S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Arménie : Acheter et Vendre

drapeau Arménie Arménie : Acheter et Vendre

Dans cette page : Les procédures d'accès au marché | Approcher le consommateur | Distribuer un produit | E-commerce | Organiser son transport de marchandises | Identifier un fournisseur

 

Les procédures d'accès au marché

Les conventions internationales
Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce
Signataire de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux et de leur élimination
Signataire du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone
La coopération économique internationale
Entre autres, l'Arménie est membre de la Communauté des Etats Indépendants (CEI) et de la Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe  (CSCE) de la Banque mondiale etc.
Les barrières non-tarifaires
L'Arménie est considérée comme ayant l'un des régimes de tarifs douaniers les plus ouverts. Bien que l'Arménie soit membre de l'OMC et que le Code des douanes soit en conformité totale avec les règles de l'OMC, l'application de la valeur du marché plutôt que de la valeur de la transaction, au niveau de l'évaluation des marchandises est une pratique courante, ce qui créé un environnement à la fois intimidant et imprévisible pour les négociants internationaux, ainsi que pour les entreprises domestiques. En même temps, les agents douaniers se plaignent que les importateurs font systématiquement une déclaration moindre que la valeur de transaction des marchandises, pour éviter les droits de douane. De plus, il devra être noté qu'il n'existe pas de quotas pour les importations des autres pays membres de l'OMC.

La plupart des importations ne nécessitent pas de licence. Cependant, il existe des restrictions pour la santé, la sécurité ou des raisons liées à l'environnement. Les médicaments doivent être autorisés par le Ministère de la Santé et les produits chimiques destinés à l'agriculture par le Ministère de l'Agriculture. Dans le cas de réclamations vis-à-vis des autorités douanières, l'importateur se tournera vers l'autorité douanière supérieure ou les cours.

Pour plus de détails concernant le régime douanier, rendez-vous sur le site du Service douanier arménien

Les droits de douane et les taxes à l'importation
10%

Retrouvez les droits de douane et les taxes locales qui s'appliquent à votre produit sur notre service Droits de douane et taxes locales.


La classification douanière
L'Arménie utilise le Système harmonisé de classification des tarifs douaniers. Les tarifs douaniers sont ad valorem et prélevés sur la valeur CAF. L'Arménie est membre de l'Organisation Mondiale des Douanes et utilise la méthode de valeur de transaction pour l'évaluation douanière, en se basant sur les dispositions de l'accord GATT de 1994 sur l'implémentation de l'Article VII.
Les procédures d'importation
L’Arménie a adopté les tarifs harmonisés de l’UEE, ainsi que les exigences du code des douanes. Les règlements de l'UEE régissent désormais le commerce dans la zone douanière intégrée. Malgré cela, le dédouanement reste l'un des principaux enjeux pour les entreprises étrangères travaillant sur le marché arménien. Selon les exigences de l'UEE, le dédouanement devrait, en règle générale, être effectué dans la juridiction des participants respectifs aux opérations économiques étrangères. Par exemple, les marchandises transitant en Arménie ou au Kazakhstan envoyées par des fournisseurs étrangers via la Russie sont dédouanées à la frontière extérieure de l'UEE en Russie. C'est la même procédure pour les articles entrant en Arménie et au Kazakhstan destinés à d'autres pays au sein de l'UEE. L'Arménie n'a pas de frontière commune avec les membres de l'UEE et tous les biens doivent transiter par la Géorgie, ajoutant des complications qui n'ont pas encore été entièrement résolues.

