Accueil Observer les pays Hongrie : Cadre juridique

drapeau Hongrie Hongrie : Cadre juridique

Dans cette page : Le contrat d'affaires | La propriété intellectuelle | Le fonctionnement de la justice | La résolution internationale des conflits

 

Le contrat d'affaires

Observations générales
En ce qui concerne les conditions contractuelles générales, le Code Civil stipule les règles principales suivantes : les conditions générales contractuelles feront partie du contrat actuel lorsque leur utilisateur autorise l'autre partie à prendre connaissance du contenu des conditions contractuelles générales et à accepter les conditions contractuelles générales. Ces conditions pourront être acceptées par une déclaration expresse - par écrit ou à l'oral ou un contrat implicite. Il est une coutume bien établie que l'auteur des conditions contractuelles générales ajoutera une déclaration expresse au contrat actuel, selon laquelle les parties en contradiction acceptent les conditions contractuelles générales comme faisant partie du contrat.
Lois applicables
Faites très attention à la loi que vous appliquez au contrat ainsi qu'à la résolution de différend. Il est conseillé de s'adresser à un avocat spécialiste de droit international.
Incoterms recommandés
EXW
La langue du contrat
Un document ayant force d'exécution peut être en anglais ou en hongrois, mais dans le cas d'un différend commercial ou fiscal, une version authentifiée en hongrois sera le document régissant.
Les autres lois nationales utilisables dans les contrats
Si le contrat n'utilise pas le droit hongrois, utilisez le droit de l'autre pays pour conclure le contrat.

Retour vers le haut

La propriété intellectuelle

Les organismes nationaux compétents
Szellemi Tulajdon Nemzeti Hivatala (Bureau hongrois de la propriété intellectuelle).
Les organismes régionaux compétents
Pour la protection des brevets: l'Office européen des brevets (OEB). Pour contrôler les marques, dessins et modèles: l'Office de l'Union Européenne pour la Propriété Intellectuelle (EUIPO).
Les accords internationaux
Membre de l'OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle)
Signataire de la Convention de Paris sur la protection de la propriété intellectuelle
Signataire des ADPIC - Aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce
 

La législation nationale et les accords internationaux

 
Types de droits et textes de loi Période de la validité de la protection Les accords signés
Brevets
 
Année 1995. Loi XXXIII. chapitre XIV/C. paragraphes 115/D-115/L année 2006. loi LVII.
Les brevets sont protégés pendant 20 ans à partir de la date de remplissage de la demande pour un brevet ; un paiement annuel est requis pour conserver le brevet. Le Traité de coopération en matière de brevets (PCT)
Marques
 
Année 1997. loi XI.
La protection des marques de commerce est accordée pour 10 ans,
et pourra être étendue par période supplémentaire de 10 ans.
Traité sur le droit des marques
Protocole relatif à l'Arrangement de Madrid concernant l'enregistrement international des marques
Design
 
Décret gouvernemental 266/2001. (XII. 21.) .
Valide pendant 25 ans, renouvelable une fois.  
Droits de reproduction
 
Année 1995. loi XXXIII.
Décret gov. 156/1999. (XI. 3.)
70 ans après la mort du créateur pour des droits patrimoniaux.
50 ans après la première publication et les droits d'inscription
Convention de Berne pour la protection des oeuvres littéraires et artistiques
Convention pour la protection des producteurs de phonogrammes contre la reproduction non autorisée de leurs phonogrammes
Convention de Rome pour la protection des artistes interprètes ou exécutants, des producteurs de phonogrammes et des organismes de radiodiffusion
Traité de l’OMPI sur le droit d’auteur
Traité de l’OMPI sur les interprétations et exécutions et les phonogrammes (WPPT)
Modèles industriels
 
Acte No. XLVIII de 2001 sur la protection légale des designs
Les modèles industriels sont protégés pendant 5 ans à partir de la date de demande. Peut être étendu à un maximum de 25 ans.  

