S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Kazakhstan : Acheter et Vendre

drapeau Kazakhstan Kazakhstan : Acheter et Vendre

Dans cette page : Les procédures d'accès au marché | Approcher le consommateur | Distribuer un produit | E-commerce | Organiser son transport de marchandises | Identifier un fournisseur

 

Les procédures d'accès au marché

Les conventions internationales
Signataire du Protocole de Kyoto
Signataire de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction
Signataire de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux et de leur élimination
Signataire du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone
La coopération économique internationale
Le Kazakhstan appartient à l'Organisation de Coopération de Shanghaï,  à la Communauté économique eurasiatique, à l'Espace économique Commun et à l'Organisation de coopération économique.
Les barrières non-tarifaires
Aujourd'hui, la plupart des marchandises peuvent être importées sans licence bien qu'il faille présenter à chaque fois un contrat signé aux autorités. Toutefois, une licence d'importation reste obligatoire pour toute une série de produits : produits chimiques, médicaments, équipements médicaux, équipements pour l'exploitation pétrolière, déchets...
L'importation de narcotiques, d'armes et de munitions est interdite.
Les droits de douane et les taxes à l'importation
Les droits de douane sont variables selon les produits.  Les droits de douane sont calculés sur la valeur CAF de la marchandise (valeur transactionnelle + frais d'emballage + coût du transport). Peu de produits sont exemptés de droits à l'importation. A l'export, presque tous les produits sont exemptés de droits de douane. 

Des droits d'accises sont perçus sur les produits suivants : boissons alcoolisées, tabacs, produits pétroliers, voitures de tourisme, bijoux, vêtements en cuir et en fourrure, cristaux, saumon et caviar. Le tarif des droits d'accises peut varier de 7 à 100%.

Voir le portail d'information sur les impôts et les droits de douanes.


Retrouvez les droits de douane et les taxes locales qui s'appliquent à votre produit sur notre service Droits de douane et taxes locales.


La classification douanière
Voir le portail d'information sur les impôts et les droits de douanes.
Les procédures d'importation
Toutes les marchandises entrant sur le territoire douanier du Kazakhstan sont soumises à déclaration et dédouanement aux points de dédouanement approuvés. Une déclaration doit être déposée dans les trente jours suivant l'arrivée des marchandises au Kazakhstan, mais une brève déclaration et une notification à l'arrivée des marchandises doivent être soumises à l'organisme de douane dans les 24 heures après le passage des marchandises à un entrepôt de stockage temporaire. À l'exception des personnes privées autorisées à transférer des marchandises dans le cadre d'une procédure simplifiée, une déclaration en douane doit être déposée par une entité kazakhe - c'est-à-dire une organisation commerciale enregistrée conformément à la loi kazakhe ou par une société affiliée ou un représentant situé au Kazakhstan, ou un résident permanent du Kazakhstan. Les entités étrangères ne peuvent pas traiter directement avec les agents des douanes au Kazakhstan et sont légalement tenues d'utiliser les services fournis par les courtiers en douane agréés ayant le droit d'opérer au Kazakhstan.
 
Une partie déclarant des marchandises commerciales à un bureau de douane au Kazakhstan pour leur mise en libre pratique est responsable de la présentation des copies papier et électroniques des déclarations en douane (une copie de chaque expédition), ainsi que des documents d'accompagnement. La déclaration de fret douanier (5 copies) doit être complétée en kazakh ou en russe. D'autres documents peuvent être soumis dans une langue étrangère. Un agent des douanes peut toutefois demander une traduction de ces documents en kazakh ou en russe, ainsi qu'une notarisation de la traduction. En plus de la déclaration de marchandises, une partie déclarant des marchandises est tenue de présenter une série d'autres documents, y compris des factures, un contrat de fourniture de biens, un passeport d'importation / exportation et des documents d'expédition (connaissement, voie aérienne. facture, etc.). Le passeport de transaction est l'outil principal utilisé dans le cadre du système de contrôle des changes. Le passeport de transaction consiste en un document inter-agences rempli par l'exportateur / importateur et examiné par les agents des douanes et les représentants de la banque de l'exportateur / importateur.

