S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Australie : Contexte politico-économique

drapeau Australie Australie : Contexte politico-économique

Dans cette page : Le contexte économique | Le contexte politique | Réponse du pays au COVID-19

 

Le contexte économique

La conjoncture économique

L'économie australienne a connu 27 années de croissance économique ininterrompue. C'était le seul pays de l'OCDE à ne pas être entré en récession pendant la crise financière de 2007-2008, affichant l'un des taux de croissance les plus élevés du monde développé. Après une croissance de 3,7 % en 2022, la croissance de l'économie australienne est restée en deçà de son rythme habituel en 2023 (+1,8 %) en raison des pressions persistantes sur le coût de la vie et de l'augmentation des taux d'intérêt, qui ont freiné la demande. Les principaux moteurs de la croissance ont été la migration nette élevée, l'investissement privé résilient et l'investissement public solide dans les transports, la santé, l'éducation et la défense nationale. L'activité économique devrait continuer à ralentir à court terme ; par conséquent, la croissance devrait baisser à environ 1,2 % en 2024 avant de remonter à 2 % l'année suivante (FMI).

La politique monétaire s'est nettement resserrée en 2023, marquée par une augmentation cumulative de 400 points de base des taux d'intérêt depuis début 2022. De plus, le déficit budgétaire s'est réduit plus rapidement par rapport à d'autres économies avancées, s'établissant à 1,6 % du PIB en 2023, en grande partie en raison d'une hausse des recettes fiscales des entreprises et des ménages. Néanmoins, le FMI prévoit qu'il s'élargira à 2,3 % cette année. Alors que l'anticipation d'une augmentation du service de la dette est susceptible d'augmenter les dépenses au cours de l'exercice financier 2023-2024, les réformes fiscales - notamment la réduction prévue de l'impôt sur le revenu qui entrera en vigueur en juillet 2024 - compenseront partiellement cette hausse. Par conséquent, cette consolidation budgétaire progressive devrait stabiliser le ratio de la dette publique sur le moyen terme. De plus, la proportion de la dette publique australienne détenue par des non-résidents, actuellement d'environ 45 %, diminue depuis 2020. Globalement, le ratio de la dette par rapport au PIB a été estimé à 51,9 % en 2023. L'inflation globale est tombée à 5,8 % en 2023, contre un pic de 7,8 % au T4 2022, dépassant la fourchette cible de 2 à 3 % de la Banque de Réserve d'Australie (RBA). L'inflation des services persiste malgré une réduction des pressions sur les chaînes d'approvisionnement mondiales et un ralentissement de la demande intérieure en raison d'une politique monétaire plus stricte, ce qui a contribué à une baisse de l'inflation des biens. Malgré une récente modération, l'inflation des services reste élevée et généralisée, alimentée par une demande robuste, des coûts d'entrée accrus à la fois du travail et de facteurs non liés au travail comme le loyer et l'électricité, et des contraintes d'approvisionnement. Le FMI prévoit une baisse progressive de l'inflation au cours de l'horizon de prévision, à 3,4 % en 2025.

La projection à court terme de la croissance de l'emploi a été revue à la hausse par la Banque de Réserve d'Australie en raison de la prévision améliorée de l'activité intérieure et de l'attente d'une croissance plus forte de la population en âge de travailler l'année prochaine. L'emploi devrait continuer à croître au cours des prochaines années, et une partie significative de l'ajustement du marché du travail à une croissance économique inférieure à la tendance devrait se faire par une réduction des heures travaillées en moyenne. En 2023, le chômage a atteint en moyenne 3,7 %, conformément à l'année précédente, bien qu'il devrait augmenter à 4,3 % en 2024. En général, les Australiens bénéficient d'un niveau de vie élevé, avec un PIB par habitant (PPA) estimé à 64 675 dollars américains en 2023 par le FMI. Néanmoins, selon le "2022 Poverty in Australia Snapshot" du Conseil des Services Sociaux, 3,3 millions de personnes (13,4 % de la population) vivent en dessous du seuil de pauvreté de 50 % du revenu médian, dont 761 000 enfants (16,6 %).

