Accueil Observer les pays Côte d'Ivoire : Contexte politico-économique

drapeau Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire : Contexte politico-économique

Dans cette page : Les indicateurs économiques | Les chiffres du commerce international | Les sources d'information économique générale | Le contexte politique | Réponse du pays au COVID-19

 

Les indicateurs économiques

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'économie de la Côte d'Ivoire est restée parmi les rares économies d'Afrique subsaharienne qui ont maintenu leur croissance en 2020 malgré la pandémie de COVID-19. En 2021, la croissance du PIB s'est accélérée pour atteindre environ 6 % (FMI). Ce fort rebond a été tiré par une reprise des exportations et de l'investissement et une consommation intérieure robuste (FMI). En supposant que la situation mondiale continue de se normaliser, la croissance du PIB devrait atteindre 6,5 % en 2022 et 6,4 % en 2023 (FMI). Outre la poursuite du programme de réformes en cours, l'exploration des gisements de pétrole et de gaz récemment découverts stimulera l'activité (Focus Economics).

La Côte d'Ivoire a fait preuve d'une forte résilience face à la pandémie grâce à des fondamentaux solides avant la crise, une relative diversification économique et un assouplissement opportun de l'orientation budgétaire (FMI). Le gouvernement a mis en place un plan de dépenses d'urgence pour faire face à la crise sanitaire et limiter le ralentissement de la croissance. En 2021, l'économie s'est fortement redressée, mais la consolidation des comptes publics a été reportée en raison de l'augmentation des dépenses de sécurité. Le déficit budgétaire a été maintenu à 5,6 % du PIB en 2021 et les autorités visent un déficit du PIB de 4,6 % pour 2022. Le budget 2022 est supérieur de 15 % au précédent et le plus important des pays de l'UEMOA. Le retour à la norme de 3% de l'UEMOA est prévu pour 2024. La dette publique est passée de 47,7% du PIB en 2020 à 50,2% du PIB en 2021, et devrait atteindre 51,1% du PIB en 2022 et 51,2% du PIB en 2023. Les problèmes de chaîne d'approvisionnement et les pénuries d'énergie ont alimenté l'inflation, qui est passée de 0,8 % en 2019 à environ 3 % en 2021 selon le FMI. En décembre 2021, l'inflation a atteint 4,2% selon l'office national des statistiques (INS). Le FMI prévoit une baisse de l'inflation à 2,5 % en 2022 et 2,2 % en 2023. Le nouveau Plan national de développement 2021-2025 met l'accent sur la gouvernance et la modernisation de l'État, la diversification économique, le capital humain, l'inclusion sociale et les infrastructures. Selon le FMI, les principaux défis à moyen terme consistent à répondre aux besoins pressants de développement, à limiter les vulnérabilités de la dette et à accroître la mobilisation des recettes intérieures. Coface identifie la faible part des investissements, la part élevée allouée à la masse salariale, le déploiement progressif de la couverture maladie universelle et l'amélioration de la qualité de l'éducation et de la santé comme principaux défis.

Malgré de bonnes performances économiques, le taux de pauvreté a fortement augmenté par rapport à son niveau d'il y a trois décennies. Plus de 45% de la population vit sous le seuil de pauvreté et environ un quart de la population active est au chômage. Le taux de chômage a été estimé par la Banque mondiale à 3,5% en 2020. Selon le PNUD, en raison de la pandémie de COVID-19, 27,5% des ménages sont au chômage technique et 44,4% des ménages ont été contraints de travailler à temps partiel.

