S'identifier / S'inscrire

Accueil Observer les pays Afghanistan : Acheter et Vendre

drapeau Afghanistan Afghanistan : Acheter et Vendre

Dans cette page : Les procédures d'accès au marché | Approcher le consommateur | Distribuer un produit | E-commerce | Organiser son transport de marchandises | Identifier un fournisseur

 

Les procédures d'accès au marché

La coopération économique internationale
Membre de l'Association sud-asiatique pour la coopération régionale (ASEACR)

Membre de la Coopération économique régionale de l'Asie centrale (CERAC)

Membre de l'Organisation de la coopération économique (OCE)

Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce (depuis juillet 2016)

Les barrières non-tarifaires
Faire du commerce avec l’Afghanistan est compliqué et fastidieux. La réglementation et les procédures douanières ne sont ni transparentes ni cohérentes (voir ci-dessous). Le rapport Doing Business 2018 de la Banque Mondiale classe l’Afghanistan au 183e rang sur 190 pays, en termes de facilité à faire du commerce transfrontalier.
Les marchés publics sont couverts par le Code des marchés publics (octobre 2005), qui stipule que les entités contractantes doivent fixer une obligation de passation de marchés locaux et qui propose des conditions tarifaires avantageuses aux établissements, qui ont un représentant sur place et qui paient les taxes afghanes. La loi sur les hydrocarbures de 2009 et la loi sur les minerais de 2009 stipulent que si les produits et les services afghans sont d’une qualité similaire, pour une quantité et un prix équivalents à des biens étrangers importés, alors les contractants ont l’obligation de se procurer et d’acheter des biens et des services afghans.
Les droits de douane et les taxes à l'importation
Les droits de douanes et les autres taxes à l’importation en Afghanistan étaient de 32,55% en 2016, contre 31,77% en 2015, selon le bureau afghan des douanes.

Retrouvez les droits de douane et les taxes locales qui s'appliquent à votre produit sur notre service Droits de douane et taxes locales.


La classification douanière
L’Afghanistan est membre de l’organisation mondiale des douanes et se conforme au système douanier harmonisé.
Les procédures d'importation
Tous les biens et les produits importés doivent faire l’objet d’une déclaration, accompagnée d’une facture ou d’autres preuves du prix réellement payé ainsi que d’un certificat d’origine et des documents de transport (facture originale de chargement et bordereau de colisage). Une autorisation de circulation est nécessaire pour les cargaisons qui transitent par le Pakistan : le Service des transits douaniers du ministère du Commerce et de l’Industrie (MoCI) supervise les autorisations de circulation. En amont de la déclaration en douane, les importateurs et les exportateurs doivent prendre en considération le fait que ces documents justificatifs puissent être réclamés par les ministères « concernés » ; les véhicules blindés nécessitent une attestation du ministère de l’intérieur (MoI) ; les équipements de communication exigent l’approbation du ministère des Communications (MoC) ; et les médicaments doivent être certifiés par le ministère de la Santé publique.
Vous pouvez consulter site de l’Agence afghane de soutien à l’investissement pour trouver davantage de renseignement sur les procédures de dédouanement.
Importer des échantillons
Il n’y a pas de procédure propre aux envois d’échantillons. La même liasse de documents est exigée pour les envois d’échantillons que pour les cargaisons normales. La valeur des biens doit également apparaître sur les factures commerciales avec la mention « à des fins de dédouanement uniquement ». Les factures de valeur nulle ne sont pas recevables.
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Contrôle des importations et Contrôle des exportations.

 
Pour plus d'informations
Direction des douanes afghanes
Agence de promotion des exportations du Bangladesh

Retour vers le haut

Approcher le consommateur

Opportunités d'affaires

Principales agences de publicité
Zarin
KaPul Group
FKH Media
Delight

Retour vers le haut

Distribuer un produit

L'évolution du secteur
Les chaînes officielles de vente et de distribution ne sont pas bien développées en Afghanistan. La plupart du commerce se borne à des petites boutiques donnant sur la rue, des marchés et des vendeurs ambulants informels. Des centres commerciaux importants se trouvent à Kaboul, Herat, Mazar-e-Sharif, Jalalabad, et Kandahar. Beaucoup de biens commerciaux destinés à l’Afghanistan sont livrés par bateau dans les ports de Karachi ou de Qasim au Pakistan, puis ils traversent le pays en train ou en camion et entrent dans le pays par Torkham (dans la province de Nangarhar), ou par Chaman (dans la province de Kandahar). De plus, une part importante des importations afghanes transitent par Hairatan, le troisième port le plus grand du pays, au nord de l’Afghanistan.
Une liaison ferroviaire de 75 km reliant l’Ouzbékistan à Marzar-e-Sharif, a été achevée à la moitié de l’année 2011, mais il n’y a pas de réseau ferroviaire sur le territoire afghan.
Les biens sont actuellement distribués en Afghanistan par le fret routier. Une autre route transnationale importante relie l’Iran depuis Bandar-i-Abbas, et pénètre en Afghanistan à hauteur de la frontière avec la province d’Herat. Les investisseurs étrangers potentiels doivent être conscients des sanctions américaines et internationales, qui visent l’Iran et qui peuvent avoir un impact sur le transport de marchandises à destination de l’Afghanistan par cette route. Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site internet du bureau du Trésor chargé du contrôle des actifs étrangers.
Même si un nombre croissant de compagnies aériennes de transport de marchandises proposent leurs services, ce secteur reste sous-développé et onéreux. 
Part de marché
Les canaux de distribution formels et modernes ne sont pas bien développés en Afghanistan. Les principales chaînes de distribution internationales ne sont pas encore implantées dans le pays, principalement à cause des problèmes de sécurité et des barrières pour créer une activité économique dans le pays.
Les chaînes commerciales en activité, en particulier à Kaboul, sont :