Pour plus d'informations sur la réglementation douanière au Kazakhstan consultez le site de l'Administration kazakh des recettes publiques.

Importer des échantillons
Les déclarations peuvent se faire via Internet sur le site de Web-declarant
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Contrôle des importations et Contrôle des exportations.

 
Pour plus d'informations
Comité pour le contrôle des douanes

Retour vers le haut

Approcher le consommateur

Opportunités d'affaires

Le profil du consommateur
Depuis la fin du régime soviétique, on assiste au Kazakhstan à l'essor d'une classe moyenne qui est à l'origine de la majorité des biens vendus dans le pays. Le pays est considéré comme un pays à revenu moyen supérieur par la Banque mondiale. Une tendance importante de ces dernières années a été le ralentissement de l'inflation : en 2021, l'inflation s'établit à 6,4 % (FMI), dans le corridor cible de la Banque nationale de 6 à 8 %. Avec une hausse des revenus réels, les consommateurs sont de plus en plus demandeurs de produits de qualité et de noms de marques. Les produits bon marché russes et chinois traversent les frontières du Kazakhstan mais il existe une demande pour les produits et services provenant d'Europe et des États-Unis. Dans de nombreux cas, les consommateurs sont susceptibles de dépenser plus pour des produits importés plus innovants et de meilleure qualité. Le service client au Kazakhstan est aussi insatisfaisant : offrir un service client aux consommateurs peut donner de la valeur ajoutée au produit.
Plus de la moitié des Kazakhs (57,5% en 2019 - Banque mondiale, dernières données disponibles) vivent dans des villes, la plupart à Almaty, Tchimkent, Qyzylorda, Astana et Atyraou. Récemment les femmes ont montré qu’elles jouaient un rôle croissant dans la société kazakhe en étant plus présentes dans les affaires et dans la vie sociale et politique.
Le comportement de consommation
Après avoir profité de plusieurs années de croissance économique, la confiance des consommateurs est entravée par la baisse mondiale du cours du pétrole, qui affecte l’économie du Kazakhstan. Il en résulte que les dépenses des consommateurs ont baissé et que leurs habitudes de consommation ont changé. La plupart des consommateurs ne se tournent plus vers les crédits ou les emprunts pour effectuer des achats et les prêts immobiliers sont difficiles à obtenir malgré une forte demande en logement.
Il y a une grande disparité de salaires entre les différentes régions et les différents secteurs d’activité : les salaires des secteurs de l’exploitation minière et de la finance sont les plus élevés, ceux des employés des services sociaux, de la santé et de l’éducation sont les plus faibles. La distribution par Internet a progressé, alors que les consommateurs se sont ouverts à cette façon d’effectuer des achats afin d’obtenir des prix plus bas et un plus large choix en comparaison avec les magasins physiques.
Les associations de consommateurs
Ligue nationale des consommateurs du Kazakhstan
Principales agences de publicité
Le site "Reklame Kazakhstan" recense les entreprises travaillant dans le secteur de la publicité.
Ce site recense les agences de publicité au Kazakhstan
Kuik est spécialisée dans la typographie publicitaire

Retour vers le haut

Distribuer un produit

L'évolution du secteur
Selon l'Agence nationale de la statistique du Kazakhstan, le volume du commerce de détail en janvier-juillet 2018 s'est élevé à 5 298,2 milliards de KZT et devrait augmenter de 5,6% en 2018.
La répartition du chiffre d’affaires montre que le secteur est encore à ses débuts:
- 43,3% des affaires sont réalisées par des entrepreneurs individuels
- 29,9% du chiffre d'affaires est réalisé par des petites entreprises
- 8,4% par les entreprises de taille moyenne
- 18,6% par les grandes entreprises
Les circuits de distribution au Kazakhstan sont d'abord composés de marchés où les prix sont globalement inférieurs à ceux des magasins, des supérettes et des centres commerciaux. Almaty compte 73 marchés et Astana 23; la chaîne de supermarchés Ramstore a ouvert 6 magasins à Almaty, 2 à Astana et un à Chimkent et Karaganda. Le volume du marché de détail est concentré entre: la ville d’Almaty (30,5% du total); Ville d'Astana (12,3%); Karagandy et Kazakhstan oriental (de 8,8%)
Part de marché
Les principaux distributeurs au détail de produits alimentaires, de l'habillement, de la parfumerie et d'autres produits de consommation courante sont Magnum Cash&Carry, RAMSTORE, INTERFOOD, ESENTAI GOURMET, STOLICHNY et SILK WAY SUPERMARKET (MyGuideKazakhstan).

