S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Azerbaïdjan : Contexte politico-économique

drapeau Azerbaïdjan Azerbaïdjan : Contexte politico-économique

Dans cette page : Les indicateurs économiques | Les chiffres du commerce international | Les sources d'information économique générale | Le contexte politique | Réponse du pays au COVID-19

 

Les indicateurs économiques

La baisse des prix mondiaux du gaz et du pétrole et le conflit armé entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan dans le Haut-Karabagh ont pesé sur la croissance économique du pays ces dernières années. Après le fort rebond de la pandémie (+4,6 % du PIB en 2022), la croissance s'est ralentie à 2,4 % en 2023, en raison d'une baisse de la croissance hors hydrocarbures à environ 3 % et d'un déclin de la production d'hydrocarbures. Le FMI prévoit une croissance à moyen terme d'environ 2,5 %, soutenue par l'investissement public, tandis que le ralentissement du secteur de l'énergie pourrait s'atténuer avec la nouvelle production de pétrole. Toutefois, les progrès en matière de diversification économique se heurtent à des obstacles dus à la présence importante de l'État, à l'accès restreint au financement, aux problèmes de gouvernance et à l'insuffisance des investissements étrangers hors énergie.

Ces dernières années, les autorités ont déployé des efforts considérables pour réduire le déficit budgétaire non pétrolier, dépassant les objectifs fixés pour 2022 et contribuant à juguler l'inflation. Cet excédent a permis de dégager une marge budgétaire pour les dépenses d'investissement prioritaires en 2023. En conséquence, le déficit primaire non pétrolier est passé de 22,4 % du PIB non pétrolier en 2022 à environ 24,4 % en 2023, soit un peu moins que l'objectif de 25 %. L'excédent budgétaire global a diminué, passant de 6,3 % du PIB en 2022 à 2 % en 2023, en partie en raison de prix du pétrole plus bas que prévu. L'Azerbaïdjan a reporté d'un an son engagement de réduire le déficit primaire non énergétique à 17,5 % du PIB non pétrolier, en visant désormais 2027, conformément à sa règle budgétaire. Cet ajustement permet de tenir compte des engagements de dépenses liés au Karabakh et à la défense. En outre, le gouvernement a relevé le plafond de la dette publique à 30 % du PIB, contre 20 % auparavant. En 2023, la dette publique a augmenté pour atteindre 21,8 % du PIB après avoir pris en charge 8 % du PIB de la dette nationale garantie par Agrarkredit. Fitch prévoit que la dette se stabilisera à une moyenne de 21,6 % du PIB au cours de la période 2024-2025. Les garanties publiques externes et les rétrocessions ont diminué pour atteindre 6 milliards USD (8,2 % du PIB) en 2023, principalement en lien avec le projet de corridor gazier méridional, qui reste rentable et ne devrait pas nécessiter de soutien souverain. En 2023, l'inflation moyenne est tombée à 9 %, soutenue par un manat robuste par rapport aux principaux partenaires commerciaux de l'Azerbaïdjan et par la baisse des prix internationaux des denrées alimentaires. Fitch prévoit une nouvelle baisse à 4,5 % en 2024.

Après avoir atteint un pic en 2020, le taux de chômage est reparti à la baisse et s'est établi à 5,9 % en 2023, et devrait rester stable sur l'horizon de prévision (FMI). En Azerbaïdjan, les inégalités sont jugées modérées par rapport à d'autres pays en transition et riches en pétrole. La majorité des citoyens azerbaïdjanais ont récolté les fruits de la remarquable expansion économique du pays : le PIB par habitant (PPA) était estimé à 17 828 USD en 2022 par la Banque mondiale et, selon la Banque asiatique de développement, seuls 5,9 % de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté national.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 78,7277,3980,9884,2987,93
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 4,62,52,52,52,5
PIB par habitant (USD) 7.7517.5307.7868.0088.254
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 17,318,218,020,822,9
Taux d'inflation (%) n/a10,35,75,04,5
Taux de chômage (% de la population active) 5,95,95,85,75,7
Balance des transactions courantes (milliards USD) 23,4812,6412,719,929,03
Balance des transactions courantes (en % du PIB) 29,816,315,711,810,3

