S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Bangladesh : Acheter et Vendre

drapeau Bangladesh Bangladesh : Acheter et Vendre

Dans cette page : Les procédures d'accès au marché | Approcher le consommateur | Distribuer un produit | E-commerce | Organiser son transport de marchandises | Identifier un fournisseur

 

Les procédures d'accès au marché

Les conventions internationales
Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce
La coopération économique internationale
Membre de l'Association sud-asiatique pour la Coopération Régionale (ASACR) et des accords de commerce préférentiel (SAPTA) et de libre échange (SAFTA) qui en découlent.
Membre du Groupe des 8 Pays en Développement (G-8).
Membre de l'Initiative du golfe du Bengale pour la coopération multisectorielle technique et économique (BIMSTEC).
Membre de l'accord de commerce Asie-Pacifique (APTA)
Les barrières non-tarifaires
Parmi les barrières non tarifaires figurent des procédures d'enregistrement et autres exigences réglementaires entravant souvent l'accès au marché.
Les droits de douane et les taxes à l'importation
17,22%

Retrouvez les droits de douane et les taxes locales qui s'appliquent à votre produit sur notre service Droits de douane et taxes locales.


La classification douanière
Le Bangladesh applique le Système harmonisé de codification des marchandises.
Les procédures d'importation
Les documents requis pour l'importation comprennent un formulaire d'autorisation de lettre de crédit, un connaissement ou une lettre de transport aérien, une facture commerciale ou une liste de colisage et un certificat d'origine. Pour certains articles ou services importés, des certifications supplémentaires ou des permis d'importation liés à la santé, à la sécurité ou à d'autres questions sont requis par les agences gouvernementales compétentes. Des exigences de documentation réduites s'appliquent au secteur public.

Les entreprises étrangères doivent obtenir une autorisation du contrôleur en chef des importations et exportations et fournir les documents suivants : photocopie d'un certificat d'enregistrement d'importation ; photocopies des factures, connaissement, et permis d'importation dûment certifié par la banque ; copie du certificat du registre d'index général (GIR) ; copie certifiée conforme du dernier ordre d'imposition ; nom et description de chaque élément importé avec la quantité et la valeur CIF approximative.

Les importateurs du secteur privé doivent fournir les documents suivants : certificat d'affiliation à une chambre de commerce et d'industrie locale enregistrée ou une association professionnelle établie au Bangladesh ; preuve du paiement des taxes de renouvellement du certificat d'enregistrement d'importation (IRC) pour l'année fiscale concernée ; copie d'un certificat de numéro d'identification fiscale (TIN) ; déclaration, en trois exemplaires, de paiement de l'impôt sur le revenu de l'année précédente.

Importer des échantillons
L'importation d'échantillons requiert un permis d'importation ou une autorisation.
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Contrôle des importations et Contrôle des exportations.

 
Pour plus d'informations
Bangladesh Customs
Portail commercial des pays de la SAARC
Portail commercial de l'Asie

Retour vers le haut

Approcher le consommateur

Opportunités d'affaires

Le profil du consommateur
Le Bangladesh est l’un des pays les plus pauvres du monde et sa population, la huitième plus importante dans le monde, est très jeune et en grande partie rurale. Selon le FMI, le PIB par habitant était d'environ 2 120 USD en 2020, ce qui est toujours à un niveau similaire pays d’Afrique subsaharienne. Bien que les classes moyennes et aisées restent modestes en comparaison avec celles des autres grands marchés émergents d’Asie, le Bangladesh est un marché avec l’une des croissances les plus rapides du monde. En 2015, le Boston Consulting Group a estimé que d'ici 2025, 2 millions de Bangladais supplémentaires vont atteindre un revenu annuel supérieur à 5 000 dollars US chaque année. Cela signifie qu’ils vont gagner suffisamment pour acquérir des biens de base, et sûrement des produits cosmétiques et des produits importés. Alors qu’en 2020, 22% de la population peuvent être considérés comme appartenant aux classes moyennes et aisées, on estime que ce taux pourrait s’élever à 25% en 2025. Sur le plan régional, les projections indiquent que d'ci 2025, 63 villes du Bangladesh auront des classes moyennes et aisées comprenant au moins 100 000 individus. Les consommateurs préfèrent traditionnellement cuisiner avec des ingrédients frais mais ces habitudes évoluent avec l’urbanisation, la réduction de la taille des familles, l’éducation et l’emploi des femmes. Les consommateurs des classes moyennes et supérieures urbaines achètent plus de plats préparés et adoptent progressivement un mode de vie plus consumériste.
Le comportement de consommation
Pour la majorité des consommateurs bangladais, le facteur le plus déterminant d’une décision d’achat est le prix. Cependant, en comparaison avec les autres profils de consommateurs des marchés émergents d’Asie du Sud-Est, les Bangladais sont beaucoup moins nombreux à déclarer que des réductions sur les prix peuvent influencer leurs décisions.
Les strates sociales avec les plus hauts niveaux d’éducation accordent une attention croissante à la qualité des produits, à leur diversité et à l’hygiène. Les consommateurs ont un niveau élevé de fidélité à la marque mais ils sont aussi sensibles à la qualité et au prix. Les consommateurs des classes moyennes et supérieures prennent en compte l’apparence des produits ainsi que l’ambiance et le confort quand ils font un achat. Les consommateurs bangladais prévoient leurs dépenses à l'avance mais ils sont méfiants à l’égard de l’endettement : même si la majorité d’entre eux devrait voir ses revenus augmenter dans les années à venir, ils sont freinés par l’inquiétude de contracter une dette, qu’ils seront incapables de rembourser (peut-être à cause de tabous sociaux et d’un manque de familiarité avec les instruments de dette). Les Bangladais achètent de plus en plus en ligne, bien que le marché de la vente en ligne ne soit pas encore aussi développé que dans les pays voisins.
Les associations de consommateurs
Association des consommateurs du Bangladesh
Principales agences de publicité
Indruk
Rectangle Communications
Liste d'agences de publicité sur le site Media Bangladesh

