S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Bosnie-Herzégovine : Investir

drapeau Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine : Investir

Dans cette page : Les IDE en chiffres | Pourquoi choisir d'investir en Bosnie-Herzégovine | Les procédures relatives à l'investissement étranger | Les opportunités d'investissement

 

Les IDE en chiffres

 Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2023 de la CNUCED, les entrées d'IDE dans la Fédération ont atteint 661 millions USD en 2022, en hausse de 12,6 % en glissement annuel et au-dessus des niveaux enregistrés avant la pandémie. Parallèlement, le stock total d'IDE a été estimé à 9,3 milliards USD (-1,2% sur l'année), soit environ 36,6% du PIB. Selon les données de la Banque centrale, en décembre 2022, la Fédération de Bosnie-Herzégovine représentait 64,5 % du total des IDE, soit 5 755 millions d'euros. La République de Srpska a contribué à hauteur de 34,4 % du total des IDE, équivalant à 3 065 millions d'euros, tandis que le district de Brčko constituait 1,1 % du total des IDE, pour un montant total de 101 millions d'euros. En ce qui concerne le stock d'IDE par pays, l'Autriche, la Croatie et la Serbie arrivent en tête avec respectivement 1,4 milliard d'euros, 1,3 milliard d'euros et 1,2 milliard d'euros. La Slovénie, le Royaume-Uni et l'Allemagne suivent avec des investissements supérieurs à 500 millions d'euros chacun : 668 millions d'euros, 562 millions d'euros et 553 millions d'euros respectivement. Les pays européens restent les principaux investisseurs en Bosnie-Herzégovine, les investissements des pays de l'UE-27 représentant 59,4 % du total de l'IDE, soit 5,3 milliards d'euros. Sur le total des investissements directs étrangers, 37,7 % ont été alloués à la production (primaire, industrielle et électrique), le secteur bancaire suivant de près avec 19,6 %. Le commerce représente 14,3 % des investissements, et les télécommunications 11,4 % (données de l'Agence de promotion des investissements étrangers).

La Bosnie-Herzégovine peut offrir aux investisseurs un faible niveau d'imposition des sociétés, plusieurs zones industrielles bien développées, un secteur bancaire solide et une situation stratégique. Le pays est richement doté en ressources naturelles, offrant des opportunités potentielles dans les domaines de l'énergie (hydroélectrique, éolienne, solaire et thermique traditionnelle), de l'agriculture, du bois et du tourisme. Les principaux problèmes auxquels sont confrontés les investisseurs étrangers sont le manque de transparence des procédures et la faiblesse des structures judiciaires, ainsi que la nature duale de l'État et la faible protection des droits de propriété. En outre, la complexité des lois sur le travail et les retraites, ainsi que l'absence d'un espace économique unique, entravent également les investissements, et les réglementations et procédures administratives concernant les entreprises varient d'un canton à l'autre de la Fédération. À quelques exceptions près (industrie de la défense et certains domaines de l'édition et des médias, transmission d'énergie électrique), les investisseurs étrangers ont le droit d'investir dans n'importe quel secteur de l'économie sous la même forme et dans les mêmes conditions que celles définies pour les résidents. La Fédération se classe au 77e rang parmi les 132 économies de l'Indice mondial de l'innovation 2023 et au 67e rang sur 184 pays dans le dernier Indice de liberté économique.

 
 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 429587661
Stocks d'IDE (millions USD) 9.6729.4329.323
Nombre d'investissements greenfield* 131119
Value of Greenfield Investments (million USD) 451348657

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir en Bosnie-Herzégovine

Les points forts

Les principaux atouts du pays sont :

  • Un potentiel touristique et énergétique élevé ;
  • Une location stratégique à mi-chemin entre l’Europe occidentale et l’Europe de l’Est ;
  • Une excellente intégration dans la mondialisation avec des accords de libre-échange régionaux et bilatéraux, une assistance financière du FMI et des accords de stabilisation avec l’UE ;
  • L'une des monnaies les plus stables de la région renforcée par un faible taux d’inflation et une monnaie directement liée à l'euro ;
  • Un secteur bancaire bien développé ;
  • Une abondance de zones industrielles ;
  • Un faible niveau d'imposition sur les sociétés ;
  • Des réserves en devises étrangères couvrant plus de six mois d’importations ;
  • Un environnement juridique favorable.
Les points faibles