Source : FMI - World Economic Outlook Database , Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

Les principaux secteurs économiques

L'Azerbaïdjan compte 5,43 millions d'actifs pour une population de 10,14 millions d'habitants (données de la Banque mondiale). Son économie est basée sur le gaz et le pétrole, l'acier, le fer, les produits chimiques et pétrochimiques, et le textile. L'agriculture représente 4,8 % du PIB et emploie 36 % de la population (Banque mondiale, dernières données disponibles). Les principales cultures sont le blé, l'orge, le maïs, les fruits (raisin de cuve), les pommes de terre, le coton, le thé, la soie et le tabac. Le pays produit également d'autres cultures potentiellement intéressantes, notamment des raisins roses indigènes et des kakis. Selon le Comité national des statistiques, la production agricole de l'Azerbaïdjan s'est élevée à 6,5 milliards de dollars de janvier à novembre 2023 : la production végétale a augmenté de 2,8 % pour atteindre 3,4 milliards de dollars, tandis que la production animale a progressé de 3,3 % pour s'établir à 3,4 milliards de dollars. Par ailleurs, les chiffres de l'Agence azerbaïdjanaise de promotion des exportations et des investissements montrent que les exportations agricoles du pays atteindront 1,1 milliard d'USD en 2023, dont 878 millions d'USD pour les produits agricoles non transformés.

L'industrie représente 55,9 % du PIB et emploie près de 15 % de la population (Banque mondiale). Outre les produits pétroliers et leurs dérivés, l'Azerbaïdjan produit du ciment, des machines, du coton et des denrées alimentaires. Au début des années 2000, l'industrie pétrolière et gazière représentait environ 95 % de l'ensemble de l'activité industrielle, mais le gouvernement azerbaïdjanais a depuis déployé des efforts pour diversifier l'économie. On estime que le secteur manufacturier ne représente que 5 % du PIB (Banque mondiale). En 2023, les entreprises industrielles et les entrepreneurs individuels d'Azerbaïdjan ont produit 39,17 milliards d'USD (Comité statistique d'État). Selon le ministère de l'énergie, en 2023, la production de gaz naturel a augmenté de 37 % pour atteindre 48,3 milliards de m3, tandis que la production de pétrole brut, y compris les condensats, a diminué de 7 % pour atteindre 30,2 millions de tonnes métriques.

Les services représentent 32,2 % du PIB et emploient 49 % de la population. Les secteurs de services florissants comprennent la banque, la construction et l'immobilier. Les derniers chiffres de l'Office du tourisme d'Azerbaïdjan montrent que le pays a accueilli environ 1 893 000 visiteurs internationaux de janvier à novembre 2023, soit une hausse de 29,8 % par rapport à la même période de l'année précédente. La taille du secteur bancaire par rapport à l'économie de l'Azerbaïdjan est encore faible : le ratio des actifs totaux du secteur bancaire par rapport au PIB s'élevait à 47 % en 2020 (Banque de commerce et de développement de la mer Noire - dernières données disponibles). Les banques sont la principale force du secteur financier de l'Azerbaïdjan, possédant environ 95 % de ses actifs totaux.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 34,2 15,4 50,4
Valeur ajoutée (en % du PIB) 4,8 55,9 32,2
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 3,4 0,4 12,8

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Nouveau Manat azerbaïjanais (AZN) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 0,160,180,180,180,18

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
70,1/100
Rang mondial :
38
Rang régional :
23

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
5.19/10
Rang mondial :
70/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Retour vers le haut

Les chiffres du commerce international

Le commerce représente 77% du PIB de l'Azerbaïdjan (Banque mondiale, dernières données). Cependant, son commerce extérieur dépend encore fortement des pays de l'ex-bloc soviétique, en particulier de la Russie. Le pétrole et le gaz représentent plus de 90 % des exportations du pays. Une part importante des importations du pays est constituée de biens d'équipement, qu'il s'agisse de machines, de véhicules ou d'équipements électriques. Les importations primaires de l'Azerbaïdjan comprennent le fer et l'acier, les machines, les véhicules et principalement la viande et les produits alimentaires laitiers. Ses réserves de pétrole et surtout de gaz donnent au pays un certain degré de confiance pour les années à venir, mais la diversification économique reste un problème majeur à résoudre. Parmi les autres défis à relever figurent la promotion d'une plus grande coopération économique et d'une plus grande ouverture, ainsi que la réduction du pouvoir des monopoles.