Retour vers le haut

Distribuer un produit

L'évolution du secteur
Le secteur de la vente au détail et en gros a connu une croissance moyenne de plus de 7% par an au cours de la dernière décennie, stimulée par l'urbanisation et la croissance économique. Le secteur de la vente de produits alimentaires au détail représente plus de 16 milliards USD. Le commerce de détail est traditionnellement une activité familiale ou individuelle, mais des canaux de distribution modernes (supermarchés) sont apparus depuis une dizaine d'années.
Part de marché
Il y a une grande variété de magasins de vente au détail au Bangladesh, allant des magasins temporaires en plein air à des supermarchés modernes.
Ci-dessous une classification par type de magasin :

1. Épiceries indépendantes (environ 75% de parts de marché – incluant les marchés de village). Aucun produit alimentaire importé n’est disponible, à l’exception des produits premiers prix en provenance de l’Inde.

2. Échoppes de marchés municipaux (environ 20% de parts de marché), vendant un type de produit (poisson, viande, légumes, fruits…). Ces magasins apparaissent dans les zones semi-urbaines et urbaines. Les aliments importés et les aliments transformés sont disponibles, mais limités à ceux achetés par la classe moyenne.

3. Supérettes (environ 5% de parts de marché) situées principalement dans les zones urbaines riches, avec une clientèle composée de la classe aisée et d’étrangers. L’offre est composée de produits alimentaires importés et de produits locaux haut de gamme.

4. Supermarchés : Ils ont commencé à apparaître au Bangladesh à partir des années 2000. Il existe environ 200 supermarchés, les premiers étant apparus il y a une dizaine d'années. On peut citer parmi eux Agora, Meena Bazar, Nandan, PQS, Shwapno, Kulshi Mart, etc.
Les organismes de la vente au détail
Bangladesh Supermarket Owners Association (BSOA)