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 58,5461,23e68,8575,0882,12
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 6,22,0e6,06,56,4
PIB par habitant (USD) 2.228e2.271e2.4892.6462.820
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 38,847,7e50,251,151,2
Taux d'inflation (%) 0,82,43,02,52,2
Balance des transactions courantes (milliards USD) -1,35e-2,12-2,64-2,52-2,85
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -2,3-3,5e-3,8-3,4-3,5

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Note : (e) Donnée estimée

Les principaux secteurs économiques

La Côte d'Ivoire est le premier producteur et exportateur mondial de cacao (30% de la production mondiale), l'un des trois plus grands producteurs et exportateurs de noix de cajou et un important exportateur d'huile de palme, de café et d'huile. L'économie du pays est principalement basée sur l'agriculture. Le secteur primaire contribue à 21,4% du PIB et emploie 40% de la population active du pays (Banque mondiale). Le gouvernement essaie de maximiser la production agricole en développant des unités de transformation des matières premières. Elle a lancé un plan quinquennal (2018-2023) financé par la Banque mondiale, évalué à 107 milliards FCFA, visant à rendre la filière anacarde plus rentable. Ces dernières années, la production de caoutchouc a considérablement augmenté. Le secteur pétrolier a gagné en importance ces dernières années, tirant parti d'un taux de croissance soutenu et d'investissements importants. Le pays a quelques activités minières, notamment de minéraux précieux, comme l'or et les diamants, mais aussi le nickel.

Le secteur industriel contribue à 20,9% du PIB et emploie 13% de la population active (Banque Mondiale). Les principaux secteurs industriels du pays comprennent la transformation des aliments, les textiles, les matériaux de construction, les engrais, la conserverie de thon et l'assemblage de motos, de véhicules et de bicyclettes.

Comme dans de nombreux autres pays africains, le secteur tertiaire s'est développé à un rythme relativement rapide au cours des dernières années. Le secteur des télécommunications est en plein essor et, avec d'autres secteurs, il est les principaux moteurs des services. Le secteur des services contribue à 42,1% du PIB et emploie 47% de la population active (Banque mondiale).
 
La pandémie de COVID-19 a particulièrement touché le secteur des services, notamment les télécommunications, les transports, le tourisme, le commerce de détail et la construction (Coface). Le secteur agricole a également souffert d'une baisse des exportations, notamment de cacao.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 40,2 12,9 47,0
Valeur ajoutée (en % du PIB) 20,7 21,2 43,1
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 3,6 10,4 6,2

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché (mot clé).

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Franc CFA BCEAO (XOF) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 60,4660,0659,2161,0360,61

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Plus d'informations sur la page "Market Analyses about the Ivory Coast" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
61,7/100
Rang mondial :
91
Rang régional :
7

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Retour vers le haut

Les chiffres du commerce international

La Côte d'Ivoire est la plaque tournante des activités commerciales en Afrique de l'Ouest. La part du commerce extérieur dans le PIB du pays est de 42 % (Banque mondiale, dernières données disponibles). Le pays exporte principalement des denrées alimentaires, notamment du cacao, de la noix de coco, de la banane et du poisson, du pétrole raffiné, de l'or et du caoutchouc. Les principaux produits d'importation sont le pétrole brut, le riz, le poisson congelé, les médicaments, les véhicules et les machines.

La Côte d'Ivoire est membre de l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), qui applique un tarif extérieur commun (TEC). Il appartient également à la zone de libre-échange. En 2008, la Côte d'Ivoire a signé un accord de partenariat économique (APE) d'étape avec l'Union européenne (UE). Cet accord est entré en application provisoire le 3 septembre 2016 et vise essentiellement à maintenir le régime commercial préférentiel existant entre l'UE et la Côte d'Ivoire. Il sera remplacé par l'APE régional UE-Afrique de l'Ouest. La Côte d'Ivoire est également signataire de l'Accord de libre-échange continental africain. Selon Comtrade, le principal partenaire d'exportation du pays est les Pays-Bas, qui importent 10,7 % de ses produits, suivis des États-Unis (6 %), de la France (5,9 %), de la Malaisie (5 %) et du Vietnam (4,9 %). Les trois principaux fournisseurs de la Côte d'Ivoire sont la Chine (17,2%), le Nigeria (13,5%) et la France (10,7%), suivis des USA (5%) et de l'Inde (4,3%).