Un taux uniforme de 10% s'applique à la majorité des importations (toutes les exportations en provenance de l'Arménie sont exemptes de droits). Certaines marchandises essentielles comme les produits alimentaires, les matières premières et les combustibles sont exempts de droits de douane. Les douanes exigent des importateurs qu'ils présentent un formulaire de déclaration en douane accompagné d'une facture commerciale indiquant les spécifications, la quantité et la valeur des marchandises importées… Le Comité national des douanes a mis en place un processus de déclaration en ligne (« Direct Trader Input » ou « DTI ») qui réduit les  contacts personnels entre les agents des douanes et les importateurs. Le tabac et les alcools nécessitent des certificats de qualité qui sont émis par l'organisme national de certification, Armexpertiza. De plus, selon le code douanier, aucun droit n'est levé sur les marchandises des catégories suivantes :

  • Fret en transit ;
  • Importation vers un entrepôt douanier ;
  • Importation vers un entrepôt sans droits de douane ;
  • Importation vers un magasin duty free ;
  • Importation temporaire pour traitement à l'entrée ;
  • Importation temporaire.

Plus d'informations sur le site internet des douanes arméniennes.

Importer des échantillons
Les échantillons devront être déclarés lors de l'entrée dans le pays.
Etant donné qu'ils sont considérés comme étant des "importations temporaires", aucune taxe ne doit s'appliquer.
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Contrôle des importations et Contrôle des exportations.

 
Pour plus d'informations
Douanes d'Arménie

Retour vers le haut

Approcher le consommateur

Opportunités d'affaires

Le profil du consommateur
Avec un PIB par habitant de 4 130 dollars US (FMI, 2021), le consommateur arménien est le plus pauvre du Caucase. Le consommateur moyen est âgé de 36,6 ans (CIA World Factbook, 2020), ce qui place les Arméniens entre Saint-Kitts-et-Nevis et Curaçao. Cependant, la population décline (selon les dernières données disponibles de la CIA, un solde naturel de -0,25% combiné à un solde migratoire de 1,7 migrants pour 1 000 habitants en 2019 d'après les Nations Unies) et la part des jeunes sur la pyramide des âges est plus faible que dans la plupart des pays voisins (les personnes âgées de 0 à 24 ans représentent 30,27% de la population - CIA World Factbook, 2020 est.). Le taux d’urbanisation (63,2% en 2019 - Banque mondiale, dernières données disponibles) est supérieur aux autres pays du Caucase, mais cependant plus faible que ceux de l’Iran et de la Turquie.
Alors que la population locale a un faible pouvoir d’achat, les membres de la diaspora arménienne, qui vivent en Europe et aux États-Unis, visitent régulièrement le pays et contribuent aux ventes de détail, principalement en achetant des produits traditionnels comme les tapis, le vin et les bijoux.
Le comportement de consommation
Après des décennies de politique de prix administrés pendant la période de l’Union Soviétique, les Arméniens sont confrontés aux réalités d’une économie de marché. Les consommateurs arméniens sont très sensibles aux prix mais ils sont aussi soucieux de pouvoir choisir entre différents produits. Les marques et les biens étrangers les attirent beaucoup. Près d’un tiers des habitants de l’Arménie vivent sous le seuil de pauvreté. De plus, les dépenses alimentaires constituent une part importante de la consommation privée puisque les salaires sont relativement faibles (en moyenne 19 377 AMD par mois, soit 36,7 USD en 2019 - Comité des statistiques de la République d'Arménie, dernières données disponibles). Le nouveau code des impôts, qui est entré en vigueur en janvier 2018, a introduit des taxes d’accise sur le carburant, le tabac et l’alcool, ainsi qu’un taux d’impôt sur le revenu plus élevé. Cette réforme pourrait avoir un impact sur les dépenses des consommateurs au cours de l’année et a déjà suscité une réaction violente des consommateurs.
Les associations de consommateurs
Association nationale arménienne des consommateurs
Principales agences de publicité
Agence de publicité - BTL Services
Media Group
Prime Commercial
Sketch Style

Retour vers le haut

Distribuer un produit

L'évolution du secteur
Les chaînes de distribution domestiques en Arménie conviennent à la petite taille du pays, à la population et au marché. Les principaux lieux de stockage et les sociétés de vente en gros se trouvent à Erevan. Le commerce de détail est plus concentré dans les petites villes et régions de l'Arménie.
Part de marché

