le Malawi et le Zimbabwe. En février 2018, le Mozambique a rejoint l'APE UE-SADC qui a été signé en juin 2016 par le Botswana, le Lesotho, la Namibie, l'Afrique du Sud et le Swaziland. Le pays a également signé l'Accord de libre-échange continental africain. Le gouvernement cherche à réformer sa réglementation commerciale pour améliorer son climat des affaires et encourager les exportations. Les droits de douane restent élevés et il existe de nombreuses barrières non tarifaires dans le pays (telles que la lenteur des procédures de dédouanement). Le pays exporte principalement des ressources naturelles (aluminium, coke et charbon, énergie électrique, hydrocarbures, titane, pierres précieuses), du tabac et du sucre. Le Mozambique importe des hydrocarbures, des produits métalliques (aluminium), de l'énergie électrique, des véhicules, des bateaux, des denrées alimentaires (riz, blé et poisson), des ciments et des médicaments.

Les principaux clients du Mozambique sont l'Afrique du Sud, l'Inde, le Royaume-Uni, la Chine, l'Italie et les Pays-Bas. Ses principaux fournisseurs sont l'Afrique du Sud, la Chine, l'Inde, les Emirats Arabes Unis, Singapour et le Portugal (Comtrade). Le Mozambique pourrait devenir l'un des plus grands exportateurs de gaz naturel au monde d'ici 2024 (le pays abrite la troisième plus grande réserve d'Afrique) grâce à la découverte de nouvelles réserves. La construction prévue de centrales électriques au gaz naturel ainsi que la construction d'un nouveau barrage devraient permettre au pays d'augmenter ses exportations d'électricité vers les pays voisins. Des infrastructures d'exportation (chemins de fer, ports en eau profonde, usines de gaz naturel liquéfié) sont également en construction et soutiendront les exportations de gaz naturel et de charbon vers l'Asie. Cependant, l'insurrection islamiste à Cabo Delgado, une région clé pour la production de gaz, retardera les projets de GNL.

La balance commerciale du Mozambique est négative et devrait le rester tant que les exportations de charbon et de gaz vers l'Asie ne se développeront pas. Le déficit commercial a augmenté récemment en raison des importations de biens d'équipement liées à la reconstruction et aux projets de gaz naturel liquéfié. En 2020, les importations de marchandises ont diminué à 6,47 milliards de USD, tandis que les exportations ont ralenti à 3,59 milliards de USD. Les importations de services ont baissé à 2,38 milliards de dollars, tandis que les exportations n'ont atteint que 764 millions de dollars (OMC). Le déficit commercial des biens s'est élevé à -2,29 milliards de USD, et il a atteint -4,03 milliards de USD services compris (Banque mondiale). En 2022, un rebond des exportations de charbon et d'aluminium est attendu, et le démarrage de la production de GNL sur le site offshore de Coral South devrait renforcer les exportations à partir de juin 2022 (Coface). Les importations de biens d'équipement devraient augmenter, mais la suspension des projets de GNL pourrait avoir un impact sur les importations.

 
Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 5.2955.7456.9447.4286.471
Exportations de biens (millions USD) 3.3554.7255.0124.6693.589
Importations de services (millions USD) 3.2032.9634.3222.7802.384
Exportations de services (millions USD) 422658779931764
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 8,0-12,943,40,0n/a
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) -6,13,947,9-10,7n/a
Importations de biens et services (en % du PIB) 72,161,182,375,5n/a
Exportations des biens et services (en % du PIB) 33,538,644,941,0n/a
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -1.405-498-973-2.084-2.294
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -4.106-2.830-4.543-3.971-4.028
Commerce extérieur (en % du PIB) 105,699,7127,2116,5n/a

Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce ; Banque Mondiale , dernières données disponibles

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2020
Afrique du Sud 21,1%
Inde 12,2%
Royaume Uni 10,8%
Chine 7,4%
Italie 6,9%
Voir plus de pays 41,6%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2020
Afrique du Sud 29,3%
Chine 10,8%
Inde 9,6%
Emirats Arabes Unis 6,7%
Singapour 5,6%
Voir plus de pays 38,0%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Principaux produits échangés