La Côte d'Ivoire a une balance commerciale structurellement positive et cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir. En 2020, le pays a exporté pour 11,9 milliards de dollars de marchandises, alors qu'il a importé pour 10,6 milliards de dollars de marchandises (OMC). Les exportations de services se sont élevées à 1 milliard de USD, tandis que les importations ont atteint 3,1 milliards de USD (OMC). En raison de la pandémie de COVID-19, les exportations de produits agricoles (cacao, café, noix de cajou, coton, bananes et ananas) ont souffert de la baisse de la demande mondiale et des perturbations des transports tandis que les importations de biens d'équipement et d'énergie se sont modérées en raison d'une demande intérieure plus faible ( Coface).

 
Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 9.7359.60510.97010.48310.650
Exportations de biens (millions USD) 11.76711.85311.91212.62911.922
Importations de services (millions USD) n/a3.1803.3853.3313.119
Exportations de services (millions USD) 7838691.1301.1211.017
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 0,511,013,41,2n/a
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) -6,810,0-0,117,8n/a
Importations de biens et services (en % du PIB) 22,923,623,422,6n/a
Exportations des biens et services (en % du PIB) 24,624,922,623,8n/a
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 3.0683.3742.2033.151n/a
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 1.0771.007-99910n/a
Commerce extérieur (en % du PIB) 47,548,546,146,4n/a

Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce ; Banque Mondiale , dernières données disponibles

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2019
Pays-Bas 10,7%
Etats-Unis 6,0%
France 5,9%
Malaisie 5,0%
Vietnam 4,9%
Voir plus de pays 67,5%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2019
Chine 17,2%
Nigéria 13,5%
France 10,7%
Etats-Unis 5,0%
Inde 4,3%
Voir plus de pays 49,4%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Principaux produits échangés

12,7 Mds USD de produits exportés en 2019
Cacao en fèves et brisures de fèves, bruts ou torr...Cacao en fèves et brisures de fèves, bruts ou torréfiés 28,1%
Or, y.c. l'or platiné, sous formes brutes ou...Or, y.c. l'or platiné, sous formes brutes ou mi-ouvrées, ou en poudre 8,5%
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 8,5%
Caoutchouc naturel, balata, gutta-percha, guayule,...Caoutchouc naturel, balata, gutta-percha, guayule, chicle et gommes naturelles analogues, sous formes primaires ou en plaques, feuilles ou bandes 7,1%
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 7,1%
Voir plus de produits 40,7%
10,5 Mds USD de produits importés en 2019
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 14,2%
RizRiz 5,8%
Poissons, comestibles, congelés (à l'excl. des...Poissons, comestibles, congelés (à l'excl. des filets de poissons et autres chairs de poissons du n° 0304) 5,0%
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 5,0%
Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002,...Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002, 3005 ou 3006) constitués par des produits mélangés ou non mélangés, préparés à des fins thérapeutiques ou prophylactiques, présentés sous forme de doses [y.c. ceux destinés à être administrés par voie percutanée] ou conditionnés pour la vente au détail 3,3%
Voir plus de produits 66,8%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 

Return to top

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère de l'Economie et des Finances
L'office de statistique
Institut National de Statistiques de Côte d'Ivoire
La banque centrale
Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest
Les places boursières
Bourse Régionale des Valeurs Mobilières
Les moteurs de recherche
Google
Abidjan.net
Les portails économiques
Portail Economique de la Côte d'Ivoire

Retour vers le haut

Le contexte politique

Chefs de gouvernement
Président : Alassane Dramane OUATTARA (depuis le 4 décembre 2010)
Premier ministre : Hamed BAKAYOKO (depuis le 30 juillet 2020)
Les prochaines élections
Présidentielle: octobre 2025
Sénat: 2023
Assemblée nationale: 2021
Les principaux partis politiques
Il existe un très grand nombre de partis politiques officiels en Côte d'Ivoire, mais peu d'entre eux disposent d'un électorat national. Le Rassemblement des Républicains (RDR) détient actuellement environ la moitié des sièges au parlement. Les principaux partis sont :

