S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Lesotho : Le contexte économique

drapeau Lesotho Lesotho : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Depuis 2010, le taux de croissance du Lesotho n'est que de 1,2 % en moyenne, ce qui souligne le caractère non durable du modèle de croissance fondé sur la consommation et dépendant d'un secteur public important. En 2023, l'économie a connu une croissance d'environ 2 %, largement propulsée par le secteur public, notamment le mégaprojet Lesotho Highlands Water Project (LHWP-II), qui a eu une influence positive sur les transports, la logistique et les services financiers. Cependant, des grèves ont entraîné des retards au début de 2024, bien que les activités aient repris depuis. Néanmoins, les inefficacités dans la gestion des investissements publics et le contrôle des dépenses retardent l'exécution des projets d'investissement. Sur le plan industriel, la croissance a été d'environ 5 %, tandis que l'expansion agricole, bien que toujours positive, s'est considérablement ralentie. Les prévisions indiquent que la croissance se poursuivra à un rythme modéré, oscillant autour de 2-2,5 % au cours des trois prochaines années. Ce taux ne permettra pas de ramener l'économie à son niveau d'avant la pandémie d'ici 2026 et de réaliser des progrès substantiels dans la réduction des taux de pauvreté et d'inégalité (Banque mondiale).

L'économie du Lesotho était déjà confrontée à des difficultés lorsqu'elle a été frappée par la pandémie de Covid-19, la baisse des recettes de l'Union douanière d'Afrique australe (SACU), les retombées de la guerre en Ukraine et d'importantes inondations. Malgré les difficultés précédentes, le solde budgétaire a connu une amélioration remarquable en 2023, passant d'un déficit de 4,3 % du PIB en 2022 à un excédent de 5,5 %, en grande partie grâce à une augmentation significative des recettes de l'UDAA. Au cours de l'exercice 2023/24, le gouvernement a alloué plus de la moitié des recettes exceptionnelles de l'UDAA au renforcement de l'investissement public et des dépenses courantes, à hauteur de 2 % du PIB dans les deux cas. Ces augmentations de dépenses ont principalement visé les transferts vers d'autres entités du secteur public, les prestations sociales et les subventions. La même année, le FMI a estimé le ratio dette/PIB à 61,3 %. Après l'excédent budgétaire substantiel enregistré en 2023, le gouvernement devrait revenir à des déficits, malgré le maintien de niveaux élevés de transferts de la SACU. Cette situation constitue un risque pour la stabilité macroéconomique. L'inflation globale est passée de 9,8 % au plus haut niveau à 7,2 % d'ici décembre 2023, grâce à la baisse des prix des carburants et des denrées alimentaires, mais de nouvelles pressions se font sentir. L'inflation devrait baisser à 5,0 % grâce à la diminution des prix de l'énergie et des denrées alimentaires, mais rester relativement élevée en raison de la dépréciation du rand (données de la Banque mondiale). Les lacunes de la politique budgétaire et les inefficacités de la gestion entravent les dépenses publiques. La prédominance du secteur public étouffe l'engagement du secteur privé, freinant l'investissement et les nouvelles entreprises. Les entrepreneurs se heurtent à des obstacles en matière d'accès au crédit, tandis que les lacunes réglementaires augmentent les coûts et l'incertitude, ce qui entrave la concurrence et l'investissement, y compris l'investissement direct étranger. D'importantes lacunes en matière d'infrastructures, notamment technologiques, découragent l'investissement privé et entravent l'intégration de la chaîne de valeur mondiale.

La pauvreté et les fortes inégalités pèsent sur l'environnement social du Lesotho : en 2022, on estimait que plus d'un tiers de la population vivait avec moins de 2,15 USD par jour (PPA 2017), et le Royaume se classe dans le quintile supérieur des pays où la répartition des revenus est la plus inégale. Selon la Banque mondiale, le taux de chômage s'élevait à 16,3 % en 2023 (contre 16,7 % un an plus tôt). Le PIB par habitant (PPA) était estimé à seulement 2 646 USD en 2022.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 2,332,252,402,522,64
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 1,61,92,42,52,4
PIB par habitant (USD) 1.1011.0521.1071.1521.191
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 62,963,663,262,362,2
Taux d'inflation (%) 8,36,36,45,45,4
Balance des transactions courantes (milliards USD) -0,22-0,06-0,03-0,18-0,15
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -9,6-2,9-1,1-7,0-5,7

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Loti du Lesotho (LSL) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 1,501,381,411,511,73

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 30,0 34,9 35,1
Valeur ajoutée (en % du PIB) 3,5 24,9 49,6
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) -25,6 3,5 0,8

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 962.776974.540967.513

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 69,75%69,82%69,87%
Taux d'activité des hommes 76,80%76,75%76,67%
Taux d'activité des femmes 62,74%62,91%63,08%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
53,5/100
Rang mondial :
142
Rang régional :
31

Liberté Economique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
3/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
88/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Allafrica, Lesotho News
Public Eye
Lesotho Times
Sunday Express
The Post
Profil Média du Lesotho par la BBC
Les ressources utiles
Ministère des Finances
Ministère des ressources naturelles
Ministère des mines
Banque Centrale
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024