L'activité commerciale est concentrée à près de 80% sur la capitale Erevan (AT Kearney). La plupart des produits et services importés sont gérés par des agents et des distributeurs. La plupart des entreprises en Arménie sont relativement petites et familiales, bien qu'il existe quelques exceptions notables, notamment plusieurs grandes chaînes de supermarchés locales et européennes (Carrefour a ouvert son premier hypermarché en 2014) et quelques grands magasins. Les grandes entreprises représentant plusieurs marques ont souvent leurs propres centres de distribution basés à Erevan.
Les principaux acteurs de la distribution alimentaire sont :

  • Artashat Cannery (29% de part de marché)
  • Euroterm (27% de part de marché)
  • Ararat Food Factory (14% de part de marché)
  • Nicola International (11% de part de marché)
  • Sis Natural (11% de part de marché)
Les organismes de la vente au détail
Chambre de commerce et d'industrie de la République d'Arménie
Ministère du développement économique et des investissements

Retour vers le haut

E-commerce

Accès à Internet
En décembre 2017, l'Arménie comptait 2,9 millions d'habitants, dont 2,1 millions utilisaient Internet, soit un taux de pénétration de 72,5%. Internet est omniprésent dans la capitale arménienne, Erevan, où de nombreux cafés, universités et écoles offrent un accès wi-fi gratuit. En revanche, de nombreux villages ne disposent que d’un ou deux services haut débit mobiles. Environ 60% des villes rurales sont couvertes par le haut débit fixe. Les services 3G sont disponibles pour presque 100% de la population, couvrant 90% du pays. En général, le contenu en ligne est largement accessible aux utilisateurs d’Internet. Cependant, en période de troubles civils, le gouvernement restreint l'accès aux réseaux sociaux et à d'autres sites Web. Néanmoins, Internet est resté largement libre au cours de l’année écoulée, et l’Internet du pays est considéré comme «libre» selon FreedomHouse. En septembre 2018, les moteurs de recherche les plus populaires du pays en termes de part de marché étaient Google (91,69%), YANDEX RU (4,61%), Mail.ru (1,66%), Yahoo! (1,06%), Bing (0,81%) et DuckDuckGo (0,09%). Pour ce qui est des navigateurs, les plus populaires sont Chrome (61,89%), K-Meleon (16,33%), Safari (7,04%), Firefox (6,41%), Opera (2,08%) et Samsung Internet (1,36%).
Le marché du e-commerce
Le commerce électronique se développe en Arménie en raison de l'utilisation accrue d'Internet, des cartes de crédit et des services bancaires en ligne. Selon les dernières données disponibles, le volume du marché de l'IT a atteint 345 millions de dollars en 2015, dont 61% de technologies de l’information et de la communication. Cependant, l'application incohérente et inéquitable des droits de douane constitue toujours un obstacle à cette évolution. Le commerce électronique n'a pas encore pénétré profondément dans le pays. Les articles achetés en ligne étaient des produits alimentaires, suivis des bijoux et accessoires, des souvenirs, des vêtements et des appareils ménagers. Beaucoup de gens continuent à préférer les paiements en espèces et, dans de nombreux endroits, les services postaux ne sont pas assez robustes. L'une des principales chaînes de supermarchés du pays a récemment lancé son site Web de commerce électronique, et d'autres entreprises suivent la tendance. D'autres politiques ont été adoptées, telles que la mise à profit des accords HayPost pour la livraison internationale et l'exonération des droits de douanes pour la consommation personnelle. Les services bancaires en ligne sont de plus en plus populaires et les Arméniens s'habituent à ces types de services financiers, ce qui pourrait contribuer à développer davantage le commerce électronique. En ce qui concerne le commerce électronique interentreprises, les principaux secteurs de l’Arménie sont les TIC, la finance et la banque, qui disposent d’une infrastructure et d’un contenu bien développés pour les utilisateurs professionnels et qui fournissent des services de qualité. Parmi les startups Internet populaires, on trouve IPhone.am, Salesboom.am, Menu.am, Biglemon.am, Nout.am. Les consommateurs arméniens utilisent également Amazon, Aliexpress, Ebay et d’autres sites Web internationaux pour acheter des appareils ménagers, des livres, des téléphones portables et des ordinateurs, des vêtements et des chaussures, des articles pour enfants et des parfums, ces produits en ligne étant généralement moins chers. Selon le Département des statistiques de la Banque centrale d'Arménie, le volume total du commerce électronique à l'étranger en Arménie s'élevait à environ 8,1 millions de dollars américains entre le deuxième trimestre de 2017 et le premier trimestre de 2018.