Retour vers le haut

Le fonctionnement de la justice

L'équité de la justice

L'équité de traitement pour les étrangers
La République de Hongrie assure à tous les étrangers qui restent sur son territoire, les droits civils et humains, sans discrimination basée sur la race, la couleur de peau, le sexe, la langue, la religion, les opinions politiques, les origines nationales ou sociales, la fortune ou toute autre raison.
La Hongrie a mis en place un réseau de protection des droits reconnus par la loi en 2001, pour fournir une aide légale à la communauté Roma, et a passé des lois anti-discrimination qui ont été introduites en 2003, comme requis par l'adhésion à l'UE.
La langue de la justice
Le hongrois est la langue officielle utilisée pour les procédures juridiques. Cependant, la loi interdit toute discrimination basée sur la langue. De ce fait, en cas de procédure pénale, chaque personne a le droit d'utiliser sa langue maternelle à l'oral et à l'écrit. De plus, le recours à un avocat de la défense est obligatoire si le défendeur a un niveau insuffisant de hongrois.
Le recours à un interprète
Les services d'un interprète devront être offerts si une personne dont la langue maternelle n'est pas le hongrois se trouve face à la cour. L'Etat hongrois devra prendre en charge les dépenses occasionnées par l'utilisation d'un interprète parce que la personne accusée ne comprend pas le hongrois.
Les similarités du droit
Les sources du droit hongrois sont les lois adoptées par le parlement, les décrets gouvernementaux et ministériels, qui ne sont valides que s'ils sont publiés dans la Gazette officielle et les décrets des gouvernements locaux.  Le système judiciaire de la République de Hongrie accepte les   règles et règlementations universellement reconnues de la loi internationale et devra harmoniser ses lois internes et les statuts du pays avec les obligations reconnues par la loi internationales.
 

Les différents codes juridiques

 
Polgári Törvénykönyv Code civil
Büntető Törvénykönyv Code pénal
Munka Törvénykönyve Code du travail
 
La consultation des lois on-line
Législation hongroise
Les autres ressources utiles
Lois hongroises en ligne
Cours en ligne (en hongrois)
Les guides
NAGY ÉS TRÓCSÁNYI, document de l'avocat.

Plus d'informations sur la page "Lawyers and Legal in Hungary" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.

 

Les différentes juridictions

 
Cour de district 111 cours municipales et - dans la capitale - 6 cours de circonscription qui fonctionnent comme des cours de première instance avec juridiction générale.
Cours de justice et cour métropolitaine de Budapest 19 cours de justice et - dans la capitale - la cour municipale de Budapest qui fonctionnent comme des cours de première ou deuxième instance, 5 parmi elles, spécifiées légalement, s'occupent des cas militaires.
Cour d'Administration publique et du travail
Cours régionales d'appel 5 hautes cours d'appel.
Curie - Cour Suprême Curie (Cour Suprême) de la République de Hongrie qui est le tribunal le plus élevé, avec une double juridiction : les jugements et l'harmonisation des pratiques juridiques.
Tribunaux spéciaux La Hongrie a des tribunaux spéciaux qui ne s'occupent que de différends concernant le travail. Les cours du travail s'occupent de première instance pour des actions qui tirent leur origine des relations de travail et des relations légales ayant la nature d'un emploi. Les cours du travail opèrent à la fois dans la capitale et dans le reste du pays ; il y a en tout 20 cours de ce type.
 
 

La profession juridique

bírósági végrehajtó
Gens de palais qui exécutent les décisions prises par la cour.
bírósági végrehajtó helyettes
Assistants des agents de palais.
bírósági végrehajtó jelölt
Candidat à la position d'agent de palais.
Bírósági leíró
Responsable de la prise de note et de la remise des documents.
 
 

Retour vers le haut

Plus d'informations sur la page "Legal and Compliance in Hungary" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.

La résolution internationale des conflits

L'arbitrage
Chambre hongroise de Commerce et d'Industrie
La loi d'arbitrage
Loi LXXXI de l'année 1994 ( en anglais )
La conformité aux règles internationales d'arbitrage
Membre de la Convention de New York pour la reconnaissance et l’exécution des sentences arbitrales étrangères.
La nomination des arbitres
Les parties sont d'accord pour que tous les différends naissant du ou en rapport avec le présent contrat, sa rupture, sa résiliation, sa validité ou son interprétation, soient réglés exclusivement par la Cour d'arbitrage rattachée à la Chambre de Commerce et de l'Industrie Hongroise, à Budapest, en accord avec son propre règlement intérieur.
La procédure d'arbitrage
La procédure de médiation pourra se terminer avec la signature d'un contrat de règlement par les parties et devra être résiliée si la procédure n'a pas pour résultat un règlement dans les 4 mois qui suivent son ouverture. Les parties peuvent librement être à l'initiative d'une procédure judiciaire ou d'arbitrage concernant le même conflit, même une fois que le règlement aura été conclu, mais il existe des restrictions sur la possibilité des parties de se référer aux informations acquises au cours de la procédure de médiation en cour ou de la procédure d'arbitrage.
La Cour permanente d'arbitrage
La cour d'arbitrage permanente (secteurs couverts : Rattachée à la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Hongrie, elle agit en tant que Cour permanente d'arbitrage pour les cas internationaux.)

Plus d'informations sur la page "Lawyers and Legal in Hungary" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022