- Le Rassemblement des Républicains (RDR) : centre, en faveur de l'idéologie libérale
- Le Parti Démocrate de Côte d'Ivoire (PDCI) : centre-droit, plus vieux parti du pays, défend les valeurs de la démocratie
- L'Union pour la Démocratie et la Paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) : membre de la coalition au pouvoir
- Le Front Populaire Ivoirien (FPI) : centre gauche, ancien parti présidentiel
- Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) : membre de la coalition au pouvoir
- Le Mouvement des Forces d'Avenir (MFA) : membre de la coalition au pouvoir
- L'Union pour la Côte d'Ivoire (UPCI)
- Parti Ivorien des Travaileurs ( PIT): centre-gauche, démocratique, socialste
- La Renaissance
- Liberté et démocracie pour la République (LIDER)
La nature de l'Etat
République basée sur une démocratie parlementaire.
Le pouvoir exécutif
Le président, élu pour cinq ans au suffrage universel, détient presque l'exclusivité du pouvoir exécutif, qui comprend l'exécution des lois et la direction des affaires courantes du pays. Le Premier ministre est le chef du gouvernement. Il est nommé par le président pour un mandat de cinq ans. Le Premier ministre travaille sous les ordres du président. Le Conseil des Ministres est aussi nommé par le président.
La nouvelle Constitution de 2016 prévoit la création d'un poste de vice-président.
Le pouvoir législatif
Jusqu'à fin 2016 et l'approbation d'une nouvelle Constitution, le pouvoir législatif en Côte d'Ivoire était monocaméral. Le parlement, appelé Assemblée Nationale, était constitué de 255 sièges. Ses membres étaient élus lors d'élections au scrutin uni ou plurinominal par district, au suffrage universel direct pour cinq ans. Depuis avril 2018, le pouvoir législatif est bicaméral avec la création d'un Sénat, dont les membres sont élus pour cinq ans. Ils sont aux deux tiers élus au suffrage universel direct, tandis que le président nomme le tiers restant « parmi les anciens présidents d’institution, les anciens Premiers ministres et les personnalités et compétences nationales ». Les conditions de révision de la Constitution seront facilitées tandis que la Chambre des rois et des chefs traditionnels sera constitutionnalisée.
Les citoyens ivoiriens jouissent de droits politiques très limités. Le président peut dissoudre le parlement ou mettre son veto à ses dispositions.
 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
66/180

Source : Classement mondial de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
5/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Retour vers le haut

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19
To find out about the latest status of the evolution of the COVID19 pandemic and the most up-to-date statistics on the COVID19 disease in Côte d’Ivoire, please visit the Ivorian government platform, containing the official data. Official information on the progress of the epidemic in Côte d'Ivoire is available at info-covid19.gouv.ci. This platform provides a daily epidemiological update, which includes key national figures.
For the international outlook you can consult the latest
situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.
Mesures sanitaires
To find out about the latest public health situation in Côte d’Ivoire and the sanitary measures currently in force, please consult the platform info-covid19.gouv.ci  including updated information on the containment measures put in place and public health recommendations.
Restrictions de voyage
The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.

The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.
Restrictions import & export
For information on all the measures applicable to the movement of goods during the period of sanitary emergency due to the COVID-19 outbreak (including possible import and export restrictions, if applicable), consult the Ivorian Ivorian government platform.
For a general overview of trade restrictions due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Côte d’Ivoire on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For information on the economic recovery plan put in place by the Ivorian government to address the impact of the COVID19 pandemic on the Ivorian economy, please visit  the Ivorian government platform. Information on the recovery programme is available here.
For a general overview of the key economic policy measures (fiscal, monetary and macroeconomic) taken by the government of Côte d’Ivoire to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Côte d’Ivoire in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For information on the local business support programme set up by the Ivorian government to help small and medium enterprises cope with the economic impacts of the COVID19 epidemic on their activity, please consult Ivorian government platform. Information on support to SME's is available here.
For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak, please refer to the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.
Plan de soutien aux exportateurs
Official government sources do not provide information on specific support programmes for exporting enterprises following the coronavirus outbreak.
 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022