Retour vers le haut

Organiser son transport de marchandises

Les principaux moyens de transport
A cause de l'embargo de la Turquie et de l'Azerbaïdjan , les marchandises de et pour l'Arménie doivent transiter par la voie Géorgienne. Les marchandises de ou destinées à l'Europe et au-delà, entrent ou sortent par les ports géorgiens de Batumi et Poti. Si bien que les routes et voies de communications maritimes vers la Géorgie sont les principales utilisées.
Les ports
Ministère des industries de haute technologie, République d'Arménie
Les aéroports
Aéroport international de Zvartnots (aéroport principal situé à Erevan)
Aéroport d'Erebuni
Aéroport de Shirak (qui dessert la province de Gyumri)
L'administration des transports maritimes
Ministère des industries de haute technologie, République d'Arménie
L'administration des transports aériens
Département général de l'aviation civile
L'administration des transports routiers
Ministère des industries de haute technologie, République d'Arménie
L'administration des transports ferroviaires
Ministère des industries de haute technologie, République d'Arménie

Retour vers le haut

Identifier un fournisseur

Le type de production
Le secteur secondaire arménien contribue pour 45% au PIB. L'agriculture, le secteur des TI, l'électronique, l'ingénierie électronique et de précision, les mines, les produits chimiques et pharmaceutiques, les bijoux et le traitement des diamants, le textile et les vêtements constituent les principales industries.

Le secteur des Technologies de l'Information reçoit une attention particulière en tant qu'industrie à la croissance possible. Elle emploie actuellement entre 3.500 et 4.000 personnes. De plus, la productivité est élevée et les salaires sont bas par rapport à l'Europe et aux Etats-Unis, le niveau d'éducation est assez élevé, ce qui rend ce secteur assez compétitif.

Le secteur des vêtements est aussi plein de promesses. La main-d'oeuvre bon marché, les usines déjà existantes et un régime commercial positif (y compris un accès libre aux marchés de la CEI) créé des conditions favorables pour l'investissement dans les industries légères comme le textile, les tapis, les chaussures et l'habillement.

Au cours des six dernières années, la construction était le principal secteur de l'économie. Le secteur compte pour près de 26% du PIB du pays. La croissance dans le secteur de la construction est essentiellement menée par une augmentation des demandes pour un logement de meilleure qualité, principalement financée par les transferts d'argent de l'étranger. La diaspora arménienne qui cherche à avoir une base en Arménie a contribué de façon significative à la demande dans ce secteur.

Les annuaires d'entreprises

Annuaires multisectoriels
All.biz - Armenia
Armenian BD
 

Trouvez des annuaires sectoriels en Arménie grâce à notre service Annuaires professionnels.

 
Associations professionnelles par secteur
1 fédérations professionnelles répertoriées pour l'Arménie.
 
Les chambres de commerce et leur représentation à l'étranger
Chambre de Commerce et de l'Industrie de la République d'Arménie
Associations professionnelles générales
Union des fabricants et des chefs d'entreprises d'Arménie
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022