3,5 Mds USD de produits exportés en 2020
Aluminium sous forme bruteAluminium sous forme brute 28,0%
Houilles; briquettes, boulets et combustibles...Houilles; briquettes, boulets et combustibles solides simil. obtenus à partir de la houille 17,1%
Energie électriqueEnergie électrique 10,7%
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeuxGaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux 6,7%
Minerais de titane et leurs concentrésMinerais de titane et leurs concentrés 5,2%
Voir plus de produits 32,3%
6,4 Mds USD de produits importés en 2020
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 10,9%
Fluorures; fluorosilicates, fluoroaluminates et...Fluorures; fluorosilicates, fluoroaluminates et autres sels complexes de fluor 4,3%
Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002,...Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002, 3005 ou 3006) constitués par des produits mélangés ou non mélangés, préparés à des fins thérapeutiques ou prophylactiques, présentés sous forme de doses [y.c. ceux destinés à être administrés par voie percutanée] ou conditionnés pour la vente au détail 3,9%
RizRiz 3,9%
Froment [blé] et méteilFroment [blé] et méteil 3,3%
Voir plus de produits 73,7%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 
 

Principaux services échangés

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

Return to top

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère de l’agriculture et du développement rural
Ministère de l’énergie et des ressources minérales
Ministère de la culture et du tourisme
Ministère de l’industrie et du commerce
Ministère de l'économie et des finances
L'office de statistique
Institut national des statistiques
La banque centrale
Banque Centrale
Les places boursières
Bourse du Mozambique
Les moteurs de recherche
Les portails économiques
Institut d'études sociales et économiques (IESE - Instituto de Estudos Sociais e Económicos)

Retour vers le haut

Le contexte politique

Chefs de gouvernement
Président: Filipe Jacinto NYUSI (depuis le 15 janvier 2015 ; réélu le 15 octobre 2019)
Premier ministre: Carlos Agostinho DO ROSARIO (depuis le 17 janvier 2015)
Les prochaines élections
Présidentielle: 2024
Assemblée: 2024
Les principaux partis politiques
Les deux principaux partis politiques du pays sont le Front Libération du Mozambique (FRELIMO), le seul parti politique légal jusqu'en 1991 et l'actuel parti dirigeant, qui a tendance à être, plus populaire dans les zones urbaines, dans le nord et le sud du pays; et le parti d'opposition RENAMO, plus fort dans les provinces centrales et côtières de Manica, Sofala, Zambezia et Nampula. Au total, il existe également 50 petits partis actifs au niveau régional ou national. Le Mouvement Démocratique du Mozambique (MDM) est le troisième parti représenté à l'Assemblée.
La nature de l'Etat
République Démocratique.
Le pouvoir exécutif
La Constitution du Mozambique confère un puissant pouvoir au Président de la République, qui exerce les fonctions de Chef d'Etat, de gouvernement, de commandant en chef des forces armées et est le symbole de l'unité nationale. Le président est élu directement pour un mandat de cinq ans.
Le Premier Ministre est nommé par le président. Il est notamment chargé de convoquer et de présider le Conseil des Ministres (Cabinet), de conseiller le président, d’assister le président dans la direction du pays et coordonner les fonctions des autres ministres.
Le pouvoir législatif
Le Mozambique a un système monocaméral: l’Assemblée de la République (Assembleia da Republica), compte 250 membres, élus pour un mandat de cinq ans à la représentation proportionnelle.
 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
108/180
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
5/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Retour vers le haut

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19
To find out about the latest status of the COVID19 pandemic evolution and the most up-to-date statistics on the COVID19 disease in Mozambique, please visit the Mozambican government platform with the official data. Official information on the progress of the epidemic in Mozambique is consolidated by the Ministry of Health (MISAU), which provides a daily epidemiological update and key national figures.
For the international outlook you can consult the latest situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.
Mesures sanitaires
To find out about the latest public health situation in Mozambique and the current sanitary measures in vigour, please consult the Mozambican government platform Info COVID-19 including the up-to-date information on the containment measures put in place and public health recommendations.
Restrictions de voyage
The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.

The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.
Restrictions import & export
For the information on all the measures applicable to movement of goods during the period of sanitary emergency due to the COVID-19 outbreak (including eventual restrictions on imports and exports, if applicable), please consult the portal of the Ministry of Foreign Affairs and Cooperation (MINEC).
For a general overview of trade restrictions due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Mozambique on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the information on the economic recovery scheme put in place by the Mozambican government to address the impact of the COVID19 pandemic on the Mozambican economy, please visit the website of the Ministry of Economy and Finance (MEF). The information on the Mozambican economic emergency plan is available here.

For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) taken by the Mozambican government to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Mozambique in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For the information on the local business support scheme established by the Mozambican government to help small and medium-sized companies to deal with the economic impacts of the COVID19 epidemic on their activity, please consult the portal of the Ministry of Economy and Finance and the Bank of Mozambique website.

For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak refer to the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

Plan de soutien aux exportateurs
To find out about the support plan for exporters put in place by the Mozambican government, please consult the Bank of Mozambique website.
 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022