  • A-one
  • Chelsea Supermarket
  • Finest Superstore
  • Spinneys

Les canaux de vente traditionnels continuent de dominer le secteur de la distribution.

Retour vers le haut

E-commerce

Accès à Internet
L’Afghanistan compte 33,3 millions d’habitants, dont 2,2 millions seulement ont accès à Internet (soit un taux de pénétration de 6,8%). Bien que le taux de pénétration du haut débit mobile dans le pays ait augmenté régulièrement au cours des cinq dernières années, le marché afghan est encore à un stade précoce de développement et la pénétration reste relativement faible comparée à celles d’autres pays d’Asie. Les moteurs de recherche les plus populaires en Afghanistan sont Google (96,3%), Bing et Yahoo (1,8% et 1,2% respectivement).
Le marché du e-commerce
Le marché du commerce électronique en Afghanistan en est encore à ses balbutiements. Cela est dû à plusieurs facteurs : tout d’abord, la médiocre infrastructure informatique du pays, l’absence de méthodes de paiement en ligne sécurisées et la tradition culturelle selon laquelle les Afghans préfèrent acheter dans les magasins qu’ils connaissent bien. Les délais de livraison longs entravent également la vente au détail en ligne (en particulier dans la capitale, Kaboul). À l'heure actuelle, la grande majorité des paiements sont effectués en espèces contre livraison, bien que le gouvernement envisage de mettre en œuvre le «Système de paiement en Afghanistan (APS)», un commutateur de paiement au niveau national qui constitue une passerelle vers tous les systèmes de paiement locaux et internationaux en ligne (y compris les paiements mobiles), ce qui devrait contribuer à la croissance du commerce électronique dans le pays. Certains des principaux magasins en ligne locaux sont : Amtaa, Afghan Bazar, Azad Bazar, afom.af, JVBazar.com et zarinas.com.

Retour vers le haut

Organiser son transport de marchandises

Les aéroports
Aéroport international de Kandahar
Aéroport international de Mazar-e-Sharif
L'administration des transports aériens
Autorité afghane de l'aviation civile
Ministère des transports
L'administration des transports routiers
Ministère des transports
L'administration des transports ferroviaires
Autorité férroviaire afghane

Retour vers le haut

Identifier un fournisseur

Le type de production
Pour les ressources destinées aux entreprises sur la gestion du risque de production et de la chaîne d'approvisionnement dû à l'apparition de la pandémie de Covid19, veuillez consulter le rapport COVID-19 : Managing supply chain risk and disruption (en anglais ; Deloitte Canada, 2020), ainsi que le rapport COVID-19 : How to fortify your supply chain (en anglais ; Kearney, 2020).
La plate-forme COVID Action Plan du Forum économique mondial fournit des informations utiles sur les dernières tendances stratégiques concernant les implications de COVID-19 pour les entreprises, y compris les systèmes de production et d'approvisionnement. Le rapport "Outbreak Readiness and Business Impact" (en anglais ; Forum économique mondial en collaboration avec le Harvard Global Health Institute) offre un aperçu de la gestion du risque d'épidémie par les entreprises et des stratégies pour une réponse efficace et la résilience.

Selon la CIA, le PIB de l’Afghanistan se décomposait de la façon suivante : 24% pour l’agriculture (employant 78,6% de la main d’œuvre), 21% pour l’industrie (qui emploie 5,7% de la main d’œuvre), 55% pour les services (employant 15,7% de la main d’œuvre). Selon la Banque Mondiale, les emplois industriels reposent essentiellement sur les matières premières locales, principalement le coton, la laine, les cuirs et les peaux, ainsi que les fruits. Des freins importants à un développement rapide du secteur existent. La plupart sont liés au niveau de revenu du pays et à sa situation de territoire enclavé et montagneux.

Les annuaires d'entreprises

Annuaires multisectoriels
Dun & Bradstreet
 

Trouvez des annuaires sectoriels en Afghanistan grâce à notre service Annuaires professionnels.

 
 
Les chambres de commerce et leur représentation à l'étranger
Ministère du Commerce et de l'Industrie de la République Islamique d'Afghanistan
Associations des constructeurs afghans (en anglais Afghanistan Builders Association)
Registre central des entreprises d'Afghanistan (en anglais Afghanistan Central Business Registry)
Chambre de commerce et d'industrie d'Afghanistan
Associations professionnelles générales
Chambre de commerce et d'industrie d'Afghanistan
Associations des constructeurs d'Afghanistan
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022