Des distributeurs étrangers ont commencé à investir massivement dans le pays :

  • Metro : l'enseigne est présente dans le pays avec 6 magasins, depuis 2008 (selon le site web du distributeur)
  • Fix Price: comme le précise l'acteur du marché russe sur son site web, il y a actuellement 3 enseignes au Kazakhstan en 2021

Les chaînes de distribution alimentaire telles que Ramstore, Gourmet et Macrocenter devraient continuer à se développer. Magnum Cash&Carry est le leader des ventes au Kazakhstan et fait partie du top 10 des entreprises les plus performantes du pays. Selon Euromonitor International, son succès peut être attribué à son offre de bons produits à des prix abordables. La société exploite 89 centres commerciaux à Almaty, Astana, Kaskelen, Karaganda, Taldykorgan, Shymkent et Petropavlovsk. Ses magasins offrent divers produits de consommation, notamment des produits de boulangerie, de la viande, du poisson, de la gastronomie, de l’épicerie, de la cuisine, de la confiserie, des produits laitiers, des aliments pour bébés, des salades, du pain, de la pâte, des gâteaux et des produits semi-finis. Pour en savoir plus sur les détaillants en alimentation au Kazakhstan, vous pouvez consulter le rapport d'Euromonitor International.

Les organismes de la vente au détail
Chambre nationale des entrepreneurs de la République du Kazakhstan
Fédération des syndicats de la République du Kazakhstan
Ministère de l'économie nationale de la République du Kazakhstan

Retour vers le haut

E-commerce

Accès à Internet
L’accès à Internet s'est considérablement développé au Kazakhstan au cours des dernières années. À la fin de 2017, le Kazakhstan comptait un peu plus de 14 millions d'internautes, soit un taux de pénétration de 76,4%. Cependant, l'accès dans les zones rurales - où résident 45% de la population - est toujours plus limité que dans les zones urbaines. Une connexion Internet gratuite est disponible dans divers lieux publics. Cependant, la plupart des gens accèdent à Internet à la maison et à partir de leurs appareils mobiles. Le Kazakhstan dispose d’un marché du haut débit mobile bien développé, avec des taux de pénétration de l’Internet mobile élevés par rapport aux autres pays de l’ex-Union soviétique. L'Internet mobile et le haut débit fixe sont abordables pour les Kazakhs. L’accès est réparti de manière relativement égale entre les communautés multiethniques du Kazakhstan. Cependant, la concurrence entre le kazakh et le russe a un impact sur l'accès à Internet, car le contenu disponible en russe est beaucoup plus important que celui en kazakh, en particulier sur la couverture alternative de l'actualité en ligne et les conversations sur les médias sociaux. Il convient de noter qu'un certain nombre de lois dans le pays autorisent le gouvernement à suspendre les réseaux de télécommunications, une des raisons pour lesquelles Freedom House a qualifié l’Internet au Kazakhstan de “non libre” en 2017.
Le marché du e-commerce
Le secteur du commerce électronique au Kazakhstan est encore sous-développé. Cependant, il a connu une croissance significative au cours des dernières années. On estime que le secteur connaîtra une croissance de 25% par an pendant au moins les trois prochaines années. Selon les statistiques officielles, le marché du commerce électronique a atteint 322,4 millions de dollars US en 2017, ce qui représente 1,2% du chiffre d'affaires total du commerce de détail et une augmentation de 36,2% par rapport à l'année précédente. Au cours des cinq premiers mois de 2018, le chiffre d'affaires du commerce électronique a atteint 304,6 millions USD, soit 2,9% du chiffre d'affaires total du commerce de détail. Le nombre de clients a également augmenté (de 5% de 2017 à 2018). Cependant, moins de 7% de la population achète en ligne et le nombre de marchands en ligne sur le marché est faible. Depuis le début de 2018, 110 nouveaux détaillants de commerce électronique ont été enregistrés dans le pays. Le Kazakhstan compte actuellement 1 658 magasins en ligne, qui emploient 71 600 personnes. Le gouvernement a investi dans ce secteur, amélioré la législation et les services postaux, et exonéré d'impôt les entreprises de e-commerce. La catégorie de commerce électronique la plus populaire est la mode, suivie des cosmétiques et des produits alimentaires. Les principaux obstacles au développement du commerce électronique au Kazakhstan sont les systèmes rudimentaires de paiement et de livraison en ligne et la faible confiance des consommateurs dans les achats en ligne. Pour cette raison, les modes de paiement les plus populaires sont le paiement contre remboursement et les virements bancaires : 60% de tous les paiements sont effectués en espèces, tandis que les cartes représentent 20% des paiements. Le commerce électronique transfrontalier est extrêmement populaire. Le leader parmi les boutiques en ligne étrangères au Kazakhstan est eBay. En 2017, 39% des produits ont été achetés aux États-Unis, 12% en Europe et 11% en Russie. Seulement 29% des achats ont été effectués dans des magasins locaux. OLX.kz, Kolesa.kz et Wildberries.kz comptent parmi les sites de commerce électronique les plus populaires du pays.