Les principales destinations des exportations de l'Azerbaïdjan sont l'Italie (46,6 %), la Turquie (9,3 %), Israël (4,4 %), l'Inde (4,4 %) et la Grèce (3,6 %), tandis que les principaux partenaires des importations sont la Russie (18,8 %), la Turquie (15,8 %), la Chine (14,4 %), l'Allemagne (4,5 %) et le Turkménistan (3,5 % - données Comtrade 2022). Selon le Comité d'État des douanes de l'Azerbaïdjan, les échanges avec la Russie ont augmenté de 17,5 % en glissement annuel en 2023.

Selon l'OMC, l'Azerbaïdjan a connu une forte hausse du commerce extérieur de marchandises en 2022, avec une augmentation de 55,4 % s'élevant à 52,7 milliards USD. Simultanément, le pays a enregistré une hausse notable des exportations nettes totales, avec une augmentation de 71,6 % en glissement annuel pour atteindre 38,1 milliards USD, tandis que les importations ont augmenté de 23,9 % pour s'établir à 14,5 milliards USD. Les exportations de services se sont élevées à 6,4 milliards d'USD, contre 7,7 milliards d'USD d'importations. Le solde total du commerce extérieur est positif de 33 % du PIB en 2022, selon la Banque mondiale. En janvier-décembre 2023, les exportations totales de l'Azerbaïdjan s'élevaient à 33,9 milliards d'USD, comme l'indique le Centre d'analyse des réformes économiques et de la communication. En outre, l'Azerbaïdjan a connu une augmentation de 9,8 % des exportations non pétrolières en 2023 par rapport à la période correspondante de l'année précédente, atteignant 3,3 milliards d'USD. La valeur combinée des exportations de produits agricoles et agro-industriels a augmenté de 6,2 % pour atteindre 969,2 millions USD. En particulier, la valeur des produits agro-industriels, une composante importante des exportations non pétrolières/gazières, a augmenté de 3,2 % pour atteindre 201 millions d'USD.

 
Indicateurs du commerce extérieur 20192020202120222023
Importations de biens (millions USD) 13.66810.73211.70314.54017.285
Exportations de biens (millions USD) 19.63513.73322.20838.14733.899
Importations de services (millions USD) 6.3775.5556.0137.7658.658
Exportations de services (millions USD) 3.7612.6263.8025.0676.257
Importations de biens et services (en % du PIB) 36,836,429,827,0n/a
Exportations des biens et services (en % du PIB) 49,135,646,560,1n/a
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 8.5332.51211.27427.359n/a
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 5.917-4189.06226.000n/a
Commerce extérieur (en % du PIB) 85,872,076,387,1n/a

Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce ; Banque Mondiale , dernières données disponibles

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Turquie 9,3%
Inde 4,4%
Grèce 3,6%
Espagne 2,6%
Russie 2,6%
Voir plus de pays 77,5%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Russie 18,8%
Turquie 15,8%
Chine 14,4%
Allemagne 4,5%
Turkménistan 3,5%
Voir plus de pays 43,0%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Principaux produits échangés