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 1.724,921.741,881.790,351.863,241.940,48
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 3,82,11,52,02,2
PIB par habitant (USD) 65.57565.43466.58968.61470.751
Solde des finances publiques (en % du PIB) -2,3-1,1-1,5-1,5-1,1
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 50,149,449,649,348,8
Taux d'inflation (%) 6,65,63,53,02,7
Taux de chômage (% de la population active) 3,73,74,24,54,6
Balance des transactions courantes (milliards USD) 18,3221,238,61-3,79-10,25
Balance des transactions courantes (en % du PIB) 1,11,20,5-0,2-0,5

Source : FMI - World Economic Outlook Database, Dernières données disponibles.

Note : (E) Données estimées

 

Les principaux secteurs économiques

Traditionnellement, l'Australie est importatrice de biens finis. Son industrialisation est relativement récente, ce qui explique la petite échelle de son secteur manufacturier. Néanmoins, le secteur industriel se caractérise par des niveaux de productivité élevés, avec 75 % des industries classées au-dessus de la moyenne mondiale. Le secteur secondaire emploie 19 % de la population active et contribue à un peu plus d'un quart du PIB (25,5 % - Banque mondiale, dernières données disponibles). L'industrie manufacturière repose sur l'industrie alimentaire (27 % de la main-d'œuvre), les machines et équipements (environ 20 %), le traitement des métaux et les produits métalliques (près de 16 %), les industries chimiques et pétrochimiques (un peu plus de 10 %) et les matériaux de construction, le bois, les meubles et autres produits manufacturés avec 17 % (AI Group, 2022).

L'agriculture emploie 2 % de la population active et contribue à 2,7 % du PIB (Banque mondiale, 2023). Cependant, les secteurs agricole et minier sont les plus importants pour les exportations : l'Australie est un vaste pays agricole et l'un des principaux exportateurs mondiaux de laine, de viande, de blé et de coton. Le pays regorge de matières premières minérales et énergétiques, qui assurent des revenus substantiels lorsqu'elles sont exportées. L'Australie était à nouveau le plus grand producteur mondial de minerai de fer en 2023, et le deuxième d'or et d'uranium, et est restée le plus grand exportateur mondial de GNL devant le Qatar la même année. En fait, les exportations de minerai de fer représentent à elles seules 24 % du total des exportations annuelles du pays et c'était la première marchandise australienne à dépasser la barre des 100 milliards de dollars australiens en valeur d'exportation annuelle. L'Australie possède également les plus grandes réserves mondiales de nombreuses ressources stratégiques, telles que l'uranium, dont elle détient 40 % des réserves confirmées mondiales. Selon les dernières données gouvernementales officielles, la production agricole australienne devrait baisser en 2023-24 alors que l'offre mondiale croissante et des conditions plus sèches affectent les agriculteurs. La valeur totale est projetée à 78 milliards de dollars australiens alors que des conditions plus sèches affectent les niveaux de production record des récoltes, soit 16 milliards de dollars australiens de moins que les valeurs de production estimées pour 2022-23 mais néanmoins le troisième résultat le plus élevé jamais enregistré.

Le secteur des services occupe une position dominante dans l'économie australienne, contribuant à 63,3 % du PIB et employant plus de 79 % de la population active (Banque mondiale). La plus forte croissance de ce secteur a été la montée des services aux entreprises et financiers (détenant le sixième plus grand bassin d'actifs gérés au monde). Les soins de santé et l'assistance sociale ont également apporté une contribution fondamentale à la croissance. Les services de voyage, tels que les voyages liés à l'éducation, les voyages récréatifs et les voyages d'affaires, ont également connu une croissance significative. Le secteur bancaire est dominé par quatre grandes banques : la Commonwealth Bank, Westpac, la Australia & New Zealand Banking Group et la National Australia Bank.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 2,4 18,8 78,8
Valeur ajoutée (en % du PIB) 3,2 27,9 62,4
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 23,4 1,7 4,3

Source : Banque Mondiale, Dernières données disponibles.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
82,4/100
Rang mondial :
3
Rang régional :
3



