Accueil Gérer les opérations Fiches conseils Emballage produits

Emballage produits

L'emballage et l'étiquetage de vos marchandises sont en effet liés à des enjeux économiques significatifs et peuvent être une source de complication si vous ne prenez pas toutes les mesures nécessaires. L'emballage a pour but de protéger la marchandise pendant le transport, durant les manutentions et au cours des stockages alors que l'étiquetage répond à la fois à une logique de communication claire de vos produits (marque, attributs du produits, informations d'usages, etc.) et à des besoins de logistique (suivi de livraison, identification, etc).

Emballage et étiquetage : les enjeux juridiques

L'emballage est un élément très important pour l'exportateur car, en cas de dommages, la marchandise peut être remboursée, remplacée gratuitement, soit faire l'objet d'un avoir au client par le transporteur qui est présumé responsable de la détérioration de la marchandise, sur le plan juridique (cf. fiche méthode sur les assurances transports). Cependant, il peut se dégager de sa responsabilité en émettant des réserves sur la qualité et l'efficacité de l'emballage : vous devenez alors le responsable. Il est donc essentiel de s'assurer du bon emballage de vos marchandises. L'étiquetage est également un élément très important pour l'exportateur car représentant un outil commercial significatif. En plus d'être obligatoire et réglementaire, il représente un moyen efficace de transmettre des informations aux consommateurs (par exemple sur le produit (nom, ingrédients, quantité, etc.) et sur les aspects sanitaire et nutritionnel du produit). Servez-vous en comme un instrument de commercialisation, promotion et de publicité.

Quelques conseils pratiques pour votre emballage

  1. Etudiez les règles en vigueur du pays de destination : assurez-vous qu'elles n'interdisent pas certains types de matériaux par exemple.
  2. Analysez les risques potentiels et adaptez votre emballage en fonction : sinistre, perte, vol, intempéries, choc, stockage extérieur temporaire à prévoir, etc.
  3. Choisissez l'emballage le mieux adapté selon vos besoins : caisse pleine, caisse à claire-voie, caisse carton, etc.
  4. Regroupez si possible plusieurs colis dans un seul envoi de manutention pour limiter les risques de perte ou de vol
  5. Assurez vos envois de marchandises

Règles de bases au moment du choix du marquage :

Des symboles sont utilisés pour le marquage des colis. Le marquage dépend évidemment de la nature du produit et des contraintes que le produit ne peut pas supporter : gerbage, renversement, manutention brusque, etc. Il est inutile de porter un marquage s'il ne correspond pas à une contrainte réelle car il génère un coût supplémentaire à prendre en compte. Nous vous recommandons ainsi de :

Exemple de témoins de bon suivi

  • Si une armoire ne doit pas être penchée à plus de x degrés, un témoin sur deux faces externes, verticales et contigües permettra, par simple visualisation à la réception, de savoir si la contrainte a été respectée.
  • Un enregistreur de température, ou de chocs, ou d'humidité assurera la même fonction

En cas de doutes

Rendez-vous sur le site du Syndicat de l'emballage industriel qui définit des cahiers des charges et des préconisations en matière d'emballage de colis destinés à être transportés.

Consultez un préventionniste : cabinet indépendant, le préventionniste vous conseillera sur le type d'emballage, les techniques de calage, d'arrimage en camion ou conteneur. Il vous permettra de définir votre politique ou charte emballage.

Quelques conseils pratiques pour votre étiquetage

De la même manière que pour l’emballage, il existe des réglementations à respecter sur l’étiquetage

Vous devez y faire figurer trois indications essentielles:

La réglementation concernant l'étiquetage en Union Européenne

Ingrédient ou constitution du produit, normes, origine, etc. sont autant d’éléments qui doivent être mentionnés sur l’étiquetage de vos produits lors d’une exportation vers un pays membre de l’Union Européenne. En plus des régimes obligatoires et volontaires de l'UE viennent s’ajouter les labels facultatifs nationaux, qui ont souvent un écho favorable auprès des consommateurs européens.

Les réglementations spécifiques

Des réglementations spécifiques existent dans la législation européenne : elles définissent des règles d’étiquetage pour des produits spéciaux tels que l’alcool, les denrées alimentaires, les équipements ménagers, les vêtements de sport, les textiles, les cigarettes, des OGM, etc.

Pour aller plus loin

Des formations sur l’emballage avec le Centre du Commerce International
L’Organisation mondiale de l’emballage
L’Association internationale des institutions de recherche de l’emballage

Retour vers le haut