38,2 Mds USD de produits exportés en 2022
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 51,1%
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeuxGaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux 39,3%
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 1,4%
Engrais minéraux ou chimiques azotés (à l'excl....Engrais minéraux ou chimiques azotés (à l'excl. des produits présentés soit en tablettes ou formes simil., soit en emballages d'un poids brut <= 10 kg) 0,5%
Or, y.c. l'or platiné, sous formes brutes ou...Or, y.c. l'or platiné, sous formes brutes ou mi-ouvrées, ou en poudre 0,5%
Voir plus de produits 7,2%
14,5 Mds USD de produits importés en 2022
Voitures de tourisme et autres véhicules...Voitures de tourisme et autres véhicules automobiles principalement conçus pour le transport de personnes (autres que les véhicules pour le transport de >= 10 personnes, chauffeur compris, du n° 8702); voitures du type 'break' et voitures de course 5,8%
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 4,8%
Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002,...Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002, 3005 ou 3006) constitués par des produits mélangés ou non-mélangés, préparés à des fins thérapeutiques ou prophylactiques, présentés sous forme de doses [y.c. ceux destinés à être administrés par voie percutanée] ou conditionnés pour la vente au détail 3,5%
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 3,1%
Froment [blé] et méteilFroment [blé] et méteil 3,0%
Voir plus de produits 79,8%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 
 

Principaux services échangés

6,4 Mds USD de services exportés en 2022
64,25%
18,49%
12,89%
2,11%
0,76%
0,55%
0,33%
0,33%
0,25%
0,05%
7,7 Mds USD de services importés en 2022
40,92%
24,21%
15,30%
11,54%
2,62%
2,56%
1,25%
1,00%
0,41%
0,19%

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

Return to top

Les sources d'information économique générale

Les ministères
InvestBaku - Agence d'investissement de Bakou
Ministère des finances
L'office de statistique
Le comité de statistiques d'Etat de la République d'Azerbaïdjan
La banque centrale
Banque Centrale de la République d'Azerbaïdjan
Les places boursières
Bourse de Bakou
Les moteurs de recherche
Search AZ
Azerbaïjan Internet links
Azerbaïjan International
Les portails économiques
The Economist : Azerbaijan
Service d'information économique pour les nouveaux Etats indépendants

Retour vers le haut

Le contexte politique

Chefs de gouvernement
Président : Ilham ALIYEV (depuis octobre 2003, réélu le 7 février 2024) - YAP
Premier ministre : Ali ASADOV (depuis le 8 octobre 2019) - Indépendant
Les prochaines élections
Présidentielles : 2031
Assemblée Nationale : 2025
Les principaux partis politiques
Alors que le parlement est actuellement dirigé par le parti YAP, les indépendants constituent la deuxième présence politique la plus importante. Cependant, les partis d'opposition en Azerbaïdjan se divisent régulièrement en factions et forment de nouveaux partis. Les plus importants sont les suivants :
- le Parti du nouvel Azerbaïdjan (YAP) : centre-droit, nationaliste, laïc
- Parti de la solidarité civique (CSP) : centre-droit, nationaliste, conservateur
- Parti de la mère patrie (AVP) : centre-droit, nationaliste, conservateur
- Parti du front populaire azerbaïdjanais : centre-droit, réformiste, nationaliste.

Les autres partis importants sont les suivants : Parti du grand ordre, Parti des réformes démocratiques, Parti de l'unité, Parti de l'unité civique, Parti des lumières démocratiques d'Azerbaïdjan, Alternative républicaine et Parti du front national.

La nature de l'Etat
République présidentielle avec une démocratie parlementaire limitée où le président dispose de pouvoirs étendus.
Le pouvoir exécutif
Le président est le chef de l'État et est élu au suffrage universel pour un mandat de cinq ans. Il détient les pouvoirs exécutifs. Il nomme le Premier ministre (qui est le chef du gouvernement) et le Conseil des ministres, qui doivent être confirmés par l'Assemblée nationale.
Le pouvoir législatif
En Azerbaïdjan, le pouvoir législatif est monocaméral. Le parlement, appelé Assemblée nationale, compte 125 sièges et ses membres sont élus au suffrage universel pour un mandat de cinq ans. Cependant, l'Assemblée nationale a été historiquement un organe faible avec peu d'influence réelle. L'Azerbaïdjan est doté d'un système présidentiel fort dans lequel les pouvoirs législatif et judiciaire ne jouissent que d'une indépendance limitée. Le peuple azerbaïdjanais jouit de droits politiques limités.
 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
167/180
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
7/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Retour vers le haut

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 pandemic (fiscal, monetary and macroeconomic) undertaken by the Azerbaijan government, please consult the section dedicated to Azerbaijan in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Avril 2024