 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
8.35/10
Rang mondial :
6/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Liste officielle des ministères
Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international (DFAT)
Portail agricole du gouvernement australien
Ministre des Finances et de la Déréglementation
Ministre de l'Innovation, de l'Industrie, de la Science et de la Recherche
Bureau Australien de l'Agriculture et de l'Économie des Ressources (ABARE)
L'office de statistique
Bureau Australien de Statistique
La banque centrale
La Banque de Réserve d'Australie
Les places boursières
Bourse Australienne
Les autres ressources utiles
Conseil des Affaires d'Australie (BCA)
Trésor Australien
Ministère des Affaires étrangères et du Commerce
Les principaux journaux on-line
The Australian Financial Review
The Australian
Sydney Morning Herald
The Age
The Daily Telegraph

Retour vers le haut

Le contexte politique

Chefs de gouvernement
Gouverneur général : David HURLEY (depuis le 1er juillet 2019)
Premier ministre : Anthony ALBANESE (depuis le 23 mai 2022) - Parti travailliste australien.
Les prochaines élections
Sénat : Mai 2025
Chambre des représentants : Mai 2025
Le contexte politique actuel
Aux élections fédérales de mai 2022, le Parti travailliste de centre-gauche a repris le pouvoir après neuf ans dans l'opposition, obtenant une étroite majorité à la Chambre des représentants, la chambre basse du Parlement. Le parti a remporté 77 des 151 sièges, soit une augmentation par rapport aux 68 sièges obtenus lors des élections fédérales précédentes en 2019, tandis que la coalition centre-droit Libérale-Nationale, précédemment au pouvoir, a conservé 58 sièges. Par conséquent, le chef du Parti travailliste Anthony Albanese a été nommé Premier ministre.
En octobre 2023, les Australiens ont voté lors d'un référendum pour établir un organe consultatif autochtone inscrit dans la Constitution. Malgré une forte campagne et un soutien bipartite, la proposition a finalement été rejetée par une majorité de votants. En mars, les élections législatives de l'État de Nouvelle-Galles du Sud ont vu le Parti libéral sortant perdre le pouvoir au profit du Parti travailliste après 12 ans. Cela a marqué un changement significatif dans le paysage politique de l'État et a eu des implications pour la politique nationale.
Les principaux partis politiques
Trois partis dominent la vie politique :
- Le Parti libéral : conservateur, centre-droit, néolibéral
- Le Parti national d'Australie (anciennement Parti paysan) : conservateur, centre-droit, représentant principalement les intérêts ruraux, en coalition avec le Parti libéral.
- Le Parti travailliste australien : social-démocrate, centre-gauche

Les Verts et les membres indépendants sont également présents au Parlement.
La nature de l'Etat
Le Commonwealth d'Australie est un État fédéral composé de six États et de deux Territoires, basé sur une démocratie parlementaire sous une monarchie constitutionnelle.
Le pouvoir exécutif
L'Australie est une nation indépendante qui appartient au Commonwealth et reconnaît le monarque britannique comme son souverain. En tant que tel, le roi Charles III est le chef de l'État. Il est représenté en Australie par un gouverneur général qui a une fonction symbolique (il est nommé par lui sur recommandation du Premier ministre). Le Premier ministre est le chef du gouvernement. Le Premier ministre dirige les affaires de l'État et nomme le cabinet. Le Premier ministre est le leader du parti qui remporte la majorité des sièges à la Chambre des représentants lors des élections générales.
Le pouvoir législatif
Le parlement est bicaméral et composé du Sénat avec 76 membres et de la Chambre des représentants avec 151 membres. Les sénateurs sont élus pour un mandat de six ans, avec renouvellement de la moitié de l'effectif tous les trois ans. Les membres de la Chambre des représentants sont élus pour des mandats pouvant aller jusqu'à trois ans. Selon la convention de Westminster, la décision quant à la date à laquelle auront lieu les élections relève du Premier ministre, qui "conseille" au Gouverneur général de mettre le processus en marche en dissolvant la Chambre des représentants (si elle n'a pas expiré) puis en émettant des décrets pour l'élection. Le Premier ministre et le Cabinet sont responsables du Parlement, dont ils doivent être des membres élus.
 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
25/180
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
1/7
Libertés individuelles :
1/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Retour vers le haut

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For a general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) undertaken by the Australian government, please consult the section dedicated to Australia in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mars 2024