Retour vers le haut

E-commerce

Accès à Internet
Le nombre d'utilisateurs d'Internet au Bangladesh est en augmentation constante et le taux de pénétration est actuellement de 18,3%. En 2017, il y avait 80 483 millions d'utilisateurs d'Internet dans le pays, mais avec une population de 163 millions d'habitants, ce nombre est encore faible. Selon Freedom House, Internet au Bangladesh est «partiellement libre», étant donné que le gouvernement impose parfois des restrictions aux services de téléphonie mobile en période d'agitation et que certains sites d'information sont bloqués dans le pays. Le principal obstacle à l'utilisation d'Internet au Bangladesh est l'infrastructure. Étant donné que les connexions téléphoniques sont davantage concentrées dans les zones urbaines, Internet reste le privilège des zones urbaines (en particulier à Dhaka et dans les environs). En dehors de ces zones, les opérateurs de téléphonie mobile fournissent des services importants en 3G ou en WiMax et plus de 90% des utilisateurs accèdent à Internet via des fournisseurs de téléphonie mobile. Le prix de la bande passante a considérablement baissé au cours de la dernière décennie, mais les utilisateurs affirment que le coût des services Internet privés reste élevé. Google est de loin le moteur de recherche le plus populaire du pays. En juillet 2018, les principaux moteurs de recherche au Bangladesh classés par part de marché étaient Google (96,15%), Yahoo! (2,47%), Bing (1,18%), DuckDuckGo (0,06%), Baidu (0,05%) et MSN (0,02%).
Le marché du e-commerce
Le marché du commerce électronique au Bangladesh a connu une croissance fulgurante. Cependant, le segment représente actuellement une faible contribution à l'économie du pays, le taux de pénétration de l'Internet étant encore assez faible. Néanmoins, le commerce électronique a un grand potentiel dans le pays. En 2017, le commerce électronique a généré des ventes de près de 120 millions de dollars américains. Plus de 80% du trafic de commerce électronique au Bangladesh provient de trois grandes régions : Dhaka, qui représente 35% du trafic total, suivie de près par Chittagong (29%) et Gazipur avec 15% de l'activité totale de commerce électronique chaque année. Les clients en ligne au Bangladesh sont principalement intéressés par l’achat d’électronique et de téléphones mobiles et ont tendance à préférer les articles à faible coût. Il existe un certain nombre de plateformes de commerce électronique locales sur le marché, et des plateformes étrangères ont commencé à investir au Bangladesh. Dans les grandes zones urbaines, les sites Web B2C sont devenus extrêmement populaires, comme en témoigne la croissance des sites de distribution d'aliments en ligne tels que HungryNaki et FoodPanda. Le commerce électronique transfrontalier est encore largement inexploré, notamment en raison du fait que le paiement en ligne reste limité et que les espèces restent le moyen de paiement prédominant. Selon l'Association du commerce électronique du Bangladesh, plus de 90% des utilisateurs du commerce électronique préfèrent le modèle de paiement contre remboursement. Le paiement contre remboursement représente 95% de tous les paiements effectués. Viennent ensuite les virements bancaires / télégraphiques (2%), bKash / Ukash (2%) et les cartes de crédit (1%). Au cours des dernières années, les smartphones ont représenté une part importante du marché, ce qui en fait une cible pour la plupart des entreprises. La plupart des acheteurs en ligne au Bangladesh ont entre 25 et 34 ans et la plupart d'entre eux (83%) sont des hommes, ce qui indique une grande différence entre les sexes. Parmi les sites Web de commerce électronique les plus populaires dans le pays figurent daraz.com.bd, ajkerdeal.com, agdoom.com, chaldal.com et rokomari.com.

Retour vers le haut

Organiser son transport de marchandises

Les principaux moyens de transport
Le Bangladesh possède un des meilleurs systèmes de transport par voie d'eau de la région, lequel représente les deux tiers du transport de marchandises dans le pays. Les principaux ports (Chittagong, Mongla) fournissent des services conteneurisés en plus des services habituels et auxiliaires. Les petits ports fluviaux, situés dans tout le pays, desservent les sites industriels et commerciaux mineurs. Le transport routier de marchandises entre les villes et villages est possible par camion. Le réseau ferré assure essentiellement le transport des passagers, mais est également utilisé pour les marchandises. Enfin, le fret peut être transporté par voie aérienne.
Les ports
Mongla
Ports intérieurs (Chalna, Khulna, Dhaka)
Les aéroports
Hazrat Shah Jalal International Airport (Dhaka)
Shah Amanat International Airport (Chittagong)
Osmani International Airport (Sylhet)
L'administration des transports maritimes
Bangladesh Land Port Authority
Bangladesh Inland Water Transport Authority
Ministry of Shipping
Mongla Port Authority
L'administration des transports aériens
Civil Aviation Authority
L'administration des transports routiers
Bangladesh Road Transport Authority
Bangladesh Bridge Authority
L'administration des transports ferroviaires
Bangladesh Railway

Retour vers le haut

Identifier un fournisseur

Le type de production
L'industrie représente un peu moins de 30% du PIB du Bangladesh, et est dominée par l'industrie du vêtement, qui compte pour 80% des exportations totales du pays. L'industrie du vêtement, une des plus impressionnante au monde, est massive. Il existe plus de 4000 usines employant environ 3,6 millions de travailleurs qualifiés et peu onéreux. Parmi les leaders du secteur figurent Wal-Mart, H&M, The Children's Place, Mango, J.C. Penney, Gap, Benetton, Sears, Li & Fung, PVH. Le Bangladesh a également d'importantes réserves de gaz, et les entreprises Chevron, Conoco-Phillips, ONGC, et Petrobangla dominent le secteur.
 

Trouvez des annuaires sectoriels au Bangladesh grâce à notre service Annuaires professionnels.

 
Associations professionnelles par secteur
21 fédérations professionnelles répertoriées pour le Bangladesh.
 
Les chambres de commerce et leur représentation à l'étranger
Dhaka Chamber of Commerce & Industry
Contacter vos représentations commerciales au Bangladesh
Ambassade du Maroc au Bangladesh
House 44, U.N road Barid Hara,
BP 6112 Gulshan Dacca, Bangladesh
Téléphone : 00 880 2 882 31 76 / 988 03 29
Fax : 00 880 2 881 00 18
Contactez l'ambassade par e-mail
Associations professionnelles générales
Bangladesh Small & Cottage Industries Corporation (BSCIC)
Bangladesh Employers' Federation
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022