Retour vers le haut

Organiser son transport de marchandises

Les principaux moyens de transport
Le Kazakhstan est un pays enclavé au coeur de l'Eurasie. Les principaux moyens de transports des marchandises sont les chemins de fer, les transports routiers et aériens.
Les ports
Port international d'Aktau
port d'Atyrau
Les aéroports
Aéroport international d'Almaty
L'administration des transports maritimes
Ministère de l'industrie et du développement des infrastructures
L'administration des transports aériens
Ministère de l'industrie et du développement des infrastructures
L'administration des transports routiers
Ministère de l'industrie et du développement des infrastructures
L'administration des transports ferroviaires
les chemins de fer kazakhs

Retour vers le haut

Identifier un fournisseur

Le type de production
Pour les ressources destinées aux entreprises sur la gestion du risque de production et de la chaîne d'approvisionnement dû à l'apparition de la pandémie de Covid19, veuillez consulter le rapport COVID-19 : Managing supply chain risk and disruption (en anglais ; Deloitte Canada, 2020), ainsi que le rapport COVID-19 : How to fortify your supply chain (en anglais ; Kearney, 2020).
La plate-forme COVID Action Plan du Forum économique mondial fournit des informations utiles sur les dernières tendances stratégiques concernant les implications de COVID-19 pour les entreprises, y compris les systèmes de production et d'approvisionnement. Le rapport "Outbreak Readiness and Business Impact" (en anglais ; Forum économique mondial en collaboration avec le Harvard Global Health Institute) offre un aperçu de la gestion du risque d'épidémie par les entreprises et des stratégies pour une réponse efficace et la résilience.

Outre le pétrole brut et le gaz naturel, le Kazakhstan produit des minerais dont les réserves sont encore peu exploitées. Il existe une production de minerai de fer à Karaganda. Dans le secteur de la sidérurgie et la métallurgie non ferreuse, on retrouve le cuivre raffiné, le plomb, le zinc, la bauxite (usine d'alumine à Pavlodar), l'uranium (15% des réserves mondiales), le tungstène, le nickel (complexe Uralnikel près de la ville d'Orsk), le manganèse, l'or et l'argent. Il existe également des mines de charbon à Karaganda et Ekibasturz. Le pays produit également des tracteurs et autres machines agricoles, des matériaux de construction et des moteurs électriques. En outre, le Kazakhstan cherche à se moderniser et à diversifier son économie, de manière à moins dépendre des industries extractives. C’est pourquoi, il essaie de construire une capacité de haute technologie.
 

Trouvez des annuaires sectoriels au Kazakhstan grâce à notre service Annuaires professionnels.

 
Associations professionnelles par secteur
24 fédérations professionnelles répertoriées pour le Kazakhstan.
 
Les chambres de commerce et leur représentation à l'étranger
Chambre de commerce et d'industrie d'Astana, au Kazakhstan
Chambre américaine de commerce au Kazakhstan
Associations professionnelles générales
Atameken
Association des petites entreprises
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022