S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Eswatini : Le contexte économique

drapeau Eswatini Eswatini : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

En avril 2018, 50 ans après son indépendance de la domination britannique, le roi Mswati III a changé le nom du pays du Swaziland au Royaume d'Eswatini, son nom d'origine précoloniale. Territoire enclavé entouré par l'Afrique du Sud et le Mozambique, l'économie de l'Eswatini dépend en grande partie de l'Afrique du Sud et des recettes volatiles et en baisse de l'Union douanière de l'Afrique australe (SACU). Au cours des deux dernières décennies, la croissance du PIB par habitant de l'Eswatini n'a été en moyenne que de 1,8 %. La croissance économique du pays ralentissait déjà lorsqu'il est entré en récession en 2020 en raison de l'apparition de la pandémie de Covid-19. Le PIB réel a rebondi à 4,8 % en 2023, sous l'impulsion des services et des exportations, l'augmentation des recettes de l'UDAA contribuant à réduire le déficit budgétaire tout en stimulant les services liés à l'État. L'agriculture s'est contractée de 2,5 % en raison de problèmes météorologiques. Les perspectives à moyen terme sont modérément favorables, avec une stabilisation de la croissance du PIB autour de 3 % entre 2024 et 2026, soutenue par des investissements plus importants et des améliorations dans l'industrie et les services. Toutefois, le changement climatique représente un risque pour le secteur agricole et la population vulnérable (données de la Banque mondiale).

Le déficit budgétaire s'est amélioré, passant de 5 % du PIB en 2022 à 2,1 % en 2023, mais les arriérés de dépenses ont de nouveau augmenté. Les recettes de la SACU ont plus que doublé en 2023, ce qui a stimulé les recettes, mais les dépenses ont augmenté en raison de la hausse de la masse salariale du secteur public, des paiements d'intérêts et des dépenses liées aux élections. Malgré une baisse de la dette publique entre 2022 et 2023, les arriérés ont augmenté en raison de la faiblesse des contrôles des engagements, atteignant, selon les estimations, 2,0 % du PIB en février 2024. Bien qu'un fonds de stabilisation des recettes de l'UDAA ait été créé en 2023, il reste sous-capitalisé alors que les pressions sur les dépenses se poursuivent. À l'avenir, les recettes de l'UDAA devraient augmenter de 11,5 % en 2024, ce qui contribuera à réduire le déficit budgétaire et à résorber les arriérés de dépenses accumulés. L'inflation annuelle moyenne est passée de 4,8 % en 2022 à 5,0 % en 2023, malgré l'atténuation des pressions inflationnistes mondiales. Cette hausse est due en partie à l'augmentation des prix des transports et des denrées alimentaires. Début 2024, les pressions se sont poursuivies, l'inflation passant de 4,3 % en décembre 2023 à 4,5 % en janvier 2024 (en glissement annuel). Toutefois, l'inflation est restée dans la fourchette de 3 à 6 %, la banque centrale ayant maintenu le taux des prises en pension à 7,5 % depuis juillet 2023. L'inflation devrait diminuer légèrement pour atteindre 4,9 % en 2024, s'alignant sur les tendances mondiales, mais les prix élevés du pétrole brut, un taux de change plus faible et des prix alimentaires plus élevés pourraient remettre en cause cette projection. Le faible taux de croissance du pays peut être partiellement attribué à la détérioration des finances publiques, marquée par l'augmentation de la dette publique, l'accumulation d'arriérés de dépenses intérieures et l'inefficacité des dépenses publiques. En outre, des faiblesses structurelles ont entravé la croissance du secteur privé. Il s'agit notamment d'un climat d'investissement difficile en raison de réglementations pesantes, de distorsions causées par des entreprises publiques inefficaces et d'un accès limité aux marchés régionaux et internationaux. L'Eswatini est à la recherche d'une politique industrielle globale pour soutenir la diversification, développer les entrepreneurs locaux (le gouvernement a mis en œuvre des initiatives pour développer et promouvoir l'entreprenariat local, en particulier dans les petites et moyennes entreprises), et promouvoir l'industrialisation à travers le pays. Néanmoins, des risques potentiels subsistent, notamment l'évolution imprévisible des prix internationaux des matières premières, le durcissement des conditions financières mondiales, la vulnérabilité climatique (sécheresse), le manque de préparation technologique et le ralentissement de l'expansion économique sud-africaine.

Le pourcentage de la population vivant sous le seuil de pauvreté de 3,65 USD/jour (PPA 2017) a diminué de 76,4 % à 58,1 % entre 2000 et 2016. Toutefois, en 2024, le taux de pauvreté restera élevé, à 52 %. Les inégalités de revenus sont importantes et le chômage concerne 22,2 % de la population en 2023 (estimation de l'OIT modélisée par la Banque mondiale). Le PIB par habitant (PPA) du pays s'élevait à 10 699 USD en 2022 (Banque mondiale). La pauvreté, mesurée par le seuil de pauvreté des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, devrait diminuer de 52 % en 2024 à 51,3 % en 2025. Malgré la reprise économique attendue qui profitera aux ménages, des défis tels que la baisse de la production agricole et des problèmes structurels, notamment des possibilités d'emploi et un accès aux services limités, empêcheront une amélioration significative de la situation des pauvres.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 4,844,654,945,195,41
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 3,63,13,33,12,9
PIB par habitant (USD) 4.2023.9954.1984.3664.504
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 42,042,441,943,044,3
Taux d'inflation (%) n/a5,55,04,34,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) -0,040,290,160,070,07
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -0,76,33,21,41,2

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Lilangeni swazilandais (SZL) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 1,501,381,411,531,74

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 12,4 24,5 63,1
Valeur ajoutée (en % du PIB) 8,1 32,3 53,9
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 2,5 15,4 4,1

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 367.358374.305369.124

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 54,20%54,50%54,71%
Taux d'activité des hommes 57,97%58,14%58,22%
Taux d'activité des femmes 50,66%51,03%51,34%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
55,1/100
Rang mondial :
137
Rang régional :
27

Liberté Economique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
7/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
141/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Allafrica, Swaziland News
Journaux en ligne d'Eswatini
Eswatini Observer
Swaziland News
Profil pays de la BBC
Les ressources utiles
Gouvernement d’Eswatini
Ministère du commerce et de l’industrie
Ministère de l’agriculture
Ministère de la planification économique et du développement
Ministère des ressources naturelles et de l’énergie
Banque Centrale
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2023