La Bosnie-Herzégovine compte encore de nombreux freins à l’attraction d’investissements directs étrangers :

  • Une économie structurellement faible basée sur une production à faible valeur ajoutée et très dépendante de ses exportations vers les pays d’Europe de l’Est (ces pays représentent plus de la moitié des exportations du pays) ;
  • Le taux de chômage y est élevé (16,85% en 2020, Banque Mondiale) et le taux de pauvreté de la population est plus élevée que la moyenne régionale ;
  • Un cadre légal et régulatoire complexe avec un pays divisé en 2 entités gouvernementales et freinant ainsi considérablement la mise en œuvre de réformes pourtant nécessaires ;
  • Une dette extérieure très élevée (16,6 milliards en 2019 - Banque mondiale, dernières données disponibles) ;
  • Un manque de transparence des procédures commerciales, en particulier en ce qui concerne les appels d'offres publics ;
  • Forte émigration et chômage élevé des jeunes (33,8 % en 2019 - Banque mondiale, dernières données disponibles).
Les mesures mises en place par le gouvernement
La Bosnie-Herzégovine a fait des efforts significatifs pour ouvrir son économie aux investissements étrangers. Les initiatives majeures comprennent une loi sur la politique en matière d'investissements étrangers, l'établissement d'un fonds d'assistance aux investisseurs étrangers et une politique d'échanges et droits de douane uniforme.

Les principales mesures mises en place par le gouvernement sont :

  • L'égalité de traitement entre investisseurs nationaux et les étrangers.
  • La création de zones franches.
  • La protection de l'investisseur en interdisant toute nationalisation ou expropriation de biens.
  • La possibilité pour les investisseurs étrangers d'embaucher librement des étrangers.
  • Les investisseurs étrangers sont autorisés à transférer à l'étranger, librement et sans délai, les bénéfices réalisés à la suite de leurs investissements en Bosnie-et-Herzégovine.

Ces mesures se voient renforcées par la candidature du pays pour l'adhésion à l'UE et à l'OMC qui l’oblige à suivre ce virage libéral dans le temps. Les réformes imposées par ces institutions que le pays souhaite rejoindre visent à améliorer l’environnement des affaires en uniformisant et en simplifiant notamment le cadre légal et fiscal (cadres très disparates selon les régions).

Les conventions bilatérales d'investissement signées par la Bosnie-Herzégovine
La Bosnie-Herzégovine a ratifié 42 traités fiscales bilatéraux. Une liste des traités peut être trouvée dans la section Bosnie-Herzégovine de la Plateform de Politique d'Investissement de la CNUCED.

Retour vers le haut

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
Oui
La réglementation concernant les prises de participation
Un investisseur étranger peut détenir 100% des intérêts d'une société établie en Bosnie-Herzégovine, sauf dans quelques cas (armement, média). Les investisseurs étrangers ne peuvent pas détenir plus de 49% d'intérêts dans la télévision publique et les services radios.
Les obligations de déclaration
Les investisseurs étrangers doivent effectuer une déclaration pour l'acquisition d'une société par actions.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Déclaration d'investissements à la Court Municipal
Demande d'autorisation spécifique
La propriété de capital étranger d'une entreprise engagée dans le production et la vente d'armes, de munitions, d'explosifs à usage militaire, d'équipement militaire et d'informations publiques ne devra pas dépasser les 49% du capital de l'entreprise. Dans le cas d'un investissement dans l'un des secteurs mentionnés ci-dessus, l'investisseur étranger devra obtenir une approbation préalable de la part de l'organisme compétent de l'entité concernée.

 

Les restrictions applicables aux investissements domestiques au nom de l'ordre public, de la santé publique et de la protection de l'environnement, s'appliquent aussi aux investissements étrangers.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les agences d'aide à l'investissement
Agence de Promotion des Investissements étrangers de Bosnie-Herzégovine (FIPA)
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres en Bosnie-Herzégovine
UNDP - Programme des Nations Unies pour le Développement, Appels d'offres et projets en Bosnie-Herzégovine
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Les autres ressources utiles
Conseil des investisseurs étrangers - syndicat professionnel à but non-lucratif, représentant les intérets des entreprises étrangères en Bosnie-Herzégovine (en anglais)
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Avril 2024